OL : le mercato des anciens Gones

Olympique Lyonnais

GONES AWAY. On pourra toujours pester contre le football moderne, le mercato est quand même la chose la plus exaltante de l’été. Déjà parce que ça dure plus longtemps que les vacances, et puis ça fait toujours plus fantasmer qu’une semaine à la Grande-Motte. On a épluché toutes les cartes postales des Lyonnais voyageurs.

Après six mois d’attente sans club, Hatem Ben Arfa a enfin pu signer son contrat avec l’OGC Nice et débuter sous ses nouvelles couleurs. Il sera quoi qu’il arrive l’une des sensations de la saison de Ligue 1.

En sérieuse perte de vitesse depuis deux ans -pour pas dire cinq -, Michael Essien a quitté le Milan AC pour la Grèce et le Panathinaïkos.

Après trois années passés à Moscou, entrecoupé début 2014 d’un trimestre pour du beurre à Arsenal (6 matchs), Kim Källström, en fin de contrat avec le Spartak, s’est engagé avec les Grasshoppers de Zürich jusqu’en 2018. S’il va au bout de ce bail, il aura alors 36 ans.

Après un passage au Banik d’Ostrava, son club formateur. l’éphémère attaquant tchèque de l’OL Milan Baros, 34 ans en octobre, devrait terminer sa carrière sa carrière à Mladá Boleslav, où il a signé un bail de deux ans.

Passé par le centre de formation de l’OL avant d’en être viré à 14 ans, Bouna Sarr a rebondi après la relégation du FC Metz en s’engageant avec l’OM ou il aura sa carte à jouer après une bonne préparation.

Romain Beynié et Nicolas Belvito quittent Amiens et Créteil pour se retrouver sous le maillot de Colmar en National.

Après un passage peu concluant à Lorient (et à Arles-Avignon en prêt), Enzo Reale s’est engagé à Clermont où il tentera de lancer sa carrière et de démontrer toutes ses qualités aperçues lors de sa formation.

 

Douzième saison d’affilée en Ligue 2 pour Julien Viale

Sébastien Flochon a fait le long voyage du Havre à la Corse, où il a rejoint le CA Bastia, en National. En Normandie, le milieu de terrain avait surtout évolué avec la CFA l’an dernier.

Lossémy Karaboué a fait les 200 km qui séparent Nancy de Troyes pour rejoindre Yoann Court, Guillaume Lacour, Stéphane Darbion et la Ligue 1.

Xavier Chavalerin s’est engagé avec le Red Star, promu en Ligue 2, après trois saisons à Tours où Bryan Bergougnoux -un temps proche de rejoindre Nîmes- est désormais le dernier Lyonnais puisque, un an après le départ de Thomas Fontaine à Auxerre et la fin de contrat de Nicolas Seguin, qui après un de chômage, revient à Lyon, et plus précisément à la Duchère, en CFA. Il y retrouvera le gardien Jean N’Djalkonog, de retour dans le Rhône un après son départ de Villefranche pour Sedan, où il a vécu, du banc la plupart du temps, la montée en National.

Julien Viale retourne à Laval après deux saisons à Auxerre, où il a côtoyé Pierre Bouby et donc Thomas Fontaine. Dans la Mayenne, où il a déjà évolué de 2011 à 2013, Viale s’apprête à participer à sa douzième saison d’affilée en Ligue 2 !

Après une escapade à l’Asteras Tripolis, Éric Tié Bi est de retour en France, où il s’est déjà installé dans le onze de départ de Brest.

William Le Pogam reste lui à l’étranger puisqu’il rejoint rejoint Tolède, en D3 espagnole, après une première année en Espagne dans la réserve du Rayo Vallecano.

Le défenseur central Fabien Boyer est transféré à Courtrai (D1 belge) après un prêt à Châteauroux. Il ne connaîtra donc pas la Ligue 1 avec son club le SCO d’Angers mais il aura en revanche l’occasion de croiser Théo Defourny, qui après une saison aboutie dans les cages de Virton en D2 a été embauché à l’étage au-dessus, à Mouscron. Un problème de règlement l’a toutefois empêché de jouer contre Mohamed Yattara, nouvel attaquant des Rouches du Standard de Liège.

