« Y A Cher Moy », l’hymne de la victoire de l’OL en Ligue des Champions

YACherMoy

#YACherMoy. « Y a cher moy », c’est un hashtag qui sent bon Lyon né de l’esprit de Saïd, supporter de l’OL qui croit fortement à une victoire finale en Ligue des Champions. Pour le format, et ses matchs secs qui avantagent forcément l’outsider, mais aussi pour l’esprit « à la zeub » qui se dégage du groupe lyonnais, débarqué en claquettes dans le grand barnum de l’UEFA comme des « banaveurs » dans un camping estival. Depuis cet après-midi, Y A Cher Moy est aussi un tube qui a enflammé Twitter.

Derrière ce single aux airs de Vegedream 2020, l’Abbé Nueve et ses petites dizaines d’abonnés au moment de la publication. « Tu vois le meme avec tous les militaires et un clown au milieu ? L’OL fait penser à ça. Ils débarquent comme au camping avec un 3-5-2 caméléon, un système hybride invention de Rudi », se marre celui qui dans la vraie vie s’appelle Max, a 22 ans et prépare un mémoire en socio. Il a mis de côté ses études pendant une heure et demie, le temps d’enregistrer sa chanson « pendant que la daronne était partie faire ses courses. »

Un hit instantané pour « [son] premier rap publié », même si Max a l’habitude de poser sa voix sur des instrus. « J’ai fait cinq albums de dancehall lors de la première semaine de confinement. J’ai découvert une appli d’autotune et je me suis dit que j’allais faire un album par jour, en mode machine, une phrase par chanson sur un beat de merde. J’ai dû arrêter au bout d’une semaine parce que le voisin a pété un câble. Ça s’appelait Sonorité Agressive, 200 écoutes au max sur Soundcloud. »

Pour son premier succès, « enregistré sur téléphone » parce qu’il n’était pas chez lui (« Mais ça donne encore plus le côté 90s »), Max a trouvé rapidement l’inspiration pour les paroles en se basant sur ce délire #YACherMoy, vocabulaire lyonnais et mise en avant de Marcelo et Marçal pour contrer l’armada munichoise. Pour la musique, il a mis un peu plus de temps. « J’ai cherché ‘Benjamin Biolay type beat’ (un beat sans paroles, ndlr) sur Youtube, mais je n’ai rien trouvé, J’ai cherché ‘Funk type beat’ du coup.«  Un son qui colle encore plus à l’imaginaire des sales Gones de camping, qui passent de la funk à fond sur leur enceinte quitte à déranger les voisins anglais ou allemands.

Rap Genius : les paroles de
« Y A Cher Moy » décryptées

Et un tube qui deviendra peut-être l’hymne de la victoire de l’OL. « Depuis City, ce n’est pas que j’y crois, c’est qu’il n’y a pas de raison de ne pas y croire« , s’enflamme Max à la terrasse du bar du vieux Lyon où l’on boit une bière avec lui avant qu’il ne rejoigne à Croix-Rousse un pote « qui ne sait pas [qu’il est] devenu une star. » Ce sera encore plus le cas si l’OL va au bout. Un rêve, suivi d’un autre. « Quand je publierai mes sons de rap, ce sera sous le pseudo okis. Et c’est sous ce nom-là que je ferai un feat avec Memphis. » 

Hugo Hélin

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>