OL – Hoffenheim : la plus belle occasion de la semaine

Dembélé

AVANT-MATCH. Après avoir offert à ses supporters un match d’un ennui rare samedi contre Bordeaux, l’OL a ce mercredi une belle occasion de se rattraper contre Hoffenheim (à 21h00, en direct sur RMC Sport 1).

Enjeu. Jean-Michel Aulas a tout fait pour rapidement faire oublier le match contre Bordeaux. D’abord en taclant publiquement ses joueurs, puis en se chargeant lui-même d’assurer la promo pour remplir le stade. Ceci étant (©), on n’avait pas forcément de lui pour vite passer à autre chose. Parce que le match contre les Girondins était très facilement oubliable, pour commencer.

Mais aussi et surtout parce que la réception d’Hoffenheim en Ligue des Champions revêt déjà un enjeu considérable pour l’OL. Une victoire et les Lyonnais compteraient 6 points d’avance sur le club allemand et un meilleur bilan sur les confrontations directe. Le reversement en Ligue Europa serait donc déjà assuré. Mais une victoire pourrait aussi permettre de prendre six points d’avance sur le Shakhtar Donetsk (si les Ukrainiens perdent sur la pelouse de Manchester City) et donc de faire un grand pas vers un premier huitième de finale de Ligue des Champions depuis 2012. L’occasion est belle et on espère que l’OL saura la convertir aussi bien que la seule obtenue contre Bordeaux.

Compo. On se demandait hier si la place de titulaire indiscutable de Marcelo pouvait être discutée.

Le groupe : Lopes, Gorgelin – Rafael, Tête, Morel, Denayer, Marcelo, Mendy, Marçal – Aouar, Ndombele, Cheikh, Tousart, Traoré – Memphis, Dembélé, Terrier, Cornet, Fekir.

Selon l’Équipe, on pourrait en effet bien s’orienter vers une titularisation de Morel mais… aux côtés de Marcelo dans un 3-5-1-1.

Ce serait environ le 28e système différent utilisé depuis samedi dernier et peut-être que celui-ci sera enfin le bon, celui qui permettra enfin à l’OL d’imposer son jeu. Nous en tout cas on y croit et on envoie toutes nos ondes positives aux joueurs, on sait que c’est le plus important !

La composition probable : Lopes – Denayer, Marcelo, Morel – Rafael, Diop, Tousart, Aouar, Mendy – Fekir – Memphis.

Le prono de la rédac. 0-1 pour Hoffenheim à la pause suite à une première période indigente de l’OL, dominé de bout en bout par les Allemands. Ndombele remplace Morel à la pause et l’on bascule en 4-4-2 losange avec Aouar en 10 et Fekir en pointe avec Memphis. L’OL passe enfin dans la disposition qui lui réussit le mieux depuis quelques saisons : le grand nawak tactique absolument pas préparé, qui a l’avantage d’être absolument illisible y compris pour des freaks tactiques comme Nagelsmann. Deuxième période de folie où Lopes sauve les meubles à de nombreuses reprises, mais où l’OL s’impose 2-1 grâce à des buts de Ndombele et Memphis. Coaching gagnant + management brillant, qui c’est le 30e meilleur entraîneur mondial ?

Hugo Hélin

(Photo Jean-Marc)

2 Comments

  1. pier feuil scifo

    7 novembre 2018 at 1:18

    « …le grand nawak tactique absolument pas préparé, qui a l’avantage d’être absolument illisible y compris pour des freaks tactiques comme Nagelsmann. Deuxième période de folie où Lopes sauve les meubles à de nombreuses reprise… »
    Mais c’est tellement ça ! bravo de cette synthèse du Généssismemesmeu !

    • Hugo Hélin

      7 novembre 2018 at 7:54

      J’ai longuement hésité, parce que tous les signaux semblent tellement indiquer que ça va être un match à 8 buts que ça pourrait bien finir par un 0-0 super chiant. Mais confiance en Nabil, Memphis et Marcelo pour nous offrir un beau spectacle.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>