Gambardella, OL – Sochaux (0-2) : dix-huit ans, ce n’est pas sérieux

Olympique Lyonnais

GAMBARDELLA. Au Stade de France, l’OL s’est incliné 2-0 face à Sochaux en finale de Coupe de Gambardella. Le club lyonnais, et son centre de formation à la qualité unanimement reconnue, n’a plus gagné cette compétition depuis 18 ans…

 

Les joueurs : Le stress de la conclusion

 

Le meilleur club formateur de France, et « deuxième meilleur d’Europe » selon l’expression consacrée de Jean-Michel Aulas, devra encore patienter un an. L’OL n’a plus remporté la Coupe Gambardella, plus prestigieuse récompense pour les équipes de jeunes françaises, depuis 1997 et la génération Steed MalbranqueFlorent BalmontJérémie Bréchet  (et son héros Roland Vieira). La promotion 2015 a donc plutôt suivi les traces des promos 2005 et 2006 (qui comptaient elles aussi de beaux noms tels que Karim Benzema, Hatem Ben Arfa ou Loïc Rémy) en s’inclinant en finale. Sochaux semblait pourtant plus faible mais les Lyonnais se sont mis en danger tout seuls. Chaque contre-attaque doubiste a en effet semblé finir en occasion franche, la faute à des mauvais alignements ou à des erreurs techniques. Dominateurs territorialement, l’OL n’a pas été plus flamboyant offensivement, en tergiversant beaucoup trop. À cet âge là, on a forcément du mal à tirer…

 

Samedi 30 mai 2015, finale de Coupe Gambardella

Olympique Lyonnais – FC Sochaux-Montbéliard (0-2)

Buts : Robinet (25e), Thuram (39e)

Avertissement : Moutoussamy (36e)

OL : Lebongo – Moufi (Pagliuca, 87e), Diakhaby, Jenssen, Hemans – D’Arpino (Martelat, 74e), Moutoussamy – Perrin, Kalulu, Del Castillo – Cornet (Martins Pereira, 55e). Entr. : Maxence Flachez.

Sochaux : Prévot – Senzemba (Pendant, 84e), Onguéné, Senhadji, Fuchs – François, Daham, Léo (Keyoubi, 73e) -Chikhaoui (Ruiz, 62e) – Thuram , Robinet. Entr. : Éric Hély.

 

Le live

TUT TUT TUUUUT ! Coup de sifflet final après trois minutes d’arrêts de jeu. L’OL s’incline 2-0. Les Gones ont dominé territorialement mais ont été incapables de se créer de grosses occasions et ont été trop naïfs en défense sur les contres sochaliens.

88′ Beau débordement sur le côté droit mais Samuel Moutoussamy n’arrive pas à cadrer sa frappe sur le centre. Les carottes semblent cuites.

87′ Kilian Pagliuca remplace Fahd Moufi. On va peut-être enfin prendre un ballon sur corner.

85′ Mouctar Diakhaby perd bêtement le ballon en position de dernier défenseur. Marcus Thuram a un face-à-face avec Stanislas Lebongo, qui repousse le ballon sur la tête d’un Sochalien seul à six mètres du but vide… et qui envoie la balle au dessus !

83′ Corner. Ça ne donne rien. Del Castillo centre de nouveau, c’est repoussé en corner… qui ne donne rien.

80′ Main sochalienne à l’entrée de la surface. Romain Del Castillo se charge du coup-franc mais ça passe laaaaaaaaaaaaargement à côté.

77′ Et gros arrêt de Prévot ! Un centre lyonnais est mal dégagé par un défenseur doubiste. Le gardien est lobé mais recule bien et va chercher le ballon. Le corner ? Il ne donne rien.

76′ Action confuse pour l’OL. Le ballon voyage dans la surface sochalienne, Kalulu sert Martelat en retrait mais la frappe de l’entrant est contrée et file en corner (qui ne donne rien).

74′ Yoann Martelat remplace Maxime D’Arpino, qui s’est éteint au fil de la seconde période.

72′ PARADE MONSTRUEUSE DE STAN LEBONGO ! Nouvelle contre-attaque suite à un corner lyonnais. Léo se présente seul face au gardien lyonnais, qui se couche parfaitement pour repousser le ballon d’une main.

65′ Envolée magnifique de Stanislas Lebongo pour se saisir du ballon à deux mains. Lyon est toujours aussi inoffensif, Sochaux est toujours aussi dangereux en contre.

58′ Les Sochaliens ont décidé de bétonner en deuxième période, ce ne sera pas évident de marquer… (surtout en continuant de centrer pour la tête du petit Aldo Kalulu)

56′ Le Luxembourgeois se met tout de suite en évidence ! Frappe de loin de Martins Pereira, Prévot se couche bien et bloque le ballon.

