OM – OL (2-1) : Rudibitoire

OMOL

LES NOTES. Bouffé dans l’intensité, mais aussi dans le jeu (ce qu’il conviendra de ne pas oublier), l’OL s’est logiquement incliné au Vélodrome (2-1). Malgré une demi-heure disputée en supériorité numérique.

13e journée de Ligue 1, dimanche 10 novembre 2019 Olympique de Marseille – Olympique Lyonnais 2-1 Buts : Payet (18e sp, 39e) pour l’OM ; Dembélé (59e) pour l’OL.

Avertissements : Sarr (10e), Gonzalez (46e) et Rongier (82e).

Expulsion : Gonzalez (64e).

M : Mandanda (cap.) – Sarr, Gonzalez, Caleta-Car, Amavi – Rongier, Kamara, Sanson – Lopez (Khaoui, 88e), Benedetto (Strootman, 65e), Payet (Germain, 78e). Entr. : André Villas-Boas.

L : Lopes – Dubois, Andersen, Denayer, Koné – Mendes, Aouar (cap.) (Cherki, 55e) – Traoré (Terrier, 72e), Reine-Adélaïde (Jean Lucas, 46e), Cornet – Dembélé. Entr. : Rudi Garcia.

Les notes : Lopes 4 – Dubois 2, Andersen 4, Denayer 4, Koné 1 – Mendes 1, Aouar 4 – Traoré 3, Reine-Adélaïde 5, Cornet 2 – Dembélé 4.

Votez pour le Jurynho !

Ce tiers de match à 11 contre 10, suite à l’expulsion de Gonzalez dont on pensait qu’elle allait faire basculer le match quelques minutes après la réduction du score de Dembélé, aura d’ailleurs été celui qui a illustré le mieux les faiblesses lyonnaises. Notamment un manque de caractère qui transpirait dès l’ouverture du score de l’OM. Incapable de ressortir correctement le ballon ou d’exercer un pressing cohérent, l’OL n’y aura finalement cru que quelques dixièmes de seconde sur la dernière demi-heure, le temps de constater que la reprise de Terrier à l’entrée des arrêts de jeu était passé du mauvais côté du poteau. Il s’agissait du premier tir lyonnais depuis vingt minutes.

Un manque de maîtrise tactique, et même d’idées de jeu, qui interrogera forcément sur les responsabilités. Car le nouvel entraîneur de l’OL n’a pas seulement perdu un nouveau grand match, mais a aussi raté tous ses choix. Celui du système pour faire face aux absents, qui changeait trop de choses pour les hommes forts de la bonne série de résultats Aouar et Reine-Adélaïde. Celui des hommes, avec des Traoré et Cornet une nouvelle fois abyssaux. Ceux en cours de match, avec la sortie à la pause d’un Reine-Adélaide qui avait été le seul à faire des différences après l’ouverture du score. Et même celui de faire venir son préparateur physique, et de changer un secteur qui marchait pourtant bien depuis l’installation au Parc OL, semble déjà perdant après les blessures de Memphis et Aouar.

De quoi faire briller encore plus le spectre, qui ululait déjà bien comme il faut, d’une nouvelle saison pas folichonne. Sans même la satisfaction de conserver son invincibilité contre l’OM. Et avec de moins en moins de chouchous auxquels on a envie de s’attacher, entre un entraîneur dont le bon entretien d’embauche auprès des dirigeants n’a pas fait oublier aux supporters le passif anti-OL, des boulets qui sont là depuis trop longtemps pour être toujours marrants, et des joueurs destinés à l’achat-revente qui partiront trop vite s’ils sont bons et rejoindront la catégorie précédente s’ils ne le sont pas.

De quoi regretter encore plus que l’OL ait totalement oublié son centre de formation depuis quelques saisons. Car tant qu’à faire, on préférerait voir des Caqueret ou Bard plutôt que des Jean Lucas ou Koné achetés en externe pour une plus-value sportive loin d’être évidente. 16 ans ou pas 16 ans, Cherki a ainsi montré plus ce dimanche que Cornet ou Traoré depuis des mois. Ce seront pourtant bien les deux derniers qui seront les plus indiscutables dans les semaines à venir, grâce à des statuts qu’ils n’ont jamais vraiment mérité d’acquérir. Heureusement, la faiblesse de la Ligue 1 et la puissance relative de l’OL nous permettront de vibrer avec une nouvelle lutte à suspense pour accrocher la 3e place en évitant la 4e dans des matchs où seul le résultat compte©. Youpi.

Hugo Hélin

(Capture d’écran Canal+ par OL Plus)

One Comment

  1. NikkoFromLyon

    12 novembre 2019 at 11:27

    Renseignez vous sur son parcours et ses matchs
    gagnés avec la Roma avant d’écrire un tel lieu commun sur
    Garcia.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>