L’Église de la Sainte-Union Sacrée officiellement reconnue comme secte

Jean-Raël Aulas

TRANSE PRESSE. Vous avez sans doute déjà croisé ses adeptes dans la rue, au stade ou sur Twitter. L’Église de la Sainte-Union Sacrée, des Bons Supporters et de Notre Partenaire Groupama (son nom complet), qui commémore ce dimanche la Défaite De Strasbourg en effectuant sa traditionnelle procession, a été officiellement classée par les autorités comme mouvement sectaire.

Sylvain Diruf, enquêteur à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), n’a pas besoin de chercher son dossier très loin lorsqu’on lui demande de nous parler de la Sainte-Église de l’Union Sacrée. « Il est sur le bureau en permanence, c’est l’un de ceux sur lesquels on travaille le plus. Nous avons beaucoup de signalements de familles qui s’inquiètent parce qu’un proche est en train de lâcher prise. »

Leur profil ? « On a typiquement affaire à des gens qui lâchent des centaines d’euros au Temple de l’EBITDA, comme ils nomment le siège décinois de l’Église, pour acheter des vêtements ou de la vaisselle à l’effigie du mouvement, ou même des grille-pains qui font son cri de reconnaissance. Plus on dépense et plus on est un Bon Supporter; le terme utilisé pour qualifier et féliciter les adeptes les plus dociles. »  

« Ne pas se confronter à la réalité »

Une crédulité parfaitement exploitée par les dirigeants de l’Église, officiellement reconnue comme mouvement sectaire par la MIVILUDES depuis cette semaine. « Ce sont des gens qui ont besoin de croire en quelque chose qui les dépasse, quelque chose de transcendant. Faire partie de ce grand tout qu’est la Sainte-Église de l’Union Sacrée, c’est une façon de ne pas se confronter à la réalité. Pour eux, c’est comme si le temps s’était arrêté en 2008, ou plutôt en l’année 21 après JMA comme ils disent. Ils pensent que s’ils sautent tous ensemble sur place, les résultats suivront. Après tout, ils ont un grand Entraîneur, puisque le Leader leur a dit que c’était le cas. »

Un grand rassemblement de l’Église de la Sainte-Union Sacrée aura d’ailleurs lieu samedi prochain au Temple de l’EBITDA. Une cérémonie rituelle à l’issue de laquelle le Leader pourrait annoncer le Maintien de l’Entraîneur, décision qui renforcerait encore les pouvoirs au sein de l’organisation du titulaire actuel du poste.

 

Des appels à l’Union Sacrée de plus en plus fréquents…

Diruf espère de son côté que le travail de la MIVILUDES paiera. « Les gens peuvent aller sur notre site et consulter les critères définissant une dérive sectaire : rupture avec l’environnement d’origine (départ de l’ancien fief de Gerland), embrigadement des enfants (Formidable Académie), importance des démêlés judiciaires (demandez à mon collègue Jacques-Henri de vous fournir le détail), caractère exorbitant des exigences financières (plus de 100€ pour un T-shirt Adidas au template de base), refus des autres et isolement dans un groupe (uniquement des Lyonnais dans le Staff), tentatives d’infiltration des pouvoirs publics (une enquête est ouverte sur un très haut fonctionnaire du Ministère de l’Intérieur) et j’en passe… »

Et souhaite avant tout ouvrir les yeux des adeptes avant qu’il ne soit trop tard. « Le Leader a effectué un nombre très élevé d’appels à l’Union Sacrée au cours de l’année écoulée. La cérémonie du Maintien de l’Entraîneur pourrait signifier qu’il y en aura encore plus l’année prochaine. C’est très inquiétant. Et j’espère que cela ne finira pas par un drame… »

Agence Transe Presse / ZZ pour le bureau de Lyon

(Photo Charly M. / Libéro Pictures)

One Comment

  1. Aurélien

    15 mai 2018 at 2:25

    Prolongez Bruno président, pour que le monde retrouve une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>