Marcelo à l’OL, taulier espéré

Marcelo Guedes

MERCATO. Marcelo, défenseur central de Besiktas, devrait rejoindre l’OL en début de semaine prochaine. Le Brésilien de 30 ans tentera de devenir le patron d’un secteur en difficulté la saison dernière.

 

On ne va pas se la jouer Bafétimbi Gomis et prétendre suivre régulièrement le championnat turc alors qu’il n’est pas diffusé en France. De Marcelo Guedes, on connaît surtout ce qu’on en a lu de la part de suiveurs de la Süper Lig et ce qu’on en a vu sur des best-of Youtube ou lors du quart de finale aller de Ligue Europa au Parc OL (le Brésilien était suspendu au match retour).

Le défenseur central du Besiktas a été recruté pour apporter un peu de sérénité à une charnière de l’OL souvent paniquée la saison dernière. Costaud (1m90, 79 kg selon Footballdatabase) et capable de s’imposer dans les airs ou au corps à corps, Marcelo a aussi l’expérience et le sens du jeu nécessaires pour se placer correctement et intercepter des ballons sans avoir besoin d’aller au duel. Si tout se passe bien, le Brésilien deviendra donc le taulier d’un secteur toujours orphelin de Samuel Umtiti.

 

Et on joue à cinq défenseurs centraux ?

Des difficultés qui ne sont pas le fruit d’un manque de personnel qualifié. À l’heure actuelle, l’OL compte six défenseurs centraux dans son effectif : Marcelo donc, Mapou Yanga-Mbiwa dont le profil ressemble à celui de la nouvelle recrue et qui ne s’est jamais remis du départ d’Umtiti au Barça, les deux arrivants de l’été dernier Nicolas Nkoulou et Emanuel Mammana qui ont vécu une première année lyonnaise entre terrain et banc, Jérémy Morel qui s’apprête à retrouver un poste axial et Mouctar Diakhaby au potentiel incertain mais que son apport sur coups de pied arrêtés offensifs a rendu indispensable l’an dernier. Une profondeur de banc intenable en jouant à quatre derrière, même en étant engagé dans toutes les compétitions. Il faudra donc sans doute changer de système ou dégraisser (cette dernière option est la plus probable, avec Mapou et Nkoulou en variables d’ajustement à qui il ne manque qu’un club preneur).

Reste maintenant à savoir si Marcelo s’adaptera à l’OL. Son CV à 30 ans n’est pas celui d’un crack international (Santos, Wisla Cracovie, PSV Eindhoven, Hanovre, Besiktas), mais le fait d’aligner les saisons à plus de 30 matchs depuis dix ans dans cinq pays différents indique au moins que le garçon est costaud, mentalement comme physiquement. Le but de l’OL est clairement d’avoir un joueur qui assurera un certain niveau dès cette saison. Son âge et les tarifs d’achat évoqués en font sur le papier un joueur prêt à l’emploi. Mais le papier et le terrain sont deux choses différentes. On attend désormais de voir si l’ancien du Besiktas s’imposera d’entrée, et avec quel joueur il composera la charnière centrale. Et c’est peut-être la nouvelle la plus excitante dans ce recrutement : le profil de Marcelo en fait a priori un complément parfait à Emanuel Mammana. Si l’ancien du Besiktas devient le boss fort de la défense centrale et permet à l’Argentin de briller, le pari sera doublement gagnant.

Hugo Hélin

(Photo Besiktas)

2 Comments

  1. dop

    28 août 2017 at 5:08

    excellent complément à Mannana ahahahah

    • Hugo Hélin

      29 août 2017 at 11:43

      J’ai toujours été trop idéaliste.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>