Nommé entraîneur en Ligue 1, ce troll de Twitter ne remporte aucun match

Domenech

CAFÉ DU COMMERCE. Suivi par près de 100.000 internautes friands de ses saillies, ce twitto a été confronté à la dure réalité du métier d’entraîneur. Il a vite déchanté.

C’est un personnage bien connu par le microcosme du football français. Et encore plus par les supporters de l’OL, un club qu’il soutient même s’il n’a pas hésité par le passé à en souhaiter l’échec car il n’appréciait pas l’entraîneur. Connu sous le nom de @RaymondDomenech (peut-être un pseudonyme faisant référence à l’ancien défenseur de l’OL Albert Domenech et au célèbre internaute Raymond Jacquet), ce trublion de la toile a eu l’occasion de montrer qu’il pouvait faire mieux que Sylvinho.

Waldemar Kita, président du FC Nantes, a en effet fait une proposition dingue au troll : lui offrir le poste d’entraîneur de ce club de Ligue 1. Un échec sur toute la ligne : @RaymondDomenech ne remportera même pas un seul match (4 nuls, 3 défaites), avec un jeu manquant cruellement de pragmatisme (son équipe ne marquant pas plus de buts que son adversaire), une gestion psychologique semblant issue d’un manuel de management des années 80, époque où le retraité bossait dans une start-up à succès (le coup de laisser son équipe seule dans les vestiaires…) et au final un passage surtout mémorable pour quelques répliques éparses qui auront rappelé son personnage virtuel.

Mais être un personnage n’est pas une condition suffisante dans un secteur aussi concurrentiel. Une leçon d’humilité qui rappellera peut-être à certains trolls que hurler le plus fort ne veut pas dire avoir raison. C’était d’ailleurs peut-être le but dès le départ de Kita, entrepreneur iconoclaste et fervent défenseur des entraîneurs. Au point de vouloir offrir leur chance à un maximum d’entre eux.

HH et NS

(Photo Arnaud Duret / FC Nantes)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>