OL – PSV (0-2) : un peu mauvais, beaucoup de perdants

Olympique Lyonnais

AMICAL. L’Olympique Lyonnais, certes en pleine préparation physique, a trouvé le moyen de livrer un match encore plus pénible que quatre jours plus tôt contre Sion. Au final, une deuxième défaite et toujours pas de but marqué. On a quand même trouvé de quoi en tirer des enseignements. Et forcément, ils ne sont pas tous positifs, notamment pour les jeunes, Gorgelin ou même Fofana, qui a moins fait illusion qu’en Suisse.

 

Mercredi 15 juillet à Aix les Bains, Valais Cup

Olympique Lyonnais – PSV Eindhoven 0-2

 

Buts : Locadia (77e sp, 89e)

 

OL 1re mi-temps : Gorgelin – Zeffane, Tolisso, Umtiti, Jenssen –  Malbranque, Fofana, Ferri – Ghezzal – Beauvue, Benzia.

OL 2e mi-temps : Gorgelin – Moufi, Rose, Jenssen, Labidi – Fofana, D’Arpino, Malbranque (cap.) – Kalulu – Paye, Pagliuca.

 

   

Tolisso en défense centrale, Umtiti capitaine

Mathieu Gorgelin : un penalty concédé après une sortie pas maîtrisée (77e) alors qu’il n’avait rien eu à faire jusque-là. Pas trop sollicité non plus ensuite, si ce n’est pour concéder le deuxième but. Déjà en difficulté contre Sion, Gorgelin, qu’Hubert Fournier avait souhaité voir 90 minutes cette fois, est l’un des grands perdants de l’été. Et on ne voit pas trop comment il pourrait inverser la tendance. Si Anthony Lopes se blesse, la situation va être dure à gérer diplomatiquement.

Mehdi Zeffane : il a été actif sur son côté droit, notamment sur les phases offensives, avec quelques bons centres à ras de terre. S’il n’a pas été mis en danger derrière, l’international algérien a réussi sa rentrée. Fahd Moufi a réalisé un match assez similaire à son premier avec les pros samedi : solide dans les duels, mais pollué par trop erreurs techniques et de placement.

Corentin Tolisso : aligné en défense centrale dans un rôle qu’il n’a jamais occupé en pro – mais dans lequel il avait déjà été testé en CFA. Là comme ailleurs, il a été costaud et tranchant, même s’il n’a pas eu tant de boulot que ça. Une superbe relance d’entrée.

Lindsay Rose a enchaîné une deuxième sortie série sérieuse, agrémenté d’un gros tacle entre deux Néerlandais (71e*).

Samuel Umtiti : la charnière avec Tolisso a bien fonctionné. Il n’a joué que 45 minutes mais a montré que c’était lui le patron. Ça tombe bien, il portait le brassard.  Jenssen retournant dans l’axe, son remplaçant Zakarie Labidi s’est à nouveau retrouvé latéral gauche, sans qu’on sache si c’est un coup de génie pour l’avenir ou seulement la preuve qu’Hubert Fournier ne compte pas du tout sur lui au milieu. En attendant, il s’en est plutôt bien sorti en assurant défensivement et en s’offrant quelques percées dans le camp adverse.

Ulrik Jenssen : Jérémy Morel forfait, c’est lui qui s’est retrouvé arrière gauche, un poste pour lequel il doit être autant fait que Mouhamadou Dabo pour celui de meneur de jeu. Dès lors, il a eu du mal – comme cela avait été le cas avec son compère Dylan Mboumbouni au match précédent dans un cas similaire… La vitesse n’est pas son point fort cela s’est vu. Sa deuxième mi-temps dans l’axe a été plus sereine. Forcément.

 

Fofana, 90 minutes dont trente de trop

Gueïda Fofana : il n’a jamais été bon au poste de récupérateur quand il était en pleine possession de ses moyens et n’a pas davantage convaincu convalescent. Jouer 90 minutes était un défi, qu’il a tenu aussi parce qu’il n’y avait plus que Lucas Mocio sur le banc au retour des vestiaires. Il a donc échangé sa place avec Jenssen en fin de match pour finir en défense centrale, où son intervention ratée sur le deuxieme but n’était pas vraiment celle d’un joueur qui a recupéré l’intégralité de ses moyens.

Steed Malbranque : peut-être l’un des joueurs les plus en jambes du haut de ses 35 ans et auteur d’une bonne mi-temps, avec notamment un beau rush au terme duquel il sert Beauvue. En revanche, il n’a pas récupéré beaucoup de ballons. Remplacé par Maxime D’Arpino qui, a défaut d’être parfait, est pour l’instant le jeune qui s’est le plus affirmé sur le terrain.

Jordan Ferri : quelques bonnes orientations grâce à sa qualité de jeu long, mais aussi beaucoup de remises vers l’arrière, y compris quand il peut avancer… Suppléé par Arnold Mvuemba qui a brillé par son invisibilité.

Rachid Ghezzal : plutôt en forme, mais c’est toujours pareil avec Rachon : dès qu’on s’approche des trente derniers mètres, il ne se passe plus rien. Enfin si: il s’est blessé sur sa seule frappe dans la surface, non sans l’avoir envoyée à cinq bons mètres du cadre alors qu’il était tout seul. Aldo Kalulu a eu l’opportunité de jouer à son poste de prédilection, en n°10, ce qui ne lui arrivait quasiment en plus en U19 puis en CFA depuis deux ans. Pas de bol, il n’a jamais touché le ballon dans les zones où il aurait pu se montrer dangereux. 

