OL – Séville : le bourbier de Séville

OL

AVANT-MATCH. L’OL doit oublier ses doutes du moment à l’heure d’affronter Séville en Ligue des Champions. Pas évident vu le pedigree de l’adversaire et l’importance de ce match, qui pourrait bien décider de l’avenir européen des Lyonnais.

Enjeu. Le boulot a été fait contre le Dinamo Zagreb, et bien fait. La large victoire contre les Croates assure quasiment déjà à l’OL de finir dans les trois premiers du groupe et donc de mieux réussir sa campagne européenne que celle de l’an passé. Place maintenant à deux grands d’Europe. Avant la Juventus, les Lyonnais affrontent ce soir Séville pour commencer leur mini-championnat à trois où deux places en huitièmes de finale de Ligue des Champions sont en jeu. Et l’OL semble être l’équipe européenne la mieux placée pour empêcher Séville de faire le quadruplé en Europa League…

Compo. On sentait que ça allait craquer. Et ça a craqué. L’un des latéraux n’a pas survécu à l’enchaînement de matchs. Il faudra donc se passer de Rafael ce soir. Reste à savoir quelle option sera privilégiée pour le remplacer.

Le groupe : Lopes, Gorgelin, Mocio – Yanga-Mbiwa, Diakhaby, Nkoulou, Morel, Rybus, Gaspar, Mammana – Gonalons, Darder, Ferri, Tolisso, Tousart, Kemen – Cornet, Ghezzal, Valbuena, Fekir, Kalulu.

L’option la plus logique serait d’aligner Jordy Gaspar. Seul souci : le jeune latéral n’a jamais joué un match officiel en pro et l’on ne sait pas si le staff prendra le « risque » de le faire débuter lors d’une confrontation aussi importante pour l’avenir européen du club.

Qui est Jordy Gaspar, ce jeune latéral pas encore professionnel qui pourrait débuter à Séville ? (20 Minutes)

Olivier Kemen avait remplacé Rafael après la blessure du Brésilien à Lorient. Mais le joueur de 20 ans est un milieu relayeur de formation et a aussi peu d’expérience européenne que Gaspar.

La dernière option est le couteau suisse numéro 1 de l’OL, Corentin Tolisso. Le capitaine par intérim lors des derniers matchs est capable d’évoluer partout sur le terrain, y compris dans les couloirs. On ne connaît pas encore le choix de Bruno Genesio mais on miserait bien une petite pièce sur celui-ci, qui mêle bricolage et coup de flip à l’idée de prendre une décision qu’on pourrait lui reprocher.

La composition probable : Lopes – Yanga-Mbiwa, Nkoulou (ou Mammana), Morel – Tolisso (ou Gaspar, ou Kemen), Ferri (ou Tolisso), Gonalons, Darder, Rybus – Fekir – Cornet.

Le prono de la rédac. L’OL n’arrive pas à se sortir du pressing sévillan et vit une soirée longue, très longue. Surtout que les Espagnols marquent très vite sur un centre de Mariano repris de demi-volée au second poteau par Vitolo (11e). Avant de s’amuser : tête sur corner de Vicente Iborra (32e), frappe enroulée de l’extérieur de la surface de Samir Nasri (53e) et exploit individuel de Franco Vázquez (71e). Score final 4-0. En conférence de presse, Bruno Genesio « regrette les deux contre-attaques ratées en début de match » et espère que ses joueurs mettront « plus d’intensité lors des prochains matchs ».

Le fraude book du mois de septembre

 

Bonus

Le briefing. On a discuté de Jorge Sampaoli, entraîneur de Séville, avec l’expert tactique Christophe Kuchly : 

« Il est moins barge que Marcelo Bielsa, mais il est barge quand même »

 

Hugo Hélin

3 Comments

  1. Mathieu

    27 septembre 2016 at 11:53

    4-0… Vous êtes rudes. Si on pouvait aligner Mammana à la place de Nkoulou ça pourrait déjà nous éviter un ou deux buts sur ceux annoncés.

  2. FORTICHE

    27 septembre 2016 at 11:56

    Pas tres optimiste le prono… mais j’ai peur aussi d’une déroute ! 2-0 me conviendrait mieux et n’aurait pas trop d’effets nefastes sur le moral des troupes pour la suite.

  3. gurney

    27 septembre 2016 at 12:58

    La réaction de BG est tellement réaliste :D

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>