OL-Brest : Tatarusanu titulaire, le reste du turn-over à deviner

Tatarusanu

AVANT-MATCH. Sa titularisation contre Toulouse pour l’entrée en lice en Coupe de la Ligue en décembre et sa présence en conférence de presse lundi signifient que Ciprian Tatarusanu sera le gardien titulaire de l’OL dans la compétition. À la veille de la réception de Brest, calée quatre jours après la large victoire à Bourg en Coupe de France (0-7) et trois jours avant le déplacement à Bordeaux en Ligue 1, le reste du onze est plus difficile à deviner.

> OL-Brest, ce mercredi à 18h45 (en direct sur Canal+ Sport)

L’OL et la Coupe de la Ligue
en cinq dates

Enjeu. Une compétition de gardiens remplaçants qui fait doublon avec la Coupe de France et disputée dans des stades à moitié vides : le match de ce mercredi résume à peu près tout le bien qu’on pense de la Coupe de la Ligue, et pourquoi on ne pleurera pas au coup de sifflet final du dernier match de l’histoire de l’OL dans cette coupette qui disparaîtra à l’issue de la saison. Mais on ne fait pas la fine bouche quand on n’a rien gagné depuis un certain temps, ce que les supporters lyonnais les plus anciens ont appris en 2001.

Et à l’échelle de l’OL, huit années sont un certain temps et la Coupe de France conquise en 2012 commence donc à appartenir de plus en plus au passé, ce que confirme le fait que Rayan Cherki (possiblement titulaire ce mercredi) n’avait même pas encore fêté ses 9 ans au moment de la finale contre Quevilly. Alors finalement, cette dernière édition de la Coupe de la Ligue…

Le groupe de l’OL : Lopes, Tatarusanu – Rafael, Tete, Marcelo, Andersen, Denayer – Aouar, Tousart, Mendes, Caqueret, Jean Lucas – Terrier, Dembélé, Traoré, Cornet, Cherki, Gouiri.

Compo. Seule certitude : Tatarusanu sera là. Pour le reste, il faut tenter de rentrer dans la tête de Rudi Garcia (wow, ça sent un peu la bouillabaisse ici).

Kenny Tete, Joachim Andersen, Thiago Mendes et Bertrand Traoré n’étaient pas titulaires samedi et devraient donc être alignés d’entrée. L’absence d’un arrière gauche de métier devrait conduire Maxwel Cornet à occuper le poste, même si Rafael pourrait aussi le faire.

On part sur un 4-2-3-1, système aligné à Bourg. On repose Houssem Aouar, autour duquel ce dispositif s’organise en grande partie, et Lucas Tousart, qu’on considère comme indispensable puisqu’on est un entraîneur, et on les remplace par Rayan Cherki et Maxence Caqueret, pour faire jouer les jeunes. Amine Gouiri pourrait d’ailleurs lui aussi être de la partie, au lieu de Moussa Dembélé voire Martin Terrier.

La composition probable : Tatarusanu – Tete, Andersen, Denayer, Cornet – Caqueret, Mendes – Traoré, Cherki, Terrier – Dembélé.

Le prono de la rédac. Garcia a au moins l’air d’avoir compris l’ADN OL au niveau des tirs au but, puisqu’il a évoqué en conférence de presse la nécessité de l’emporter dans les 90 minutes. Il faut un peu attendre pour cela, puisque l’OL se fait bouger en début de rencontre. Avant de trouver la faille juste avant la pause par Bertrand Traoré, sur un repiquage depuis la droite conclu par une frappe enroulée du gauche (on ne fait pas dans l’originalité) (1-0, 37e). Le match ne s’emballe pas vraiment par la suite, même si Brest tente d’enflammer les dix dernières minutes et se fait punir en contre par Gouiri, bien lancé par Caqueret (2-0, 88e). L’OL n’est plus qu’à 90 minutes du stade de France !

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>