N2 : une marche trop haute pour la réserve de l’OL contre le GOAL FC

241711794_346221160400087_7532988219040049487_n

JEUNES. La réserve de l’OL a perdu 2-0 chez le GOAL FC ce samedi. Après un bon début de saison, la marche était sans doute trop haute contre l’ex-Chasselay, l’une des équipes en forme et ambitieuses de la poule C de National 2.

OL : M.Barcola – Thomas, Cola, Marcelo, A.Ndiaye (Talar, 79e) – Da Silva, O.Ndiaye, Sounni (Amar, 71) – B.Barcola, Nsombi (Wissa, 46e), Lega.

Le résumé : une défaite logique de l’OL

Le début de match est équilibré entre deux équipes du haut de tableau. L’OL obtient la première situation dangereuse grâce à Sounni trouvé dans le dos de la défense, mais son contrôle ne lui permet pas de se retrouver en position de face-à-face avec le gardien. Deux minutes plus tard le GOAL FC répond avec un centre devant le but repris au deuxième poteau, mais la frappe passe à côté.

La première mi-temps reste assez équilibrée, même si le GOAL FC a plus de maîtrise et se montre plus dangereux. Avec notamment une grosse occasion après un cafouillage devant le but qui oblige Malcolm Barcola à sortir dans les pieds du joueur adverse (39e) ou encore avec un but refusé pour hors jeu (41e). Les jeunes Lyonnais sont plutôt solides et arrivent à bien ressortir pour trouver des espaces en contre, bien que ça ne se concrétise pas en occasions.

Le match est de bon niveau et on comprend pourquoi les deux équipes font un bon début de saison, notamment le GOAL FC. On sent que la moindre baisse de régime peut se payer cash et il ne faudra malheureusement pas attendre longtemps pour qu’elle intervienne. L’OL entre moins bien dans la deuxième période et sont puni sur un tête au deuxième poteau d’Arnold Lemb sur un centre du capitaine adverse Sofiane Bendaoud (1-0, 49e).

La suite ne fait que confirmer que la réserve de l’OL a encore du travail si elle veut jouer les premiers rôles : les occasions concédés s’enchaînent, Barcola gagne d’abord un face à face (61e), puis il sort une belle parade sur une frappe au point de pénalty (66e). Malgré la supériorité adverse, l’OL se procure une énorme occasion d’égaliser qui laissera des regrets, apres un tres bon travail de Bradley Barcola sur le coté droit et une belle remise de Wissa, Amar crochète un défenseur et se retrouve seul vers le point de penalty, sans arriver à cadrer (76e).

La sanction est immédiate : deux minutes plus tard, le GOAL FC se met à l’abri sur un but d’Edwin Quarshie aux allures de double peine. Abdoulaye Ndiaye se blesse en effet au bras sur l’action et l’OL, qui a déjà fait ses trois changements, termine à 10. Une victoire logique pour le GOAL FC, et donc une défaite logique pour l’OL, qui vient rappeler que la priorité pour une jeune réserve pro reste le maintien, même si ce début de saison a montré de quoi être optimiste.

Les perfs de la réserve de l’OL

Individuellement, on retiendra le bon match de Malcolm Barcola, sans qui le score aurait pu être plus lourd en deuxième période. Et même si ce n’est jamais bon signe quand le gardien ressort, il n’y a paradoxalement pas eu de grosse erreur défensive : Marcelo, Cola et Ndiaye ont fait un match correct. Même si Ndiaye perd son duel sur le deuxième but, on retiendra quand même chez lui une belle qualité de relance déjà entrevue les matchs précédents.

Au milieu, Florent Da Silva fait un match intéressant avec quelques sorties de balle de classe et quelques gros retours défensifs. Sounni – pourtant désigné Lyonnais du match par l’entraineur adverse sur Actufoot – n’a que très peu pesé malgré un début de match intéressant.

Gal Nsombi aura lui aussi très peu été en vue, l’OL ne réussissant jamais à le trouver dans les meilleures conditions pour profiter de sa vitesse. Wissa, son remplaçant à la pause, a aussi eu du mal à exister aussi dans une période plus compliquée pour l’OL, même s’il aurait pu être passeur décisif sur une belle remise pour Amar. Sékou Lega et Bradley Barcola ont eux un peu plus réussi à faire planer un danger sur la défense du GOAL FC, sans que cela ne se traduise par des occasions franches, la faute aussi à un manque de soutien offensif. On notera quand même la grosse activité défensive de Lega, qui n’a rien lâché de l’autre côté du terrain.

Kevin G.

(Photo Instant Photo / GOAL FC)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>