L’analyse COMPLÈTE de TOUS les adversaires possibles de l’OL en Ligue Europa

Arsenal

ZÉNON C’EST NON. Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Ligue Europa aura lieu lundi à Nyon. L’OL, non-tête de série, pourra croiser des gros d’Europe sur sa route. Tour d’horizon des 15 adversaires potentiels et sondage pour connaître votre favori.

Atalanta Bergame – OL (1-0) : pas à la fête

 

CSKA Moscou

Ils ont un mec qui s’appelle Jardel, tirage réservé à l’OM pour des blagues faciles.

 

Lazio

Ils ont des supporters fachos, tirage réservé à l’OL pour des blagues faciles.

 

Atlético Madrid

Équipe qui a la réputation d’être solide. Mais elle n’est jamais passée au révélateur Memphis-Mariano-Cornet. Après tout, on disait la même chose de Nice l’an dernier.

 

Sporting CP

Le troisième gros portugais, celui qui laisse tous les titres au Benfica et à Porto. Ricky van Wolfswinkel y était une star. L’intérieur du stade ressemble à un Lego. Dur à prendre au sérieux.

Alvalade

 

Zénith Saint-Pétersbourg

Club qui alterne parcours brillant en Ligue Europa et élimination piteuse en poules de Ligue des Champions. Pas de bol, on a terminé quatrièmes l’an dernier.

 

Villarreal

Surnom tiré d’une chanson niaise des Beatles. Pléonasme ?

 

AC Milan

Non, ce n’est pas un homonyme. C’est bien le plus grand club du monde des années 80, 90 et 2000. On peut tous réciter les équipes-type de leurs grandes époques, on est bien en peine de citer trois joueurs actuels. M’Baye Niang y est sous contrat depuis cinq ans, ce qui en dit long sur l’état du club.

 

Athletic Bilbao

Ne recruter que des Basques est très utile pour les parties de Scrabble « Allez, on joue juste avec les noms de joueurs de notre effectif » entre dirigeants de clubs, beaucoup moins pour monter une équipe de football compétitive.

 

Dynamo Kiev

A remporté la seule finale européenne organisée à Lyon jusque-là. L’hymne en illustration sonore de cette vidéo est sur mon iPod depuis bientôt 10 ans. Pas sûr de supporter l’OL de « Lyonnais de cœur » en cas d’affrontement entre les deux.

Braga

Possible vanne s’ils sont nuls : on est tombés sur un petit Braga… une braguette ! (le brevet est déposé à l’INPI, je préviens Flo Gazan)

 

Lokomotiv Moscou

Club de la SNCF locale. Ajoute l’impolitesse et les retards fréquents aux défauts habituels du football russe (champs de patates en guise de terrains, corruption endémique, forte présence de joueurs russes).

 

Viktoria Plzen

On les a affrontés il y a quatre ans et le meilleur joueur était un quadra bedonnant. Équipe qui serait sans doute redoutable en FSGT foot à 7 loisirs mais ici c’est l’Olympique Lyonnais, pas Pilou-Pilou ou Gang Ba Crew.

Pavel_Horváth_-_May_2015

 

Arsenal

Arsène Wenger n’a pas une ordonnance restrictive du juge qui lui interdit d’approcher à moins de 500 mètres d’une Formidable Académie ? Ça va tout l’émoustiller de voir notre petit Houssem gambader en short sur la pelouse…

 

RB Leipzig

Pratique un jeu vanté par les podcasts tactico-hipsters afin de nous faire oublier qu’il s’agit d’un club monté de toutes pièces par un vendeur d’eau sucrée dans une ville glauque peuplée d’anciens communistes.

 

RB Salzbourg

Voir ci-dessus, en remplaçant la ville glauque par un chef-d’œuvre d’architecture gothique flamboyant et les anciens communistes par d’anciens nazis.


Zénon Zadkine

(Photo UEFA)

One Comment

  1. pier feuil scifo

    8 décembre 2017 at 1:07

    Ça sera forcément Arsenal, vu qu’Alex y joue.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>