Troll loin, plus assez beau

EL2

EUROPA LEAK. Après un match nul et vierge, les Lyonnais sont donc sortis de l’Europa Leak. Une compétition qui devait au départ donner un peu de piment à une saison qui s’annonçait longue comme un match de l’ASSE. Mais avec l’OL, la réalité est toujours plus belle que la fiction.

Incapables d’emballer le match retour après un nul rageant à l’aller (1-1), les Lyonnais en ont donc fini avec la Coupe d’Europe. Un parcours en Europa Leak commencé à la mi-septembre, à un moment où l’OL sortait tout juste de la zone rouge par la grâce d’une victoire face à Monaco. On se disait alors que la saison serait longue et qu’une éventuelle qualification en Coupe d’Europe serait déjà un petit exploit (et on comptait plutôt sur les coupes nationales pour obtenir le droit de regoûter aux matchs à l’étranger). Mais cet OL là est encore plus incroyable que tout ce que l’on pouvait imaginer. On en est presque à regretter d’avoir cru qu’il nous faudrait un exutoire pour passer le temps dans une saison qui s’annonçait particulièrement longue. Cinq mois plus tard, les Gones sont leaders de Ligue 1 dans la vraie vie et Gerland devrait entendre de nouveau la musique de la Coupe d’Europe, la vraie, la Champions League. Et cette fois on a bien dit “League”.

 

Jeudi 26 février, 17ème de finale d’Europa Leak

Sporting Portugal – Olympique Lyonnais 0-0

Avertissements : Ferri (87e) pour Lyon.

OL : Lopes – Jallet, Koné, Umtiti, Bédimo – Ferri, Gonalons (cap.), Tolisso – Gourcuff (Benzia, 72e) – Fekir, Lacazette. Entr. : Hubert Fournier.

 

Le live

0′ C’est parti ici à Lisbonne ! L’OL a 90 minutes pour renverser la tendance, ce qui serait une première depuis Bruges.

25′ Le round d’observation est toujours en cours. Attention, parfois il ne s’arrête jamais (cf France-Roumanie, Euro 2008)

31′ Première occasiounnette (« très petite occasion » dans le jargon). Fekir percute sur le côté gauche et centre en retrait, mais c’est dans le dos de ses coéquipiers.

MT L’arbitre siffle la mi-temps après une première période que n’aurait pas reniée René GirarzzzZZZZ

57′ Sublime enchaînement roulette-passe en profondeur parfaite de Gourcuff, mais Lacazette est un poil trop en retard et n’arrive pas à piquer la balle par-dessus le gardien.

72′ On lance Benzia pour faire la différence. Yass’ remplace Gourcuff, qui n’a toujours pas un match entier dans les jambes.

75′ Premier ballon touché et première occase pour Benzia ! Tir de loin qui flirte avec la lucarne !

87′ Faute de frustration de Jordan Ferri qui met un coup gratuit à un Portugais (qui se roule évidemment par terre, on ne va pas vous faire un dessin).

90′ TUT TUT TUT ! Fin du match. Pour finir comme ça, on aurait mieux fait de se faire sortir par l’Astra Giurgiu.

 

Zénon Zadkine

 

(Photo Jean-Marc / Zadkine Paint Agency)

3 Comments

  1. Gurney

    26 février 2015 at 9:36

    Super les gars… ça vous est pas venu à l’idée que cette Europaleak était notre petit talisman porte bonheur dans la vraie vie ?
    Vous avez pas peur que, tel l’Histoire sans fin, la lose traverse la frontière entre réalité et fiction et qu’on se prenne une rouste à Lille ?
    Nom de diou !

  2. Lichalexis

    27 février 2015 at 12:42

    Décidément Lisbonne nous brise une nouvelle fois nos espoirs de victoire finale en coupe d’Europe, je nous voyais déjà la soulever cette Europa Leak. Un peu déçu.

    Vous nous aurez quand même bien fait rêvez avec cette épopée, merci encore, en espérant ne pas y avoir recours avant (très) longtemps, on croise les doigts!

    (Ps: arrêtez de mettre un accent sur le e de Fekir, il n’y en a pas)

  3. Philou passe

    27 février 2015 at 3:59

    « se faire sortir par l’Astra Giurgiu » ?

    N’importe quoi, vous…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>