Toulouse – OL (2-3) : Memphis Depay, rappeur et sans reproche

(Photo Damien LG / OL)

LES NOTES. Incapable d’exercer un pressing cohérent ou de se replier efficacement vers l’arrière, l’OL a parfois été ballotté par Toulouse même s’il a surtout dû à sa propre maladresse de ne pas s’être mis à l’abri avant la 90e+5. Le moment choisi par Memphis Depay pour se saisir du ballon devant une défense en place, éliminer deux adversaires et ajuster une frappe croisée imparable qui vaut bien plus que deux points. La preuve qu’on peut être un taulier sans réserver un resto sur La Fourchette ou répondre en français en zone mixte.

12e journée de Ligue 1, samedi 2 novembre 2019

Toulouse Football Club – Olympique Lyonnais 2-3

Buts : Sanogo (15e) et Lopes csc (59e) pour le Téfécé ; Memphis (26e et 90e+5) et Dembélé (67e) pour l’OL.

Avertissements : Goncalves (46e), Koné (82e) et Vainqueur (84e).

Téfécé : Reynet – Amian, Sylla, Isimat-Mirin, Gonçalves – Dossevi, Vainqueur, Koné, Gradel (cap.) – Sanogo, Koulouris. Entr. : Antoine Kombouaré.

OL : Lopes – Dubois, Andersen, Denayer (cap.), Koné – Reine-Adélaïde (Cornet, 76e), Mendes, Tousart (Traoré, 63e), Aouar – Dembélé, Memphis. Entr. : Rudi Garcia.

Les notes : Lopes 3 – Dubois 3, Andersen 4, Denayer 3, Koné 3 – Reine-Adélaïde 7, Mendes 6, Tousart 6, Aouar 6 – Dembélé 5, Memphis 8.

Votez pour
le Jurynho !

Arrête tout Rudi, tu tiens ton capitaine. La victoire de la semaine dernière contre Metz (2-0), lors de laquelle il avait la garde du brassard, avait déjà solidifié la candidature de Memphis pour le poste, celle contre Toulouse ne fait qu’entériner une évidence parfois compliquée à voir à cause de son look bling-bling, de ses freestyles en néerlandais et même de sa capacité à faire la différence balle au pied.

Son deuxième but au Stadium ce samedi ne viendra d’ailleurs pas gommer l’image de joueur individualiste qu’il se traîne trop souvent. Mais avoir le talent pour dribbler ne signifie pas que l’on ne fait que cela. Et le paradoxe de Memphis est d’ailleurs qu’il est plutôt un joueur qui s’exprime mieux lorsqu’il y a du mouvement autour de lui, et qu’il peut se servir de ses coéquipiers tout autant que les servir eux-mêmes.

Tactique : pour un OL
à la sauce Paulo Sousa

Avant ce rush salvateur et conclu dans les bras du parcage (un autre rappel du caractère paradoxal du numéro 11 de l’OL, dont le prétendu nombrilisme, certes documenté par un compte Instagram où se côtoient fringues de luxe et buts décisifs, ne veut pas dire qu’il se désintéresse du destin collectif de son Institution©, comme lorsqu’il avait été l’un des seuls à se pointer devant les supporters pour discuter après la défaite contre Nantes), Memphis avait d’ailleurs plutôt brillé en tentant de faire bien jouer l’OL. Ce qui n’est pas toujours évident.

Le 4-4-2 à plat semble certes plus adapté à l’effectif, en offrant de la présence autour du Néerlandais devant, en comblant l’absence de vrais ailiers par les repiquages dans les demis-espaces de Houssem Aouar et Jeff Reine-Adélaïde, et même en libérant Lucas Tousart qui, ô surprise, est plus à l’aise lorsqu’il fait parler sa puissance en mouvement que dans un rôle de pure sentinelle. Mais ce système n’a évidemment pas tout résolu, les principes défensifs étant encore peu assimilés ou totalement déficients (selon votre degré d’optimisme et de tolérance envers le nouvel entraîneur de l’OL) et la forte participation demandée aux latéraux se traduisant par des centres plus dangereux pour les oiseaux que pour la défense toulousaine, entre autres et sans même parler de performances individuelles en-dedans (incarnées par Anthony Lopes, neutre quand il n’est pas coupable). Il y a donc encore du boulot. Et heureusement, il y a aussi Memphis.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>