OL-OM : rallumer la flamme (olympique, bien sûr)

Denayer

AVANT-MATCH. Une branlée dans un match à sens unique juste avant une trêve internationale, c’est toujours l’assurance de deux semaines pourries. Et pas que pour l’identité du bourreau. Après une quinzaine difficile, l’OL remonte enfin sur le ring. Et face à un adversaire qui est lui aussi le genre à donner des maux de tête en cas de défaite.

> OL-OM, ce dimanche à 20h45 (en direct sur Prime Video)

Enjeu. Le dernier match avant une trêve internationale donne souvent l’ambiance de la quinzaine pour les supporters de clubs, et la quinzaine a donc été pénible pour ceux de l’OL. La lourde défaite à Rennes a conclu sur une note pourrie une série de matchs mitigée : la première place assurée en Ligue Europa et les victoires importantes à domicile contre Monaco et Lens étant compensées, dans le mauvais sens, par les défaites à Nice (cruelle) et Rennes (ultra-logique).

Pour rebondir, l’OL se voit proposer une affiche devenue sa plus grosse rivalité sportive au fil des saisons avec des objectifs partagés avec l’OM. Une rencontre qui sent toujours le souffre, et encore plus quand les Marseillais ont 4 points d’avance et l’occasion de s’envoler en laissant l’OL à sa crise juninhesque. Une crise qui a au moins eu le mérite de faire oublier un peu la dernière défaite, mais pas dans le bon sens non plus.

Le groupe de l’OL : Lopes, Pollersbeck – Boateng, Denayer, Diomandé, Gusto, Henrique, Emerson, Lukeba – Aouar, Caqueret, Guimaraes, Keita, Paqueta, Mendes, Shaqiri – Cherki, Dembélé, Toko Ekambi, Slimani.

Compo. Tout le monde est là, sauf Léo Dubois rentré blessé de sélection mais environ 10e joueur le plus important de l’équipe type (devant Xherdan Shaqiri sur le début de saison, grosso modo).

On devrait donc avoir un onze assez habituel, avec un questionnement principal qui est tout aussi habituel : qui en pointe, un spécialiste du poste ou Lucas Paqueta comme c’est le cas ces dernières semaines ?

La composition probable de l’OL : Lopes – Gusto, Boateng, Denayer, Emerson – Caqueret, Guimaraes – Shaqiri, Aouar, Toko Ekambi – Paqueta.

Le prono de la rédac. Entre un OL qui ne veut pas perdre et qui est encore loin des grands moments de Peter Bosz en termes de pressing et un OM à qui le nul à l’extérieur conviendrait sans doute et qui est plutôt prudent ces dernières semaines, le choc fait un peu pschit. Peut-être pas au point de miser sur un 0-0, mais va pour un 1-1 : Dimitri Payet ouvre le score à mi-distance et démontre que des supporters marseillais ont réussi à se glisser dans le stade malgré l’interdiction préfectorale (0-1, 37e) et Islam Slimani fait exploser le Parc OL en égalisant en toute fin de match d’une demi-volée rageuse (1-1, 76e). Et c’est à peu près tout.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>