Lutte pour le podium en Ligue 1 : pas d’avantage net de calendrier entre l’OL et l’OM

OM

MANO A MANO. La victoire à Marseille a permis à l’OL d’avoir quelque chose à jouer au cours des prochaines semaines. Avec 9 points de retard sur Monaco (2e) et 12 d’avance sur Rennes (5e), la fin de saison devrait consister en un duel avec l’OM pour savoir qui occupera la 3e place et qui occupera la 4e. De quoi commencer, déjà, à comparer les calendriers des uns et des autres.

 

Le plus dur (sur le papier) est passé pour l’OL…

C’est la première chose que l’on remarque en jetant un coup d’œil au calendrier de la fin de saison : l’OL ne jouera plus de gros morceaux. Ses deux adversaires les mieux classés actuellement sont Nantes (6e) et Nice (8e). Pour le reste, Dijon est 10e mais les cinq autres équipes affrontées sont toutes en deuxième partie de tableau. Et même tout en bas : l’OL jouera en effet contre cinq des six clubs les moins bien classés en Ligue 1 !

On ne sait pas vraiment s’il faut s’en réjouir, vu que l’OL semble mieux réussir contre les gros. Le club lyonnais est ainsi en tête du mini-championnat disputé entre membres du top 4 (12 points, contre 10 au PSG à qui il reste toutefois un match contre Monaco pour finir premier), mais a souvent frustré ses supporters au moment de contourner un bloc bas ou de faire le jeu. Affronter cinq des six actuels derniers de Ligue 1 est une excellente nouvelle sur le papier, mais on se rappellera aussi que l’OL n’a pas battu le sixième de cette bande (le LOSC, 19e) en deux confrontations. Prudence, donc.

 

… mais pour l’OM aussi

L’OL en a fini avec les confrontations directes avec le top 4 ? L’OM aussi. L’OL jouera trois équipes de première partie de tableau (deux clubs en lutte pour la Ligue Europa et Dijon) ? L’OM aussi ! Les Phocéens affronteront en effet le DFCO ce week-end, puis Montpellier (7e) et Nice (8e). L’OM affrontera donc lui aussi cinq équipes de deuxième partie de tableau, un poil mieux classées en moyenne que les futures équipes rencontrées par l’OL. Mais vraiment un poil : le classement moyen des huit adversaires restants de l’OL est de 13,75, celui des adversaires de l’OM de.. 13 tout pile.

Dur de donner un avantage clair à l’un des deux Olympiques, donc. On se rassurera en se disant que si l’OM a actuellement deux points d’avance, il pourrait aussi perdre quelques plumes lors de son parcours européen (quarts de finale de Ligue Europa à venir contre le RB Leipzig). On va peut-être en arriver à se dire que rater la finale de Ligue Europa à domicile était une bonne chose, finalement !

Hugo Hélin

(Photo OM)

2 Comments

  1. Mik Mortsllak

    29 mars 2018 at 2:18

    Pourtant, selon cette statistique, qui prend en compte les moyennes de points des futurs adversaires, on aurait le calendrier restant le plus favorable de toute la L1:
    http://www.soccerstats.com/table.asp?league=france&tid=10

    Mais évidemment, avec notre régularité et notre fonds de jeu, réussir un carton plein seulement contre les plus mal classés serait déjà une grosse surprise.

    • Hugo Hélin

      29 mars 2018 at 4:05

      Merci, ça complète pas mal le classement moyen !

      Vu que j’ai toujours tendance à être pessimiste pour exorciser, je tempère toutefois un peu : affronter un club du ventre mou en fin de championnat peut être plus tranquille qu’affronter un club qui lutte encore pour le maintien, alors que le premier a une meilleure moyenne de points.

      Genre à l’avant-dernière journée il faudra peut-être mieux aller à Guingamp (comme l’OM), qui n’aura sans doute plus rien à jouer, qu’à Strasbourg (comme l’OL), qui pourrait encore avoir besoin de points.

      Bon, tout ça pour dire que les deux calendriers sont assez proches et abordables. D’ailleurs on vient de me signaler que l’OL et l’OM avaient pris tous les deux le même nombre de points lors de la phase aller contre leurs huit adversaires : 20 chacun (6 victoires, 2 nuls et 0 défaite tous les deux).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>