Valbuena et les maux bleus de l’OL

OL

(ROUGES ET) BLEUS. Si les faits relatés ce matin par l’Équipe (refus de la part de Mathieu Valbuena de se faire taper sur l’épaule par Jean-Michel Aulas et discussion pour lui faire part de son exaspération concernant son statut de remplaçant) peuvent sembler anodins, ils sont en réalité révélateurs d’un problème sous-jacent depuis des mois, sans doute même depuis la signature du meneur de jeu international. Et illustrent aussi la faible réussite des Lyonnais en Bleu.

 

On s’interrogeait dès son transfert : comment l’OL allait-il gérer Mathieu Valbuena ? La question aurait pourtant dû se poser à l’inverse : le numéro 19 était-il OL-compatible ? Le Bleu le plus capé du club rhodanien (52 sélections) a en effet grillé ses chances de participer à l’Euro tout seul comme un grand (qu’il n’est pas). Si le destin (affaires judiciaires et éclosion de nombreux joueurs offensifs) n’a guère été tendre avec lui cette année, l’ancien Marseillais n’a surtout jamais semblé s’intégrer au jeu lyonnais. Multipliant les touches de balle alors que ses coéquipiers tentent d’accélérer les transmissions, Valbuena a passé le plus clair de sa saison à jouer à contretemps du reste de l’équipe. Les torts sont néanmoins partagés avec les responsables de son recrutement, son profil étant sensiblement le même depuis son époque marseillaise.

 

Test réussi pour Genesio

Cet accrochage révèle pourtant un point beaucoup plus positif pour l’OL. Bruno Genesio passait l’un de ses premiers tests grandeur nature en gestion de l’effectif. La rumeur voulait en effet que Valbuena ait un deal avec son entraîneur : être remplaçant à Lorient avant d’être aligné dès le coup d’envoi à Montpellier. Bruno Genesio a préféré jouer la continuité en titularisant Maxwel Cornet, finalement auteur d’un doublé à la Mosson. Un choix payant qui prouve que « Mobylette » fait passer l’équipe avant les statuts. Et n’a pas peur d’écarter le plus gros salaire du club au profit de joueurs moins huppés. Le technicien a certes été aidé par la blessure de l’international, et par un jeu et des résultats bien plus satisfaisants durant sa convalescence, mais on lui reconnaîtra malgré tout le courage d’avoir pris cette décision pas forcément évidente.

 

Le Rouge et Bleu, plus Rouge que Bleu

Mais cet échec révèle aussi un autre problème actuel : l’incapacité de l’OL à installer ses joueurs en Bleu. Le constat est en effet criant : aucun Lyonnais ne semble en position d’aller à l’Euro, à part Christophe Jallet. Le Divin Chauve profite pourtant plus de la faiblesse de ses concurrents à droite que de sa saison à l’OL, où l’on ne sait pas exactement qui de lui ou de Rafael est le titulaire dans l’esprit de Bruno Genesio. Nabil Fekir est un cas à part, dont le talent pur pourrait lui valoir une place dans les 23 malgré sa longue blessure.

Du côté des autres Bleus lyonnais, personne ne devrait fouler la pelouse du Grand Stade cet été. Alexandre Lacazette, Maxime Gonalons, Mapou Yanga-Mbiwa et Clément Grenier (lui aussi longuement blessé cette saison) n’ont certes jamais été des solutions de premier choix pour Didier Deschamps. Mais ils ont tous pâti d’une demi-saison difficile de l’OL et de mauvaises prestations personnelles qui ne leur ont pas permis de progresser dans la hiérarchie tricolore. Dans le même temps, aucun Gone n’a montré un niveau suffisant pour espérer gagner une première cape, si ce n’est Samuel Umtiti, jugé trop petit et pas assez fiable au haut niveau par le sélectionneur (même si l’un de ses principaux concurrents pour la dernière place de défenseur central, Loïc Perrin, fait un centimètre de moins que lui et ne s’est jamais frotté à la Ligue des Champions en 13 ans de carrière).

 

L’OL d’abord

Mais cette situation pourrait changer rapidement, surtout si l’OL confirme ses résultats actuels sur une saison pleine l’an prochain. Il faudra pour cela mieux utiliser une éventuelle manne Ligue des Champions, afin d’améliorer l’équipe tout en évitant les accidents industriels à la Valbuena. Le plan est simple. Confirmer au niveau national, et briller un peu plus sur la scène continentale, permettrait forcément aux Lyonnais d’augmenter leurs chances d’être appelés à Clairefontaine. Il implique néanmoins de penser à l’équipe plutôt qu’à ses ambitions personnelles. Pas si évident, Mathieu Valbuena l’a prouvé. Tout le monde y serait pourtant gagnant, club comme joueurs.

Hugo Hélin 

(Photo Panoramic)

4 Comments

  1. lyonnais13

    11 avril 2016 at 6:42

    la qualification d,un joueur tient au bon vouloir d,un homme le selectionneur qui fait ses choix pas toujours les meilleurs mais surtout par apport a ses affinites et cela est valable pour tous les joueurs un prochain selectionneur prendra peut etre plus de lyonnais car il ne les trouveras pas trop petit ou pas assez ceci ou cela mais peut etre simplement parce qu,ils le mériteront

  2. Henearkrxe

    11 avril 2016 at 10:06

    Le choix dé Génésiso de faire jouer Cornet plutôt que Valbuena à Montpellier, ça peut aussi venir du fait que le « deal » soit sorti dans la presse. Si on n’en avait jamais entendu parler, on se serait peut-être retrouvés avec Valbuena titulaire sans savoir pourquoi…

  3. Mathieu

    12 avril 2016 at 2:21

    Cette histoire si elle est vraie prouve qu’il y a un énorme décalage entre le discours public du joueur et son comportement en privé… Pourvu que Génésio tienne bon et que ça ne pourrisse pas (de nouveau !) l’ambiance dans le vestiaire pour permettre une superbe fin de saison.

    Je profite de ce commentaire pour féliciter l’équipe, j’ai plaisir à venir lire vos débriefs :)

  4. Thomas

    12 avril 2016 at 7:46

    Article un peu facile et dans le sens du vent..
    Certes l’équipe joue mieux en ce moment sans lui mais il ne faut pas oublier l’horrible saison qu’il vient de vivre (blessure(s), sex tape, out de l’edf, intégration moyenne dans une équipe en perdition.. ).
    Il a toujours montré une réel volonté de s’imposer à l’OL et a sortie plusieurs bon match (contre l’OM et Sté il me semble..).

    Lyon se remettra sans soucis de son départ mais je pense sincèrement qu’il peut encore apporter quelque chose à l’équipe la saison prochaine.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>