OM-OL : n’en jetez plus ?

OL

AVANT-MATCH. L’OL a encore 4 matchs à disputer dans une saison où même une victoire peut se transformer en psychodrame, comme la semaine dernière avec l’affaire KTE. Il lui reste pourtant toujours une petite possibilité de disputer une coupe d’Europe la saison prochaine.

> OM-OL, ce dimanche à 21h00 (en direct sur Prime Video)

Enjeu. Encore une contre-performance et on peut acter la fin de la saison ? On a l’impression de se l’être souvent dit, mais plus la fin approche moins le risque de se tromper est grand.

Au matin de cet Olympico, l’OL a 5 points de retard sur les places européennes, et 4 rencontres à jouer. Autant dire qu’il faudra sans doute réaliser un sans-faute, et que c’est là que ça se complique et qu’on ressort notre stat habituelle : l’OL n’a aligné qu’à deux reprises des séries de victoires en Ligue 1 cette saison, et elles étaient vraiment minimalistes (trois et deux victoires d’affilée).

Il faudra faire mieux pour continuer l’autre incroyable série, celle du nombre de qualifications d’affilée en coupes d’Europe (puisque l’Institution ne compte que les saisons ayant pu se disputer en entier pour enlever celle du Covid, preuve que si c’est compliqué pour le foot, pour la comptabilité l’OL est toujours au top).

Le groupe de l’OL : Lopes, Pollersbeck, Bonnevie – Dubois, Gusto, Lomami, Boateng, Da Silva, Lukeba, Emerson, Henrique – Aouar, Ndombele, Paqueta, Reine-Adélaïde, Mendes – Barcola, Dembélé, Faivre, Kadewere, Tetê, Toko Ekambi.

Compo. Jason Denayer, Sinaly Diomandé, Maxence Caqueret et Rayan Cherki sont absents.

En cette fin de saison, c’est le 4-3-3 qui semble avoir la cote, avec quelques joueurs dont Peter Bosz cherche encore le rôle : Houssem Aouar et Romain Faivre ont ainsi fait la variable d’ajustement dans l’axe ou sur un côté selon les besoins.

La composition probable de l’OL : Lopes – Gusto, Da Silva, Lukeba, Emerson – Paqueta, Mendes, Aouar – Faivre, Dembélé, Toko Ekambi.

Le prono de la rédac. Ni un mauvais résultat, ni un bon résultat pour la fin de saison : va pour un 1-1, avec l’OL qui ouvre rapidement le score via Aouar (0-1, 13e), avant de subir jusqu’à l’égalisation de Dimitri Payet (1-1, 42e). La suite est une douce purge, entre un OM qui contrôle sans trop mettre en danger une défense lyonnaise pourtant friable et un OL qui ne sait pas quoi faire et se contente du nul, même s’il ne lui apporte pas grand-chose.

HH

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>