OL – OGC Nice : une finale à domicile (même si ce n’était pas celle fixée au départ)

OL

AVANT-MATCH. L’OL joue son avenir européen lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1 (ce samedi à 21h00, en direct sur Canal+ Sport et en multiplex sur beIN 1). Les Lyonnais sauront ce soir s’ils évolueront l’an prochain en poules de Ligue des Champions ou de Ligue Europa.

Enjeu. OL 75 points, OM 74 points (et une différence de buts largement moins bonne) : la situation avant cette ultime journée de Ligue 1 2017/18 pourrait difficilement être plus serrée. Les Lyonnais ont donc l’avantage d’avoir leur destin entre les mains : ils seront en effet qualifiés pour la phase de poules de Ligue des Champions en cas de victoire contre Nice aujourd’hui (et l’OL pourrait d’ailleurs même finir 2e dans ce cas si Monaco ne gagne pas dans le même temps), les trois premières places de Ligue 1 envoyant directement en C1 sans passer par la case barrages suite à la victoire de l’Atlético en C3. Et si l’OL n’arrive pas à battre Nice, qui joue après tout sa qualification en Ligue Europa ? Il faudrait alors compter sur un résultat favorable au Vélodrome, où l’OM rencontre Amiens. On espère ne pas avoir à en arriver là.

Christophe Jallet,
tous les moyens sont bons

Compo. Trois absents dans le groupe lyonnais.

Le groupe : Gorgelin, Racioppi – Marçal, Marcelo, Mendy, Morel, Rafael, Yanga-Mbiwa – Aouar, Diop, Ferri, Ndombele, Tousart – Cornet, Fekir, Gouiri, Mariano, Memphis, Traoré.

Kenny Tete est à l’infirmerie, tandis que Mouctar Diakhaby et Anthony Lopes sont suspendus. A priori pas de quoi changer grand chose à l’équipe-type du moment en losange (à part dans les buts, évidemment).

Sauf qu’on commence à connaître la flexibilité tactique (ceci est un euphémisme) de l’entraîneur de l’OL : une défaite et tout est susceptible de changer. Le coup-franc de Dimitri Liénard au bout des arrêts de jeu à la Meinau pourrait donc avoir sonné le glas du losange. Et le retour du 4-2-3-1 ?

La composition probable : Gorgelin – Rafael, Marcelo, Morel, Mendy – Tousart, Ndombele (ou Aouar) – Traoré, Fekir, Memphis – Mariano. 

Le prono de la rédac. Scénario optimiste : Nice tente de jouer mais, comme à l’aller, paye cash chaque prise de risque à la relance. Le talent offensif de l’OL piège les Aiglons, 3-0 net et sans bavure (doublé de Nabil Fekir contre l’OGCN pour sa dernière – comme Alexandre Lacazette – et premier but en Ligue 1 pour Tanguy Ndombele). Scénario pessimiste : Nice tente de jouer et impose sa loi, 0-2 net et sans bavure (doublé de Mario Balotelli pour sa dernière – et pour aider son futur club ?). Faites vos jeux.

Hugo Hélin

(Photo Alexandre Debbache / OGC Nice Medias)

One Comment

  1. Lucky

    19 mai 2018 at 10:39

    Ne pas oublier non plus que la 2e place offre une place en Trophée des Champions qui aurait comme principal atout (outre un beau voyage en Chine) de réduire la suspension d’Anthony Lopes en début de championnat.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>