Superleague : l’OL participera aux défis à la mi-temps des matchs de ses clubs amis

Aulas

TRANSE PRESSE. Les relations établies par Jean-Michel Aulas avec l’élite du football européen depuis le début des années 2000 devraient ouvrir les portes de la future Super League à l’OL. Plusieurs formats de participations sont évoqués. Cornet, Marcelo, Dubois ou Toko Ekambi sur les pelouses de la future SuperLeague européenne, actuellement en préparation ? Ce n’est peut-être pas qu’un rêve.

JMA aurait confié à ses proches avoir obtenu « des garanties » sur la participation de son club à la future compétition. Initialement exclu du casting, l’OL doit au réseau de son président son rattrapage in extremis. Aulas aurait en effet passé plusieurs coups de fils aux « clubs amis » de l’OL et suggéré lui-même différents format pour rendre possible ce retournement de situation. Son idée de matchs « levées de rideau » a été écartée par la gouvernance de la Super League, rebutée à l’idée d’exposer les pelouses à des dégradations avant les affiches.

Plus raisonnable, la suggestion de défis à la mi-temps, où les joueurs de champs de deux équipes doivent successivement aller défier les gardiens adverses au duel, a semble-t-il davantage séduit. « La possibilité d’ajouter une musique dite techno en fond sonore, et un commentaire live dans le stade par le biais d’un speaker, permettrait d’associer une performance sportive de haut niveau et un formidable divertissement moderne de qualité », affirme le président de l’OL, qui travaille déjà à la diffusion en pay-per-view de cette compétition, que d’autres clubs pourraient rapidement rejoindre.

Selon nos informations, une première négociation par l’intermédiaire des dirigeants de Barcelone aurait été infructueuse. Une tentative logique, eu égard à la relation d’amitié entre les deux clubs suite au transfert d’Umtiti, mais entravée par la barrière de la langue, l’interprète de l’OL étant incapable de traduire les propos des Catalans autrement que par « Mais qui êtes-vous ? Merci de ne plus encombrer la ligne. » Tenace, Jean-Michel Aulas aurait finalement profité de l’actuelle négociation du transfert de Paqueta et Aouar à la Juventus (a priori contre 18M€ + 5 M€ d’incentives et De Sciglio, ndlr) pour glisser ses idées à son ami Agnelli.

« Il m’a promis qu’il évoquerait mon idée avec le board, et qu’il reviendrait vers moi sans faute, avant de me souhaiter bonne chance pour notre prochain match de championnat contre le Servette, confie Aulas. Une petite blague que je n’ai pas trop comprise, mais qui confirme les belles relations établies entre nos deux institutions ! » L’OL a en tout cas pris le parti de se tourner déjà vers son nouveau défi : un premier galop d’essai a été organisé contre les U15 de l’AS Buers, derniers champions départementaux du Orange Football Challenge.

Une courte défaite 11-3 des coéquipiers de Lopes et Toko Ekambi qui aura permis de se tester tactiquement, et de se faire un nouveau club ami. « Le président Patrick et coach Oumar m’ont promis une merguez et un Tropico à Villeurbanne dès la reprise des matchs. Ce ne serait pas possible si nous n’avions pas, depuis maintenant 34 ans, la capacité de créer un réseau pérenne au sein de l’élite du foot européen. »

Agence Transe Presse / EP pour le bureau de Lyon

2 Comments

  1. Kevin jOHNNY

    19 avril 2021 at 1:33

    Si l’OL se retrouve dans cette ligue, il va falloir créer un site internet le libéro métal.

  2. Hawt

    19 avril 2021 at 4:08

    Aulas à sa place ! En bouffon techo à la mi temps ! Sur que les gogones s’en contenteront volontier XD….

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>