55′ Christopher Martins Pereira remplace Maxwel Cornet, très discret lors de cette finale et qui boite légèrement.

48′ Frappe de loin de Gaëtan Perrin qui passe largement au-dessus.

C’est reparti ! Aucun changement à la mi-temps.

Les Lyonnais étaient menés 2-0 contre Saint-Étienne avant d’égaliser à la dernière seconde. Allez, on y croit. Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait !

Mi-temps au Stade de France. Sochaux mène 2-0. Début de match assez ennuyeux puis ça s’est animé un peu dans le dernier quart d’heure. L’OL domine territorialement mais est très inoffensif. Le FCSM contre à merveille.

43′ ALDO KALULU TAPE LE POTEAU !

Cornet déborde côté gauche et centre pour la tête du petit Aldo Kalulu qui trouve le poteau à bout portant… La plus grosse occasion lyonnaise pour l’instant.

39′ MARCUS THURAM MARQUE LE SECOND BUT SOCHALIEN…

Comme son papa, Marcus Thuram brille au Stade de France ! L’avant-centre part à la limite du hors-jeu, dribble Stanislas Lebongo et pousse le ballon dans le but malgré le retour d’Ulrik Jenssen ! 2-0 pour Sochaux !

36′ Samuel Moutoussamy prend le premier carton jaune du match. Le milieu de terrain manque son contrôle et se jette sur le ballon ensuite, en arrachant tout.

35′ Coup de tête d’Onguéné sur un coup-franc. Les occasions sont quasi-exclusivement sochaliennes (à part le joli tir du pied droit de Romain Del Castillo juste avant le but, quelle ironie).

30′ Nouvelle envolée de Prévot (ouais on ne met pas les prénoms des Sochaliens) sur un coup-franc d’Isaac Hemans qui semblait tout de même hors cadre. Devinez quoi ? Le corner ne donne rien.

25′ BUT DE THOMAS ROBINET ! SOCHAUX OUVRE LE SCORE !

Contre-attaque suite à un corner lyonnais. Chikhaoui reçoit le ballon côté gauche (hors-jeu ?) et centre pour Robinet qui arrive lancé. L’ancien pensionnaire du centre de formation de l’OL propulse le ballon sous la barre.

24′ Oh l’envolée sublime de Prévot sur un tir enroulé du pied droit de Romain Del Castillo. Main opposée Richard !

23′ Excellent retour d’Isaac Hemans devant Chikhaoui qui traînait au second poteau sur un centre…

18′ Centre de Del Castillo contré par le latéral. La balle file vers le premier poteau mais Prévot est vigilant et met la balle dehors. C’est chaud dans les six mètres sur le corner mais le portier sochalien repousse la tête lobée d’Aldo Kalulu et la défense arrive à se dégager.

16′ Premier quart d’heure pas très enthousiasmant. Les plus tranchants sont pour l’instant les Doubistes.

9′ Contre bien mené par les Sochaliens. Robinet arrive à l’entrée de la surface et tente d’enrouler du pied droit mais glisse et loupe totalement le ballon. Les Gones ne sont pas dans leur match et doivent se libérer.

5′ Première petite frayeur dans la surface lyonnaise. Un centre venu de la gauche de la défense file devant le but mais Stanislas Lebongo intervient bien (il est un peu plus bronzé que sur l’image de la compo, on le sait, merci de nous laisser tranquille avec ça sur les réseaux sociaux maintenant).

C’est parti dans un Stade de France moins bien garni que la plaine des jeux de Gerland. Les Lyonnais donnent le coup d’envoi sous les yeux de Lilian Thuram, venu voir jouer son fils.

0. Gros enjeu aussi pour Samuel Moutoussamy, qui pourrait perdre une partie de sa chevelure à la Tahiti Bob en cas de victoire cet aprèm. Comme dirait Laurent Paganelli : « en tout cas, on te le souhaite« .

0. Composition plutôt classique du côté de Maxence Flachez. On a mis ça en 4-2-3-1 mais Aldo Kalulu pourrait jouer second attaquant.

0. Après un parcours impressionnant, l’OL tente de remporter sa quatrième Coupe Gambardella. La dernière date de 1997. Jérémie Bréchet, Florent Balmont et Steed Malbranque étaient présents sur la pelouse mais le héros se nommait Roland Vieira, avant-centre reconverti gardien pour l’occasion.

One Comment

  1. Philou Passe

    1 juin 2015 at 4:05

    Superbe imitation de Paga.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>