 

Benzia se bat mais ne brille pas

Claudio Beauvue : bon dos au but, il s’est encore créé une occasion – tir sur le gardien après décalage de Malbranque (38e*)- mais l’a encore ratée. Il ne va pas falloir que ce problème d’efficacité dure trop longtemps mais, en attendant, la recrue principale de l’OL a réalisé des débuts encourageants.

Yassine Benzia : il a pas mal décroché pour demander le ballon et essayer de combiner avec Beauvue, mais il est encore en manque de réussite en club alors qu’il cartonne avec les Espoirs. Il a essayé de compenser en montrant une certaine implication défensive.

Les deux remplaçants de Beauvue et Benzia après la pause ont connu le même sort. Kilian Pagliuca et Mour Paye n’ont fait que courir, la plupart du temps dans le vide. Ce n’est pas vraiment de leur faute, mais ils n’ont pas su apporter l’étincelle qui aurait pu leur permettre de gratter encore des minutes d’ici la fin du mois. À partir de maintenant, ça va être de plus en plus compliqué.

Olivier Mas (avec PP)

(Photo Nolwenn Le Gouic – FEP / Panoramic)

 

* Minute rajoutée au bluff pour faire genre

6 Comments

  1. Eric Deflandre

    16 juillet 2015 at 9:07

    Le bilan que vous tirez pour Benzia me paraît plutôt sévère. J’aurais plutôt tendance à voir le verre à moitié plein que l’inverse : en manque de réussite certes, mais intéressant techniquement, incisif sur de nombreuses prises de balles, audacieux, et surtout très impliqué, dans son repli défensif mais aussi dans le jeu et le placement. Il semble avoir grandi depuis ses dernières apparitions. Il me paraît même s’être étoffé physiquement, sa présence sur le terrain rappelait plus ses prestations avec les espoirs que ses dernières avec les pros (d’habitude, il paraît trop maigre pour un terrain de cette taille, là, non).
    Proche d’une passe décisive opportuniste et pleine de justesse pour Ghezzal, qui se blesse sur le coup et vendange au passage l’offrande.
    Il a marqué des points à mon sens.

    • YannisLB

      16 juillet 2015 at 11:29

      Assez d’accord avec vous, notamment sur l’oubli (volontaire?) de la passe dec de Benzia. Mais on connait Olimas… c’est un haineux

      • Le Libéro Lyon

        16 juillet 2015 at 11:34

        Il teste la formule « les jaloux vont maigrir » avant de partir au Cap d’Agde.

  2. Simon

    16 juillet 2015 at 11:44

    Bon, bon, bon…

    Fofana j’ai trouvé ça très gênant de le voir sur le terrain. Le type dégage une lenteur incroyable, on dirait un p’tit vieux qui fait des petits pas pour ne pas perdre l’équilibre. Dans les duels, son manque d’explosivité se fait ressentir et va devenir un vrai handicap si il ne retrouve pas plus ses moyens.

    Jenssen à gauche, très mauvaise idée. Peu à l’aise tactiquement et techniquement.

    Ferri j’ai trouvé que c’était un des seuls à accélérer le jeu, avec quelques percées balle au pied. Malbranque a été pas mal non plus. Belle passe vers Beauvue et bonne frappe mais trop sur le gardien.

    Ghezzal qui a la malédiction du numéro 10 dans la lignée des Grenier et Gourcuff. Si ça peut nous permettre de recruter à ce poste, ça serait une bonne nouvelle car Nabil va se retrouver bien seul à ce poste.

    Benzia et Beauvue c’était pas mal, mais pas assez servi dans de bonnes conditions.

    Pour le moment le niveau de jeu montré dans ces 2 premiers matchs est inquiétant mais je pense qu’avec le retour de Gonalons, Fekir, Lacazette, Jallet et Bédimo ça va quand même ramener les automatismes de l’an dernier.

  3. Bendutoit

    16 juillet 2015 at 2:29

    bonjour, analyse sympa.

    Ma grosse inquiétude porte sur FOFANA.

    Comme l’écrit Simon, il est clairement un « handicap » handicapé pour l’équipe. Il n’a pas du tout récupéré ses moyens physiques (il marche) et pire, il semble clairement clodiquer et boiter ses déplacements à é à l’heure de petit vieux….
    Dans cet état physique c’est pas la peine de compter sur lui… Quand je pense que certains l’assimilent à une « recrue »….
    Heureusement GONALONS et Coco TOLISSO ont prolongé.
    Il faut vraiment recruter en DC (ça paraît évident) et j’espère que JMA saura convaincre N’KOULOU de signer « lire » au mercato hivernal. d’içi là il faut se séparer de Koné et trouver une alternative crédible ern DC droit.
    Il faut aussi recruter un milieu polyvalent (la blessure de Bhezzal a l’air sérieuse, car le tendon d’achille semble touché, vu qu’il n’y a aucune torsion, ni choc…..
    Et j’ai bien peur que Laczette ne finisse par « boouder »…..

  4. Malleval Theo

    16 juillet 2015 at 7:13

    Ok le petit Darpino passe son temps à courir et à mettre des taquets comme le grand Max…Mais la perte de balle (je crois que c’est lui) sur le 2nd but c’est incroyable de nonchalance et de naïveté naïveté.
    Si le père Ghezzalfestein veut partir en prêt au Gazelec c’est pas un soucis parce que franchement en dehors de quelques rares fulgurances c’est très très Light… Et si le père Benzoate parvient à s’autobotter le cul ça pourrait être propre

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>