OL – AS Monaco : plus le droit à l’erreur

Mariano

AVANT-MATCH. La réception (ce vendredi à 20h45, Canal+ Sport) de Monaco, champion en titre, revêt déjà un caractère décisif. Pour Bruno Genesio bien sûr, qui a dû lire l’interview de Jean-Michel Aulas disant qu’il ferait le point après le derby, mais aussi pour l’OL tout entier. Déjà à six points de l’ASM, les Lyonnais doivent en effet gagner pour pouvoir rêver à mieux que la troisième place.

 

Enjeu. Un OL-Monaco doit forcément être un match particulier pour Bruno Genesio. À l’avant-dernière journée de la saison 2015/16, c’est en effet cette affiche qui avait validé la deuxième place du club lyonnais en Ligue 1, cinq mois après le licenciement d’Hubert Genesio et une position de 9e place à mi-championnat (avec toutefois seulement 6 points de retard sur l’ASM alors deuxième, écornons un peu le mythe de la remontée fantastique).

Le 6-1 d’alors semble bien loin. Depuis cette folle soirée, il y a eu une saison lors de laquelle Monaco a remporté le championnat pendant que l’OL galérait tactiquement sans jamais être en position de jouer le podium. Et celle qui a redémarré est parti sur les mêmes bases, au moins pour Lyon.

L’OL ne respire pas la sérénité, sur le terrain comme en coulisses. Jean-Michel Aulas a certes défendu son entraîneur en début de semaine, mais il a aussi lancé ce qui ressemble à une forme d’ultimatum : « Il est trop tôt pour prendre des décisions après huit matches. On fera le point après le derby. »

D’ici Saint-Étienne le 5 novembre, il y aura Everton (deux fois), Troyes, Metz et la réception de Monaco donc. Un match déjà capital. Car Aulas l’affirme : « Il n’y a pas d’urgence. Monaco n’est qu’à six points et on va les accueillir. » Une victoire face à un ASM affaibli (mais pas au point de retenir Rachid Ghezzal dans le groupe) permettrait en effet de revenir à trois points du club de la Principauté, quasi inespéré au vu des débuts de saison respectifs (six victoires en huit matchs de Ligue 1 pour Monaco, deux fois moins pour l’OL). Tout autre résultat condamnerait presque déjà l’OL à rêver, au mieux, de la troisième place. Désolé Jean-Michel, mais il y a bien urgence.

Compo. C’est aussi à ça qu’on voit que le 6-1 semble sorti d’une autre époque : seuls deux titulaires lyonnais de l’époque devraient l’être ce soir.

Le groupe : Lopes, Gorgelin – Rafael, Diakhaby, Yanga-Mbiwa, Mboumbouni, Morel, Mendy, Marçal, Tete – Aouar, Ferri, Tousart, Ndombele, Memphis, Mariano, Fekir, Maolida, Traoré.

Tous les autres joueurs sont soit partis (Jallet, Umtiti, Gonalons, Darder, Ghezzal, Lacazette) soit ont perdu leur place dans le onze (Mapou, Ferri, Cornet). Les deux rescapés sont donc… Anthony Lopes et Jérémy Morel.

À une suspension de Marcelo près, on devrait revoir l’équipe-type du moment : 4-2-3-1 avec Ferland Mendy à gauche, Kenny Tete à droite (le Néerlandais devrait être préféré à Rafael pour sa solidité défensive vu le pedigree de l’adversaire) et vous commencez à avoir l’habitude du reste, pas besoin de détailler. Seule incertitude, comme souvent : le côté gauche de l’attaque. Houssem Aouar devrait encore prendre la place de Memphis Depay.

La composition probable : Lopes – Tete, Diakhaby, Morel, Mendy – Tousart, Ndombele – Traoré, Fekir, Aouar (ou Memphis) – Mariano.

Le prono de la rédac. Comme souvent dans les grosses rencontres, l’OL fait un match qui permettra aux défenseurs de l’Institution d’être satisfaits à la fin : l’OL défend en bloc bas et place quelques contres dangereux. 1-1 score final (ouverture du score de Mouctar Diakhaby sur corner, égalisation de Youri Tielemans), mais « ça aurait pu être un meilleur résultat avec un peu plus de réussite offensive comme défensive. »

Le Fraude Book du mois d’octobre

Hugo Hélin

(Photo Damien LG)

One Comment

  1. pier feuil scifo

    13 octobre 2017 at 1:19

    Wesh,

    je pense qu’on va se faire ouvrir en deux.

    Un bon vieux 2-5 des familles.

    Triste… car Pep restera encore quelques matchs, et si successeur il y a dans quelques semaines il va récupérer un véritable champs de ruine !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>