Rémi Sergio (Villefranche) : « Les deux autres ont Twitter, pas moi ! »

Sergio

NATIONAL. Les votes du public se terminent ce jeudi à 14h00 pour le premier trophée de joueur du mois de National de l’histoire. Rémi Sergio (Villefranche) est l’un des trois nommés avec l’ancien de l’OL Gaëtan Perrin (Orléans) et Wilson Isidor (Bastia-Borgo, prêté par Monaco). Le milieu de terrain du FCVB, qui tient à préciser qu’il est d’origine italienne et non pas franco-portugais comme indiqué par la FFF, a accepté de nous dérouler ses arguments de campagne dans la dernière ligne droite. En espérant remporter votre vote sur Facebook et Twitter, où il est bien en retard.

Pourquoi voter pour toi ? Est-ce que t’as un petit speech de campagne ?

C’est toujours difficile de parler de soi. Je vais d’abord évoquer mon âge, les deux autres ont plus de chances de le gagner que moi sur le long terme. J’ai 33 ans, je crois qu’Isidor a 20 ans et Perrin 22 ans (24 en réalité, ndlr). Ils ont les réseaux sociaux pour eux et pas moi. Je ne savais pas que le vote était aussi sur Twitter, et eux ils l’ont ! On m’a dit que c’était 50% des résultats les deux réseaux sociaux, et 50% les coachs. Sur Twitter je suis mal embarqué, on espère que les coachs et Facebook feront la différence. Et après, je vais parler de ma régularité dans ce championnat, ça fait cinq ans que je fais des saisons pleines. Même si c’est un peu individuel et que je suis performant grâce à mes coéquipiers, je vais donc mettre aussi en avant ma régularité. Ce sont les deux arguments que je pourrais évoquer sur le ton de la plaisanterie. Être dans les trois c’est top, mais maintenant que j’y suis j’aimerais bien gagner même si ça ne dépend pas que de moi.

Comment tu décrirais ton style de jeu ? Tu as reculé avec les années, et tu organises maintenant le jeu de Villefranche depuis une position de pointe basse du milieu.

C’est à l’initiative d’Alain Pochat, qui a mis ce place ce changement durant la saison dernière. C’est un poste où je me sens bien, où je touche beaucoup de ballons et où je peux exprimer mes qualités. C’est un poste où j’apprécie jouer. J’avais déjà joué devant la défense, mais à deux, où l’on se projette à tour de rôle et où l’on peut parfois être plus haut que l’autre. Là on a un jeu de possession, donc j’ai la chance de toucher beaucoup de ballons. Offensivement, je dois rester un petit peu en équilibre. Sachant que les deux huit sont portés vers l’avant, moi je dois rester avec nos trois défenseurs centraux pour garder un certain équilibre. A deux, on a plus la possibilité de se projeter pour finir les actions.

Ça ne te manque d’être un peu plus décisif ? Tu as malgré tout réussi à l’être en janvier, avec une passe sur coup franc contre Annecy.

Le coach ne me bride pas non plus. Si je sens que je dois accompagner une action, c’est une complémentarité avec les huit et il y en a un qui peut compenser et rester à ma place par exemple. On ne me dit pas de ne pas dépasser une certaine zone. Si je sens que je peux y aller par la percussion ou les courses, je ne suis pas bridé. Je n’ai pas cette frustration-là. Marquer un but c’est toujours bien, mais je ne sors pas des matchs déçu si je n’ai pas marqué ou fait une passe décisive. Je veux être bon dans le contenu et être une solution pour mes coéquipiers.

C’est une période un peu étrange pour le FCVB. Ta nomination vient aussi récompenser une bonne période pour Villefranche, avec cinq matchs sans défaite en National (quatre victoires et un nul), mais il y a aussi eu la mise à pied d’Alain Pochat. Comment vous le vivez en tant que joueurs ?

C’est un peu difficile, c’est vrai. Tout ce qui a été mis en place l’a été par le coach. Après, c’est une décision qui appartient au président. On n’a rien à dire, c’est lui le décideur et le patron. On est des footballeurs, le mot d’ordre c’est de s’adapter. On n’a pas le choix.

Propos recueillis par Hugo Hélin

(Photo Léo Calistri)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>