Nantes-OL : enfin montrer les muscles

Shaqiri

AVANT-MATCH. Auteur la semaine dernière de son meilleur match d’une saison qui n’en compte que trois, l’OL espère démontrer ses progrès et remporter sa première victoire ce vendredi à Nantes. Le très bodybuildé Xherdan Shaqiri devrait faire ses débuts avec le club lyonnais.

> Nantes-OL, ce vendredi à 21h00 (en direct sur Amazon Prime)

Enjeu. Il faut bien l’avouer : quand le calendrier est sorti, on s’est dit que l’OL aurait au moins la chance de prendre confiance avant un enchaînement très compliqué Sainté – Monaco – Nice – Lens – Rennes – Marseille – Montpellier en octobre-novembre, à un moment où il y aura en plus les poules de Ligue Europa à gérer.

Sans manquer de respect à ces clubs, le début de saison Brest – Angers – Clermont – Nantes – Strasbourg semblait donc plus abordable, surtout avec trois matchs à domicile, et l’idée d’arriver avec 12 ou 13 points au Parc des Princes lors de la sixième journée était crédible. L’OL n’en aura déjà que 8 au maximum.

Le dernier match a toutefois montré quelques belles promesses, et une équipe qui ressemble plus à ce que l’on imagine de Peter Bosz. On espère donc revoir, avec plus de réussite dans les deux surfaces, le même pressing et les mêmes mouvements en une touche. Le chemin de la victoire passera par là cette saison.

N2, U19, U17 : cinq jeunes
de l’OL à suivre par catégorie

Le groupe de l’OL : Lopes, Pollersbeck, M. Barcola – Dubois, Gusto, Da Silva, Denayer, Diomandé, Emerson, Henrique – Aouar, Guimaraes, Caqueret, Paqueta, Mendes, Shaqiri – Kadewere, Dembélé, Slimani, Cherki, Toko Ekambi.
Compo. Le fait de placer Shaqiri dans la catégorie des milieux dans l’annonce officielle du groupe nous donne envie de voir comment Peter Bosz utilisera le Suisse, même s’il n’y a pas lieu de surinterpréter un truc pour lequel le technicien n’a sans doute eu aucun effet.

Pour ce qui est de la compo pour ce soir, on devrait globalement revoir la même que la semaine dernière avec ce faux 4-2-3-1 qui permet de placer tous les bons milieux axiaux de l’OL sur le terrain.

La seule petite interrogation porte sur le fait de savoir si Denayer sera apte à débuter, ou si ce sera Diomandé (puisque c’est le seul autre défenseur central du groupe) qui le remplacera.

La composition probable de l’OL : Lopes – Dubois, Da Silva, Denayer (ou Diomandé), Emerson – Guimaraes, Caqueret – Paqueta, Aouar, Toko Ekambi – Dembélé.


Le prono de la rédac. Les premières minutes sont prometteuses et l’OL s’installe dans le camp nantais, mais quelques banderilles placées en profondeur par les attaquants adverses vers le quart d’heure de jeu font douter une équipe pas encore sûre d’elle collectivement. Et le doute ne rassure pas : en hésitant inconsciemment à se découvrir, l’OL est plus exposé qu’en respectant son plan de départ.

La punition, avec l’ouverture du score de Kolo Muani en fin de première période (37e), est donc plutôt bénéfique. L’OL se lâche de nouveau en deuxième période et remporte, enfin, la première victoire de l’ère Bosz grâce à des buts d’Aouar (52e), Dembélé (66e) et Toko Ekambi (73e), en ayant cette la bonne idée de ne pas trembler dans le dernier quart d’heure, un peu aidé par un Nantes qui a du mal à attaquer.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>