OL-Monaco : pas de trêve jusqu’à la prochaine

Guimaraes

AVANT-MATCH. L’OL entame contre Monaco une série de 6 matchs en 23 jours jusqu’à la prochaine trêve internationale. Et avec uniquement de belles affiches.

> OL-Monaco, ce samedi à 21h00 (en direct sur Prime Video)

Enjeu. Monaco, Sparta Prague, Nice, Lens, Sparta Prague, Rennes : voilà le programme de l’OL jusqu’au 7 novembre. La Ligue Europa pourrait permettre de gérer un peu (même si le duel avec les Tchèques sera l’occasion de faire un immense pas vers la première place, qui permet de s’éviter deux matchs plus tard dans la saison), mais la Ligue 1 n’autorise pas de relâche.

L’OL n’y affrontera que des clubs avec lesquels il devrait être à la lutte pour l’Europe jusqu’à la fin de saison. Après 9 journées de celle-ci, le club lyonnais pointe à une 10e place décevante mais loin d’être définitive : le podium est à 3 points, la cinquième place à 1 seul point. De quoi rendre encore plus excitant ce programme chargé.

Le groupe de l’OL : Pollersbeck, Bonnevie, M. Barcola – Boateng, D. Da Silva, Denayer, Diomandé, Dubois, Gusto, Emerson, Henrique, Lukeba – Aouar, Caqueret, Guimaraes, Keita, Paqueta, Shaqiri, Mendes – Cherki, Kadewere, Toko-Ekambi.

Compo. Anthony Lopes, qui s’est sacrifié pour du beurre à Sainté, sera automatiquement remplacé par Julian Pollersbeck.

Le vrai casse-tête concernera donc plutôt la pointe : Islam Slimani est parti blessé en sélection, y a marqué des buts, et est revenu blessé ; Lucas Paqueta arrive à Part-Dieu à 20h15 via Rhônexpress et espère être là pour le coup d’envoi selon la fréquence de la navette vers le Parc OL ; Tino Kadewere est peut-être encore un peu court, à moins que sa présence en conférence de presse ne soit un signe.

Deux options semblent donc être les plus probables : Karl Toko Ekambi qui se recentre, ou Rayan Cherki devant pour ne pas toucher au milieu de terrain.

La composition probable de l’OL : Lopes – Dubois, Boateng, Denayer, Emerson – Caqueret, Guimaraes – Shaqiri, Aouar, Toko Ekambi – Cherki.

Le prono de la rédac. On a bien du mal à pronostiquer ce match, et on va donc sans doute partir sur un nul. Xherdan Shaqiri ouvre vite le score, sur une frappe enroulée en repiquant (là, c’est la partie la plus facile du prono) (1-0, 12e), puis Monaco prend le contrôle du match et arrive à égaliser via un bel enchaînement de Wissam Ben Yedder (1-1, 67e). Avant que les deux équipes ne se rendent compte qu’un point face à un adversaire direct, en étant un peu déplumé pour l’OL et à l’extérieur pour l’ASM, n’est pas une si mauvaise opération.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>