L‘OL envisage la création d’une section masculine

Hegerberg

TRANSE PRESSE. Plus grand club de football d’Europe et tout récemment quintuple vainqueur de la Ligue des Champions, l’OL envisagerait de créer une section masculine. Une belle façon de faire bouger les mentalités.

L’annonce a été faite par Jean-Michel Aulas en marge de l’annonce de la prolongation du contrat d’Ada Hegerberg, devenue selon l’Équipe la joueuse ayant le plus gros contrat au monde. La Norvégienne et ses coéquipières devraient bientôt cohabiter avec un effectif masculin dans les années à venir. C’est en tout cas la volonté du président de l’OL.

« Quand je vois les émotions que nous ont procurées les filles et la joie de nos supporters à Kiev, je me dis que la ville de Lyon mérite vraiment d’avoir une section masculine pour avoir deux fois plus de chances de faire la fête. » Rappelons que le centre de formation de l’OL, l’un des meilleurs du monde (Wendie Renard, Amel Majri ou Selma Bacha ont été formées au club, pour ne citer qu’elles), est déjà mixte. Sans que les garçons les plus doués ne puissent signer à Lyon. faute d’équipe première professionnelle.

« Côtoyer des garçons et jouer avec eux jusqu’à 18 ou 19 ans est très enrichissant pour nos filles. Mais ensuite, ces jeunes hommes font le bonheur d’autres clubs car nous n’avons pour l’instant pas de débouchés à leur offrir. Samuel Umtiti a ainsi signé au Barça, Corentin Tolisso au Bayern Munich, Alexandre Lacazette à Arsenal : des clubs que nous affrontons parfois en Ligue des Champions et qui ont tous fait le choix de créer une section masculine. Nous voulons nous inscrire dans leurs pas, pour que les jeunes Lyonnais bénéficient d’un environnement aussi professionnalisé que celui de nos filles ! »

Bientôt une rubrique masculine sur OLweb ?

Bientôt une rubrique masculine sur OLweb ?

 

L’OL devrait donc suivre l’exemple de l’En Avant Guingamp et du Paris FC, pionniers du football masculin dans l’Hexagone. « Le public français me semble prêt. Les gens ont découvert ce sport à l’occasion de l’Euro 2016 et ont vu que les hommes pouvaient eux aussi jouer un football plaisant et de haut niveau. Physiquement, les garçons n’ont rien à envier aux filles. Techniquement et tactiquement, ils progresseront au contact d’entraîneurs réputés. D’ailleurs, pourquoi ne pas voir un jour des grands noms du football comme Pia Sundhage, Silvia Neid ou Bernard Mendy coacher des équipes masculines ? »

Jean-Michel Aulas croit énormément en l’avenir du football masculin. « Des pays comme les USA ou la Chine retransmettront la Coupe du monde ! » [qui se tiendra en Russie cet été, ndlr] Une preuve que les hommes sont de plus en plus acceptés sur les terrains et que l’idée reçue selon laquelle le football est un sport de filles est de moins en moins populaire. Tous ceux qui voient jouer les garçons sont d’ailleurs séduits, notamment par le jeu plus ouvert et l’absence de polémiques arbitrales stériles comme celles ayant entaché la finale de Coupe de France entre l’OL et le PSG la semaine dernière.

Le président de l’OL, lui, voit déjà plus loin. « Vous savez, j’ai un rêve. Celui que des hommes avec le maillot de l’OL jouent un jour une finale de coupe d’Europe ici, dans ce formidable outil qui accueille les matchs européens de nos filles. » L’avenir dira si Jean-Michel Aulas a encore été visionnaire sur ce coup-là.

Agence Transe Presse / ZZ pour le bureau de Lyon

(Photo Damien LG)

6 Comments

  1. dulong

    4 juin 2018 at 9:06

    C’est une blague cette article ou je n’ai vraiment rien compris ? Peut être suis-je vraiment stupide alors je ne vois pas que c’est ironique, mais rien ne nous permet de comprendre que c’est sarcastique…

    • Luc

      5 juin 2018 at 9:48

      Ben non c’est pas un blague, la preuve c’est l’agence Transe Presse qui le dit!

      • baba

        5 juin 2018 at 1:53

        Et surtout article signé par Zénon Zadkine, journaliste réputé et toujours bien informé des petites indiscrétions à l’OL.

  2. Philou passe

    4 juin 2018 at 9:56

    Pas une blague du tout, je connais quelqu’un chez But, c’est effectivement dans les tuyaux. Avec toutes ces histoires de parité, ça nous pendait au nez depuis un moment.

  3. inkabououngowetrust

    4 juin 2018 at 10:55

    bonjour’

    moi je pense que c’est est du bluf, une équipe masculine et pourquoi pas un homme blanc président ?

  4. costanza

    6 juin 2018 at 2:04

    I luv ZZ

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>