Nîmes-OL : ça peut valoir le coup de rater le multiplex

Lopes

AVANT-MATCH. Les deux dernières journées de Ligue 1 sont toujours l’occasion de savourer le spectacle si particulier du multiplex, si délicieusement régressif même s’il tient plus du show que du football. Lors de celui de la 37e journée, l’OL se déplace à Nîmes.

> Nîmes-OL, ce dimanche à 21h00 (en multiplex sur Canal+, en intégralité sur Multisports 2)

Enjeu. On ne va rien révolutionner au moment de vous donner quelques arguments pour choisir le match de l’OL plutôt que le multiplex et son avalanche espérée de buts, de rebondissements et d’émotions. Il y a d’abord le fait que l’OL joue toujours quelque chose : si Rudi Garcia se dit convaincu que les trois équipes de devant ne feront pas toutes le plein sur les deux derniers matchs, il faut tout de même que l’OL le fasse de son côté pour que ce scénario se transforme éventuellement en Ligue des Champions. Il y a aussi le fait que Nîmes joue aussi son sort, ce qui promet un match engagé des deux côtés. Et au niveau des joueurs, on vous vendra le plaisir de voir jouer vos favoris (peut-être pour les dernières fois pour certains) plutôt qu’un enjeu immense au niveau des dynamiques individuelles. A part peut-être pour Cherki, buteur décisif à Monaco il y a deux matchs et auteur d’un bon match contre Lorient la semaine dernière, qui peut peut-être profiter de la fin de saison pour s’installer un peu plus dans le onze.

Le groupe de l’OL : Lopes, Pollersbeck – Bard, Cornet, Denayer, Diomandé, Dubois, Gusto, Marcelo – Aouar, Guimaraes, Caqueret, Keita, Paqueta, Mendes – Cherki, Memphis, Slimani, Soumaré, Toko Ekambi.

Compo. Il est de plus en plus compliqué de remplir cette section, avec un onze qui bouge un peu plus.

Le plus simple est malgré tout de se baser sur celui de la semaine précédente, surtout quand ça s’est conclu par une victoire. Avec toutefois quelques petits changements, comme le retour de la charnière Marcelo-Denayer (De Sciglio étant suspendu) ou de Memphis devant.

La compo probable de l’OL : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet – Paqueta, Guimaraes, Aouar – Toko Ekambi, Memphis, Cherki.

Le prono de la rédac. Vous pouvez assez rapidement zapper sur le multiplex si vous le souhaitez. L’OL marque sur sa première occasion, avec Cherki qui repique et trouve Memphis devant la surface et le Néerlandais qui se retourne bien avant de mettre une frappe sèche (0-1, 3e), et fait le break avant la demi-heure de jeu, par Paqueta qui avance dans une défense nîmoise qui recule trop (0-2, 22e). Les Crocos se réveillent un peu, mais l’OL gère plutôt bien – pour ses standards en tout cas. La réduction du score de Ferhat (1-2, 68e), histoire d’augmenter un peu sa cote, est ainsi suivie quasi immédiatement d’un but de Toko Ekambi (1-3, 72e) pour éviter le spectre d’une fin de match catastrophe.


Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>