OL – Lorient : un dernier effort

OL

AVANT-MATCH. Au lendemain de la victoire de Nice à Lille, l’OL reçoit Lorient (20h00, beIN Sports Max 7) pour consolider sa quatrième place tout en ayant la tête à la réception de Besiktas jeudi.

 

Enjeu. Le podium s’est envolé et il reste donc maintenant à prendre les quelques points nécessaires pour assurer la quatrième place. La réception du FC Lorient est une occasion parfaite d’en prendre trois : les Merlus sont 19e du classement et ont en plus l’habitude de mal voyager à Lyon (8 victoires de l’OL, 3 nuls et une seule victoire lorientaise dans le Rhône en Ligue 1). Même si les Bretons se prennent à rêver à une Lorientada©, la proie apparaît donc à la portée de l’OL, et même d’un OL remanié en vue du match de jeudi contre Besiktas.

Compo. Il devrait donc y avoir du turnover avant la Ligue Europa.

Le groupe : Lopes, Gorgelin – Rafael, Jallet, Diakhaby, Mammana, Yanga-Mbiwa, Rybus – Darder, Ferri, Gonalons, Tolisso, Tousart – Cornet, Fekir, Valbuena, Ghezzal, Lacazette, Memphis.

Pas évident de deviner la compo dans ces conditions-là. Memphis (pas qualifié en coupe d’Europe), Gonalons (suspendu pour le match de jeudi) et Lopes (gardien de but) seront bien là.

La charnière centrale Mammana-Diakhaby n’a pas forcément vocation à bouger non plus. Jallet a joué à Metz et l’alternance avec Rafael devrait donc continuer à droite. De l’autre côté, Morel n’est pas dans le groupe et on devrait donc voir Rybus (à moins que Rafael n’y bascule et que Jallet ne soit finalement titulaire à droite. Dommage de ne pas avoir Gaspar dans le groupe en tout cas…).

Au milieu de terrain, Gonalons devrait être accompagné de Jordan Ferri, qui a joué cinq minutes (et marqué) à Metz mais n’était avant cela pas apparu sur un terrain depuis le 12 mars. Reste à savoir l’identité du troisième larron : Tolisso, titulaire habituel, ou Darder, en manque de temps de jeu lui aussi.

Même interrogations devant : Memphis sera là, il nous en manque donc deux. Lacazette pourrait être mis au repos, et Fekir prendre sa place en tant qu’avant-centre. Sur le côté droit, c’est Cornet, le Messi Messin, qui pourrait jouer le rôle d’inverted winger. Tiki-taka en perspective.

La composition probable : Lopes – Rafael, Mammana, Diakhaby, Rybus – Ferri, Gonalons, Tolisso (ou Darder) – Cornet, Fekir, Depay

Le prono de la rédac. Voilà typiquement le genre de matchs dont l’OL se sort au talent, sans vraiment bien jouer. Quelques contre-attaques ratées par Lorient dans le premier quart d’heure, puis Memphis Depay débloque la situation d’une frappe de loin (1-0, 22e). Les buts viennent comme du ketchup ensuite : Jordan Ferri à l’issue d’un contre (2-0, 57e), Maxwel Cornet en renard après un ballon relâché par Benjamin Lecomte (3-0, 61e)  et Alexandre Lacazette sur un tir à l’entrée de la surface quelques minutes après être entré en jeu (4-0, 81e). Le job est fait.

Le Fraude Book d’avril

 

Bonus

La vidéo. Ce but de Fred à Gerland a 10 ans. Et la qualité de la vidéo aussi.

Hugo Hélin

(Photo FC Metz)

One Comment

  1. Solere

    9 avril 2017 at 2:29

    belle analyse ^^

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>