Bastia – OL : le sens des priorités

Photo SC Bastia

AVANT-MATCH. Pas de Lacazette, Tolisso, Fekir, Jallet ou Morel dans le groupe : Bruno Genesio avait affirmé qu’il ferait tourner « dans de larges proportions » lors du déplacement à Bastia (17h00, beIN 1), il a tenu parole. Priorité au quart de finale retour contre le Besiktas jeudi prochain donc, même si ce serait une bonne idée de ramener un petit quelque chose de Corse…

 

Enjeu. Vous vous souvenez d’il y a quelques semaines ? Certains croyaient alors encore au podium, quelle époque épique. L’OGC Nice a mis fin aux derniers espoirs lyonnais ce samedi grâce à sa victoire contre Nancy. L’OL doit donc maintenant se contenter de la quatrième place, qu’il faudra sécuriser par quelques bons résultats. Ce déplacement en Corse est une bonne occasion pour cela. Surtout que ce voyage devrait être un bon échauffement pour celui en Turquie : même si le groupe a été largement remanié et que les joueurs de ce samedi ne seront pas tous là jeudi à Istanbul, l’ambiance de Furiani pourrait être tout aussi hostile que celle de la Vodafone Arena. Même en l’absence de François Ciccolini.

 

Compo. Il suffit de voir le groupe pour comprendre que la priorité sera le match de jeudi.

Le groupe : Lopes, Gorgelin – Rafael, Diakhaby, Gaspar, Nkoulou, Rybus, Yanga-Mbiwa – Aouar, Darder, Ferri, Gonalons, Tousart – Cornet, Memphis, Dzabana, Ghezzal, Maolida, Mateta.

Cela ne suffira sans doute pas à voir des jeunes qu’on n’a pas l’habitude de voir être titulaires : Dzabana, Maolida voire Mateta devraient passer derrière le trio Ghezzal-Cornet-Memphis au moment de faire la compo.

Derrière eux, le capitaine Gonalons devrait être accompagné de Ferri et Darder, deux relayeurs en manque de temps de jeu depuis l’instauration du 4-2-3-1 et son double pivot. Rafael, suspendu pour le match en Turquie, devrait être titulaire en défense, tout comme les remplaçants habituels Yanga-Mbiwa et Rybus. Reste à connaître l’identité du quatrième larron : Diakhaby, comme d’habitude, ou Nkoulou, capitaine en CFA la semaine dernière.

La composition probable : Lopes – Rafael, Yanga-Mbiwa, Diakhaby, Rybus – Ferri, Gonalons, Darder – Ghezzal, Cornet, Memphis

gruppu

Le prono de la rédac. Cette équipe A’ se fait bien bouger par les Corses, mais Memphis arrive malgré tout à ouvrir le score d’une frappe excentrée (1-0, 41e). L’OL se fait prendre à la gorge à la sortie des vestiaires et cède finalement sur un corner de Gaël Danic repris de la tête par Enzo Crivell’ (prononciation girondino-corse) (1-1, 53e). La fin de match est emballée : Allan Saint-Maximin trouve le poteau à l’issue d’un rush solitaire (68e), Yannick Cahuzac se fait expulser pour un second carton jaune mérité (76e) et Houssem Aouar se voit refuser un penalty pourtant évident après avoir découpé dans la surface par Gilles Cioni (84e). Un bon point, donc.

Le Fraude Book du mois d’avril

Bonus

La vidéo. Quand la victoire valait deux points, les matchs à gros enjeu pour les deux équipes étaient des « matchs à quatre points ».

Hugo Hélin

(Photo SC Bastia)

One Comment

  1. brakosky

    16 avril 2017 at 8:49

    « L’OL se fait prendre à la gorge à la sortie des vestiaires »: Le prono de la rédac était véritablement prophétique cette semaine !

    Quelles que soient les causes qui ont déclenché ces débordements, je ne comprends pas comment il a été seulement possible d’imaginer débuter ce match après l’envahissement de la pelouse et l’agression des joueurs. Et le droit de retrait ? Moi si je me fais frapper au boulot, je suis pas sûr de retourner au bureau terminer ma journée de travail.

    Sans doute la Jurisprudence Ol-Besiktas a-t-elle jouée ? J’ai l’impression que les instances du football sont totalement débordées ces derniers temps.

    On en demande décidément beaucoup à nos simples footballeurs…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>