Villefranche – La Duchère (0-2) : le premier derby de la saison est pour la Duch’

Pierre-Charles

NATIONAL. Le derby du Rhône, étrangement programmé un soir de premier match de la saison au Parc OL au lieu d’être décalé au lendemain, a tourné à l’avantage de la Duchère et de son nouvel entraîneur Laurent Roussey, qui remporte donc sa première victoire officielle à la tête du club lyonnais après sa deuxième clean sheet. La Duch’ revient donc à hauteur de Villefranche au classement, avec quatre points en trois matchs.

Football Club Villefranche Beaujolais – Lyon Duchère Association Sportive 0-2

Buts : Pierre-Charles (32e sp) et Bila (90e).

Avertissements : Benedick (35e) et M. Ndiaye (72e) à Villefranche : Rivas (40e), Y. Ndiaye (57e), Ayari (65e) et Moizini (75e) à la Duchère.

FC Villefranche Beaujolais : Sauvage – Cabaton, Flegeau, Renault – Benedick (Agounon, 75e), Sergio, Jasse (cap.), M. Ndiaye – Taufflieb (Blanc, 68e) – Dadoune (Guilavogui, 68e), Robinet. Entr. : Alain Pochat.

Lyon Duchère AS : Hautbois – Moizini (cap.), Sall, Y. Ndiaye, Pierre-Charles – Ezikian, Fadhloun, Ayari – Nkololo (Nadifi, 78e), Rivas (Bila, 83e), Bouderbal (Banor, 78e). Entr. : Laurent Roussey.

Force est de constater que pour l’instant, les confrontations entre Villefranche et la Duchère n’ont de derby que le nom, et pas encore tout à fait l’esprit. En témoigne une première demi-heure disputée dans un faux rythme, avec très peu de coups de sifflet mais encore moins d’occasions franches, malgré une entame assez volontaire de la Duchère et une tentative de lob d’Ottman Dadoune suite à une sortie hasardeuse de Maxime Hautbois (8e).

Heureusement, les choses se sont (un peu) affolées ensuite. D’abord avec un frisson pour les Caladois après une faute de Moustapha Bayal Sall sur Alexis Sauvage (32e), resté au sol un peu sonné suite à ce duel aérien et qui n’avait pas de remplaçant à son poste de gardien de but sur le banc. Puis trois minutes plus tard, lorsqu’une mauvaise relance de Clément Cabaton a permis à Rafik Bouderbal de semer la panique dans la défense du FCVB et d’obtenir un pénalty discutable, mais peu discuté.

Après que Jordan Pierre-Charles a transformé le pénalty d’une frappe imparable (0-1, 36e) pour offrir à la Duchère son premier but de la saison, le match a tranquillement retrouvé son rythme, sans que le FCVB n’arrive vraiment à emballer les choses ou à se montrer dangereux. Il faudra attendre la 52e pour que les Bleus d’Alain Pochat se lancent enfin à l’abordage, ce qu’ils feront sans relâche… et sans succès, la faute à de nombreuses approximations dans les 30 derniers mètres, malgré un système résolument offensif et une grosse activité de Thomas Robinet et de Dadoune sur le front de l’attaque.

Il faudra d’ailleurs attendre le dernier quart d’heure, et un coup franc concédé par Salim Moizini à l’entrée de la surface et bien frappé par Rémi Sergio, pour voir Hautbois effectuer son premier véritable arrêt du match (75e). Intraitable en défense, la Duchère n’aura finalement que peu tremblé, même si on imagine que Laurent Roussey n’aura soufflé qu’à la 90e, lorsque sept minutes après son entrée en jeu à la place de Rivas, Bila a inscrit le deuxième but de la soirée, suite à un contre magistralement mené par Matthieu Ezikian et Salim Moizini.

La recrue, très attendue par Laurent Roussey la semaine dernière, aura su marquer le coup pour son premier match et sa première opportunité. Et si ce match ne devrait pas avoir répondu aux questions des deux entraîneurs sur le plan offensif, on notera qu’il s’agit de la deuxième clean sheet d’affilée pour la Duchère. Où la défense, chantier annoncé de Roussey, semble trouver ses marques.

Marion Dupas

(Photo Lyon Duchère AS)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>