N2 : le débrief d’OL-Fréjus (3-0)

Barcola

JEUNES (ET MARCELO). Les Gones se sont imposés 3-0 contre Fréjus Saint-Raphaël ce samedi pour le compte de la 5e journée de National 2. Sous l’impulsion de son capitaine et meilleur buteur Bradley Barcola (en photo d’illustration), il aura fallu moins de 10 minutes à l’OL pour plier le match (Barcola 20e, Lega 23e, Marcelo 27e).

La compo : Bonnevie – Cola, Marcelo (Nsombi, 63e), Ndiaye, Lukeba – Da Silva, Keita, Thomas – Lega, Sounni (Amar, 56e), B.Barcola (cap) (Wissa, 75e)

Le résumé : plié en sept minutes chrono

Comme souvent en National 2, le match commence avec deux équipes qui ne se livrent pas et s’observent. Aucune occasion franche n’est donc à signaler pendant 20 minutes, jusqu’à un exploit personnel de Barcola pour débloquer la rencontre. Après un sombrero réussi, Bradley rate sa passe mais presse immédiatement le défenseur et le pousse à la faute, il se retrouve en un-contre-un face au gardien et le dribble pour conclure dans le but vide (20e).

L’OL est libéré et continue d’attaquer, un gros pressing de Barcola – le genre de trucs qui pourraient plaire à Peter Bosz – offre une belle situation aux Lyonnais, mais le centre est bien intercepté par un défenseur de Fréjus (22e). Dans la continuité c’est sur un coup franc parfaitement tiré par Florent Da Silva que Sekou Lega place sa tête au premier poteau et double la mise (23e).

Les joueurs de Gueïda Fofana sont en confiance, à l’image de cette passe très risquée de Kayne Bonnevie pour Castello Lukeba, et le risque est payant, puisque Lukeba s’oriente dans le sens du but sur le contrôle et fait aussi une bonne passe verticale. En deux passes l’OL est devant la surface adverse, Madyan Sounni enroule mais le gardien visiteur fait une belle parade. Sur le corner, encore très bien tiré par Da Silva, Marcelo marque le troisième but. Après 20 minutes fermées, le match est plié en 7 minutes.

L’OL gère bien son avance, même si c’est le gardien Bonnevie qui se met en évidence par la suite, d’abord avec un arrêt sur une tête (26e) puis sur une frappe enroulée (51e). Mais c’est Lega qui a la meilleure situation de cette deuxième mi-temps, avec une frappe à l’entrée de la surface qui trouve la barre (56e).

La blessure de Marcelo (63e), remplacé par Gael Nsombi, entraine une réorganisation tactique : Lukeba et Sofyan Cola, jusqu’alors latéraux, passent dans l’axe et forment avec Abdoulaye Ndiaye une défense à trois. Un nouveau système qui n’empêche pas l’OL de continuer à maîtriser le match, malgré des contres pas toujours bien joué, notamment deux fois par Oussama Amar qui a remplacé Sounni (56e). Les visiteurs auraient aussi pu sauver l’honneur grâce à deux frappes en angle fermé dans la surface lyonnaise, mais ne trouvent pas le cadre.

Une victoire méritée qui place l’OL à la troisième place de la poule C de National 2, pourtant réputée pour être compliquée. Ce n’est que le début, mais les jeunes Lyonnais prennent déjà une marge non négligeable sur le maintien, et s’ils continuent à être aussi sérieux, cohérents et efficaces, la saison pourrait voir naître d’autres ambitions vu la qualité de l’effectif.

N2, U19, U17 : cinq jeunes
à suivre par catégorie à l’OL

Les perfs : une victoire d’équipe, Lukeba intéressant à gauche

Individuellement il est d’ailleurs difficile de ressortir des joueurs, c’est une vraie victoire d’équipe avec des performances homogènes, globalement tout le monde a été bon. A commencer par Bonnevie qui a sorti les arrêts qu’il fallait pour garder sa cage inviolée.

On retiendra le bon match de Lukeba comme latéral gauche, solide défensivement, toujours aussi serein et bon dans ses relances. Peut-être de quoi donner là aussi des idées à Bosz, même si on a peu vu Lukeba proche de la surface adverse. De l’autre côté Cola a été solide avec toutefois moins de responsabilités à la relance. Il est lui aussi peu monté, mais son recrutement risque de faire beaucoup de bien défensivement à la réserve lyonnaise. Ndiaye, que l’on découvre encore, a aussi montré une belle qualité de passe, n’hésitant pas à tenter et réussir des passes verticales.

Au milieu Keita s’est montré actif et juste, Thomas, dans un rôle plus offensif qu’habituellement a été un peu moins en vue. Comme depuis le début de saison, les deux flèches Lega et Barcola ont fait beaucoup de mal a la défense adverse, Lega par sa présence physique (déviations de la tête, but de la tête…) et ses dribbles sur le côté gauche, Barcola par sa justesse et son pressing. Sounni, le troisième offensif avec un profil différent a aussi fait un match intéressant, ses progrès physiques lui permettent d’exploiter sa belle technique et sa qualité d’élimination. Une autre belle surprise de ce début de saison.

Interrogé sur l’identité du meilleur joueur adverse pour les étoiles d’Actufoot, le coach de Fréjus a préféré ressortir Da Silva, certainement pour ses 2 passes décisives. On retiendra aussi ses efforts sur son activité défensive, même s’il est parfois encore léger au duel.

Kevin G.

(Photo Laura Jonin)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>