OL – Guingamp : du turn-over malgré la finale à domicile

OL

AVANT-MATCH. Le Parc OL accueillera la finale de la Coupe de la Ligue en avril prochain. En attendant, l’enceinte décinoise doit se fader un huitième de finale contre Guingamp où l’Olympique Lyonnais fera comme tout le monde dans cette compétition : du turn-over.

Enjeu. Légitimité quasi inexistante, stades vides, équipes bis : on a bien du mal à s’enflammer pour la Coupe de la Ligue. On fera quand même vaguement semblant de s’y intéresser en souvenir de 2001 et parce que la finale aura lieu au Parc OL. Et que ce serait quand même con de devoir aller voir un un Marseille – Saint-Étienne à Décines le 1er avril 2017 (même si la vanne serait excellente).

Compo. Même avec une finale au Parc OL, Bruno Genesio devrait faire tourner en huitièmes.

Le groupe : Gorgelin, Mocio – Gaspar, Diakhaby Jallet, Mammana, Nkoulou, Rybus – Cognat, Darder, Ferri, Grenier, Tousart – Cornet, Fekir, Lacazette, Mateta, Valbuena.

Il suffit de regarder le groupe pour s’en convaincre (mais si, il est là, sur votre droite), ou d’écouter les déclarations de l’entraîneur lyonnais mardi en conférence de presse. On sait donc que Mathieu Gorgelin sera dans les buts, que Christophe Jallet pourrait être titulaire à droite de la défense et que Nabil devrait a priori jouer en pointe.

Ce dernier élément semble donc faire pencher la balance pour un système à deux attaquants. Retour de circonstance au 4-4-2 à plat ?

La composition probable : Gorgelin – Jallet, Mammana (ou Diakhaby), Nkoulou, Rybus – Valbuena, Tousart, Ferri, Cornet – Fekir, Mateta.

Le prono de la rédac. Et si on profitait du nouveau règlement de la Coupe de la Ligue (“En cas d‘égalité à la fin du temps réglementaire, les clubs concernés se départagent directement par l’épreuve des coups de pied au but”) pour se faire la première séance de tirs au but de l’histoire du Parc OL ? Allez, emballé c’est pesé, on signe pour un 2-2. Buts de Nabil Fekir (9e) et Jean-Philippe Mateta (49e), qui prend ainsi un peu d’avance au classement des buteurs de la compétition après ses trois buts avec Châteauroux, contre des réalisations de Nill De Pauw (37e) et Alexandre Mendy (54e). On vous laisse imaginer ce que vous voulez pour la séance de tirs au but (même si vous connaissez l’historique lyonnais en la matière aussi bien que nous)…

Le Fraude Book du mois de décembre

Hugo Hélin

(Photo Damien LG)

2 Comments

  1. remoon

    14 décembre 2016 at 9:40

    Excellent pronostics pour la finale dans ce magnifique outil qu’est le Parc OL :)

  2. Jérémy

    15 décembre 2016 at 9:51

    Visionnaire…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>