OL : comment s’enjailler sans Jallet ?

Olympique Lyonnais

SOLIDES, SOLIDES. Blessé à la toute dernière minute du match amical des Bleus contre le Danemark, Christophe Jallet devrait être absent quatre semaines. L’OL devra apprendre à vivre sans son divin chauve.

 

Arrivé cet été en provenance du PSG, Christophe Jallet semble déjà s’être totalement intégré à l’OL et à son 4-4-2 losange. Le transfuge du PSG incarne de plus certaines valeurs chères à la ville de Lyon : discrétion, humilité, absence de charisme et coiffure douteuse. Alors lorsqu’on l’a vu devant le Kop stéphanois, on a d’abord cru à une quenelle grivoise assénée avec la foi du converti. Puis on a compris que c’était sérieux. Comment les garçons peuvent-ils désormais remplacer notre Cricri d’amour ? On a défriché les pistes pour vous.

 

Olympique LyonnaisMouhamadou Dabo

Le Franco-Sénégalais est le remplaçant numéro 1 aux deux postes de latéral. Presque proche de signer dans un grand club à une époque, presque international et presque footballeur : MouDab sait presque tout faire.

Point fort. Traumatisme crânien, coup de boule, sortie sur civière : il y a toujours du spectacle quand Dabo est sur la pelouse. À ses dépens.
Point faible. Il est bien meilleur à gauche. Où il est médiocre.

 

Mehdi Zeffane

Olympique LyonnaisL’international algérien a peu joué avec l’OL mais la blessure de Jallet pourrait être une occasion inespérée de lancer sa carrière et de taper dans l’œil de clubs prestigieux comme Clermont ou Huddersfield.

Point fort. Un grand entraîneur comme Christian Gourcuff lui fait confiance en sélection nationale.
Point faible. Christian Gourcuff faisait aussi confiance à Maxime Baca et Lamine Gassama au même poste.

 

Olympique Lyonnais

Corentin Tolisso

Véritable couteau suisse, l’Organiz de l’Arbresle peut jouer à n’importe quel poste et a déjà évolué latéral droit.

Point fort. Il est bon partout.
Point faible. Risque de titularisation d’Arnold Mvuemba par jeu de chaises musicales.

 

Jordan Ferri

Olympique Lyonnais

Comme Corentin Tolisso, le meugnon de Cavaillon, peut jouer à n’importe quel poste. Mais moins bien que Corentin Tolisso. Il a lui aussi déjà évolué latéral droit. Résultat :  une branlée.

Point fort.  Il sera moins tenté de frapper de loin s’il est sur l’aile.
Point faible. Risque de titularisation d’Arnold Mvuemba par jeu de chaises musicales.

 

moufiFahd Moufi

Héros du match de Gambardella contre Saint-Étienne grâce à son but égalisateur à la dernière minute, le Mulhousien né en 1996 pourrait bien représenter l’avenir de l’OL au poste d’arrière droit.

Point fort.  Il est convaincant à chaque match en CFA ou avec les jeunes.
Point faible. Mehdi Zeffane aussi était convaincant en CFA et avec les jeunes.

 

Clinton Njie

Olympique Lyonnais

Après avoir repositionné durablement et avec succès Nabil Fekir en 9, Hubert Fournier pourrait tenter un nouveau coup de poker en titularisant son chouchou à un nouveau poste. Vitesse, vitesse et vitesse : le Camerounais a toute la panoplie du latéral moderne.

Point fort. Au moins Hubert Fournier ne se sentira pas obligé de l’aligner en pointe.
Point faible. Même derrière, savoir jouer au football est un plus.

 

Olympique Lyonnais

Éric Deflandre

Pourquoi ne pas explorer la piste du joker médical ? En janvier 2006, l’OL privé de nombreux défenseurs centraux décidait de rapatrier Patrick Müller, un autre glorieux ancien. Six mois plus tard, le Suisse muselait Ronaldo-le-gros.

Points forts. International. Connaît déjà la maison.
Points faibles. Belge. A pris sa retraite il y a trois ans.

 

Jean-Michel Aulas

Olympique Lyonnais

L’homme fort de l’OL c’est lui. Un messie, un prophète, un guide pour des millions de Lyonnais prêts à le suivre comme des lemmings, que ce soit à Décines, à Geoffroy-Guichard, en Syrie, sur une étoile ou sur un oreiller. Self-made-man à succès sur tous les terrains, le Prez n’a pourtant jamais foulé le rectangle vert. On est pourtant sûrs qu’il révolutionnerait le jeu comme il a révolutionné les logiciels de comptabilité.

Point fort. Entrée en bourse, appel à moins de charges sociales et activisme pour une répartition moins égalitaire des droits TV : Jean-Michel Aulas maitrise déjà parfaitement son positionnement à droite.
Point faible. Il risque de s’arrêter en plein match pour tweeter « Ti pont s/ Thibo Giresse. Va achetter du grillage MDR avec ta tete 2 consanguin en + » depuis le bord de la pelouse.

Olympique Lyonnais

Que conclure de ce rapide tour d’horizon ? Tout d’abord que l’OL est dans la panade. Et que la meilleure solution pour Hubert Fournier est sans doute de passer à une défense à trois. Et d’enfiler un short et des crampons pour être le complément parfait à Samuel Umtiti et Lindsay Rose.

Zénon Zadkine


(Photo Jean-Marc)

3 Comments

  1. Gurney

    1 avril 2015 at 2:51

    Cet article est une honte !
    On se moque de l’institution et c’est très grave.
    Et puis que d’incohérences. Jean Michel Aulas est bien trop agé pour jouer latéral. A la rigueur gardien, mais latéral, il n’a pas la caisse et ne l’aura jamais.
    Très déçu comme ce qu’a dit Claire bony tt’a leur. Cet article est une totale éclipse de mon coeur.

  2. Benoit

    1 avril 2015 at 6:36

    Suis Lyonnais et ultra fan de l’Ol et du prez (pléonasme) mais j’ai bien rigollé, j’avoue!! ^^ La mauvaise foi avec de bonnes vannes et (un peu) d’analyse, faut jouer le jeu! Ceci étant dit, je te croise, je te fais gicler un testicule jusqu’au chaudron, vu qu’il n’y a que des burnes là bas ça ne se remarquera pas trop ! Enjoy les copains, on aime tous le foot !!

  3. Christian

    2 avril 2015 at 11:28

    Le meilleur choix est clairement Tolisso, le cas est réglé. Passons au remplacement de Gonalons. Là encore, le choix est évident, ce sera Tolisso. Pour Gourcuff, plutôt que de faire reculer Fékir, et en attendant Grenier, je pense qu’on pourrait essayer Tolisso.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>