xG, centres, Memphis… : en attaque, OL-Brest (2-2) a confirmé ce que l’on savait déjà

Memphis Depay (Olympique Lyonnais) face à Christophe Herelle et Paul Lasne (Stade Brestois 29) lors du match nul 2-2 entre l'OL et Brest SB29 en Ligue 1 2020 2021 au Groupama Stadium / Le Libéro Lyon

DÉBRIEF. Contraint au nul par Brest (2-2) malgré 28 tirs à 8, l’OL n’a pas mis fin à sa série de matchs sans défaite mais a le sentiment logique d’avoir perdu deux points. D’un point de vue offensif, cette rencontre a confirmé quelques tendances. 

Votez pour le Jurynho
d’OL-Brest (2-2) !

Beaucoup moins bien qu’expected

Entre les trois montants frappés par l’OL ce mercredi et les nombreuses parades de Gautier Larsonneur ce mercredi, vous avez de quoi illustrer facilement le manque de réussite lyonnais. Une constante depuis le début de la saison, qui transparaît aussi dans les expected goals (xG) : l’OL a fini un seul match derrière son adversaire en terme de xG cette saison selon Understat (c’était contre Lille, et vraiment de peu : 0,44 xG pour le LOSC, 0,42 pour les Lyonnais) et aurait « dû » marquer 6,88 buts de plus (seul Sheffield, lanterne rouge de Premier League aux 5 buts marqués, a un plus grand différentiel négatif, avec un déficit de 7,54 réalisations avant son match contre Manchester United ce jeudi).

Cela coûte forcément cher à l’OL, leader aux expected points et qui aurait pu profiter encore mieux des soucis du PSG en Ligue 1. Et c’est d’autant plus rageant que ce n’est pas une habitude. Puisque l’algorithme utilisé pour calculer les xG se base sur l’ensemble des tirs de toutes les équipes et que l’OL a des joueurs offensifs plus talentueux que la moyenne, il sur-performe en général dans cette exercice : cinq années sur les six prises en compte par Understat se sont terminées avec plus de buts marqués que « prévu » (avec des chiffres allant de 3,99 buts excédentaires à 21,73), avec la saison 2018/19 comme seule exception (2,71 vrais buts de moins que les xG).

Podcast : Gérard Houllier, le meilleur
entraîneur de l’histoire de l’OL ?

Beaucoup de situations de centre ? It’s a trap !

Ils ne nous avaient pas manqué, ils ont fait leur retour. Eux, ce sont les centres de l’OL. Dans une longue étude des statistiques offensives parues la semaine dernière, on notait que la bonne série des Gones après la septième journée de Ligue 1 coïncidait notamment avec une baisse des centres : de 35 centres par match lors des six premières journées, on était passés à 11,9 sur les sept suivantes. Contre Brest, l’OL en a réalisé 33. Et les Bretons n’attendaient sans doute que cela, vu la façon dont ils laissaient libres les latéraux lyonnais et vu le profil de leurs propres latéraux, Jean-Kevin Duverne et Ludovic Baal étant plus solides que les titulaires habituels pour fermer le deuxième poteau. L’OL devra donc apprendre à ne plus tomber dans ce piège et à ne surtout pas laisser centrer Léo Dubois, Maxwel Cornet ou Mattia De Sciglio, même si ça semble tentant.

Stats offensives : l’OL privilégie désormais
la qualité à la quantité

Memphis met de l’huile

Avec Memphis sur le terrain, l’OL a gagné 2-1. Cette pseudo-stat est évidemment anecdotique et peut s’appliquer aux trois entrants de la fournée de la 55e minute, mais elle rappelle l’importance du capitaine de l’OL qu’on avait d’ailleurs désigné il y a quelques semaines comme le seul joueur irremplaçable du onze. Parce qu’il est capable de créer du danger tout seul (avec hier un penalty obtenu et converti lui-même, plus une frappe de loin sortie de nulle part que Larsonneur a difficilement repoussé sur sa barre), mais surtout parce que son profil est unique dans l’effectif. Moussa Dembélé, son remplaçant attitré en pointe, n’est pas seulement en manque de réussite actuellement, mais est surtout un joueur totalement différent du Néerlandais, et qui n’est pas capable de dézoner avec le même talent que ce dernier. Et même si Memphis n’est pas forcément apparu en jambes à titre individuel à Paris par exemple, sa présence semble malgré tout indispensable pour huiler le collectif.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>