Sandy Paillot tentera de se relancer en CFA à Cholet. Le défenseur qu’on avait retrouvé à Epinal au moment de l’élimination de l’OL en 2013 en coupe de France, avait depuis rejoint Limoges la saison dernière.

 

Loic Abenzoar

Loïc Abenzoar porte le numéro 69 en Norvège, comme Jérémy Berthod avant lui (Photo fredrikstadfk.no)

 

Sidney Govou toujours dans la région

Naby Sarr, parti l’an dernier pour le Sporting, a finalement signé à Charlton (en Championship), où il était déjà attendu l’hiver et où il retrouvera un autre ancien lyonnais en la personne d’Alou Diarra. Le jeune défenseur central champion du monde U20 tentera de se relancer après une saison quasi blanche.

Nilmar, coéquipier de Lisandro Lopez à l’Internacional, s’exile à Al-Nasr au Qatar. Il quitte donc son club formateur pour retrouver le Moyen-Orient et un pays dans lequel il avait déjà joué avant son retour au Brésil

Après trois saisons à la Lazio où il ne s’est jamais réellement imposé, sans doute en partie à cause d’un physique trop fragile, Ederson vient de rejoindre Flamengo au Brésil.

Ishak Belfodil, sans club depuis la faillite de Parme, quitte l’Italie et découvrira les Émirats en jouant à Baniyas. Il avait eu des contacts avec Bursaspor début juillet sans que cela n’aboutisse.

Après une bonne saison à Créteil, Frédéric Piquionne va partir pour le championnat indien en rejoignant Mumbai City. Il y retrouvera d’autres footballeurs en pré-retraite.

Sidney Govou, après une pige du côté du FC Miami City Champions. revient dans la région lyonnaise. Le recordman du nombre de titres de champion de France jouera au FC Limonest (DH,, niveau 6).

 

La Norvège aime le 69

Après deux ans en Norvège, Jérémy Berthod a mis fin à sa carrière professionnelle à 31 ans et est revenu au pays où il a pris une licence pour le plaisir à Domtac (Dommartin-La Tour de Salvagny), en championnat Honneur Régional, au 7e niveau.

Loic Abenzoar a lui changé d’écurie norvégienne pour passer du coté de Fredrikstad, club qui lutte pour son maintien en seconde division à l’heure actuelle. Comme Jéremy Berthod avant lui, le latéral porte le numéro 69.

Aly Cissokho, un temps courtisé par la Fiorentina, ne rejoindra pas son frère Issa (qui joue au Genoa) en Italie. Il a décidé de retourner à Porto, où il a laissé un bon souvenir puisque, comme à Lyon, il y avait été bon six mois. Et que, contrairement à Lyon, il n’y était pas resté plus longtemps.

Après une saison en Allemagne à Hanovre, Jimmy Briand est de retour en France où sa famille résidait toujours. L’homme de la 93ème minute retrouve la Bretagne à Guingamp après avoir été formé à Rennes.

Après Lyon, Nice et Montpellier, Anthony Mounier quitte la Ligue 1 et va découvrir la Serie A avec Bologne.

Jean II Makoun rejoint son compatriote Samuel Eto’o à Antalyaspor. Le milieu était libre depuis son départ de Rennes.

Grégoire Puel, mal aimé du stade du Ray, va tenter de rebondir au Havre en Ligue 2 . Un challenge peut-être plus en adéquation avec ses qualités.

Anthony Martial a été le transfert choc et surprise de la dernière journée de mercato en rejoignant Manchester United pour un montant estimé à 80 millions d’Euros.

 

Gary M.

(Photo Panoramic / Philippe Lecoeur)

3 Comments

  1. RyanOufDeLyon

    1 septembre 2015 at 11:08

    J’adore ce suivi de nos anciens jeunes et moins jeunes… C’est çà la vraie passion de Lyon, la famille OL…

  2. Vitali

    1 septembre 2015 at 1:19

    Merci, très bon travail de votre part. On peut encore ajouter Enzo Reale qui désormais porte les couleurs de Clermont Foot.

  3. TARDY

    1 septembre 2015 at 11:07

    Ne tombons pas dans la même facilité que les supporters niçois en critiquant le pauvre Grégoire Puel, qui n’a pas choisi son père mais d’être footeux. Il a fait un énorme match hier à Lens.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>