OL-Bayern (2-1) : toujours pas convaincus, toujours invaincues

Majri

FÉMININES. L’OL s’est qualifié pour le dernier carré du final 8 de la Ligue des Champions sans briller contre le Bayern Munich (2-1). Les Fenottes retrouveront le PSG en demi-finale mercredi.

Si vous aviez lu notre preview tactique (et vous devriez toujours le faire), la première période a pu vous faire craindre le mauvais scénario. Celui où l’OL domine sans vraiment créer le décalage et se frustre peu à peu, à l’image de ces hors-jeux limites ou de l’énervement de Lucy Bronze après avoir mis un coup de coude involontaire dans un duel.

Un scénario qui s’est finalement éloigné lorsque Nikita Parris a devancé de la tête la sortie façon Séville 1982 de Laura Benkarth pour ouvrir le score avant la pause (1-0, 41e), avant qu’Amel Majri ne fasse le break d’un coup franc à l’entrée de la surface bien placé au-dessus du mur, même si la gardienne allemande aurait pu être efficace (2-0, 59e). De quoi faire espérer que le scénario parfait de notre preview se déroule, celui où l’OL gère la fin de match et ses efforts face à un Bayern obligé de trop se presser dans son jeu.

Sauf qu’un coup franc excentré puissant de l’ex de la maison Carolin Simon légèrement dévié par Sara Björk Gunnarsdóttir finissait au fond des filets de Sarah Bouhaddi (2-1, 64e) offrait une dernière demi-heure tendue, avec même une barre transversale trouvée par Sydney Lohmann (79e). Pas de quoi rassurer, une fois de plus.

Cette fois, Jean-Luc Vasseur avait replacé Majri en arrière gauche capable de surgir pour profiter des repiquages d’Eugénie Le Sommer, comme on l’avait pressenti après avoir assisté à la finale de la Coupe de France. Cela n’a pas bien évidemment pas suffi à métamorphoser miraculeusement de l’OL, et le problème de cette saison pénible dans le jeu pourrait donc venir d’ailleurs que du placement des joueuses. En attendant, il y a tout de même un nouveau triplé (voire quadruplé si l’on compte le Trophée des Championnes) à aller chercher.

La fiche de match

Buts : Parris (41e) et Majri (59e) pour l’OL ; Simon (64e) pour le Bayern.

Avertissements : Marozsán (55e) et Karchaoui (72e) à l’OL ; Benkarth (41e) et Hegering (89e) au Bayern.

OL : Bouhaddi – Bronze, Buchanan, Renard (cap.), Majri – Kumagai, Henry (Gunnarsdóttir, 46e) – Cascarino, Marozsán (Bacha, 84e), Le Sommer (Karchaoui, 65e) – Parris (Taylor, 65e). Entr. : Jean-Luc Vasseur.

Bayern : Benkarth – Gwinn, Demann, Glas, Simon, Lohmann (Ilestedt, 80e) – Magull (cap.), Hegering, Dallmann, Schüller (Damnjanović, 60e) (Laudehr, 74e) – Beerensteyn (Asseyi, 60e). Entr. : Jens Scheuer.

Hugo Hélin

(Photo UEFA)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>