Metz-OL : qui pour pallier la suspension de Rudi Garcia ?

Garcia

DEMI-LOL. L’OL devra faire ce dimanche sans son entraîneur Rudi Garcia, suspendu pour le déplacement à Metz pour cause d’accumulation de cartons jaunes (sans doute ce qu’on appelle les fautes tactiques). Un coup dur dans la course au titre, même si le club lyonnais dispose là aussi d’une belle profondeur de banc. Voici donc notre short-list de 13 Lyonnais prêts à assurer l’intérim pendant 90 minutes.

Rayan Cherki. Quitte à ce qu’il reste sur le banc autant qu’il serve à quelque chose.

Maxwel Cornet, dont la polyvalence pourrait sans doute lui permettre d’être aussi bon en coach qu’en ailier droit ou en latéral gauche (non, ce n’est pas une façon de l’éloigner du terrain, qu’est-ce que vous allez imaginer ?).

Gérard Houllier, comme ça s’il fait un mauvais choix il pourra dire que c’est de la faute de Juninho.

Juninho, comme ça s’il fait un mauvais choix les supporters pourront dire que c’est de la faute de Gérard Houllier.

Benoît Cheyrou, pour justifier d’une activité auprès du fisc.

Memphis Depay, pour perpétuer la tradition du freestyle.

Un supporter de l’OL tiré au sort, parce que s’il faut juste se contenter d’encourager les joueurs en les appelant par leurs prénoms autant mettre un habitué. Et en plus, ça marchera peut-être encore mieux avec quelqu’un qui aime le club.

Le comptable du club, car capitaliser sur les chiffres est à peu près le plan de jeu de Rudi Garcia et que c’est le sens de l’histoire de l’OL.

Clovis Cornillac, pour rendre plus crédible le cinéma à chaque décision de l’arbitre.

Benjamin Biolay. Quitte à ce que le coach de l’OL soit antipathique, autant qu’il ait du talent.

Un patron de bouchon, qui sait utiliser les ingrédients du terroir pour réaliser quelque chose de convivial et nourrissant. De préférence Luc, du Musée, qui lâchera forcément de bonnes punchlines pour égayer la conférence de presse d’après-match.

Hubert Fournier, qui est toujours à Lyon et assure « avoir répondu à tous ses mails depuis décembre 2015. » En plus, les gens de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes aimeraient bien récupérer ce bureau de Tola-Vologe inaccessible car occupé par un monsieur malodorant, à la barbe longue d’un mètre et au costume Celio miteux.

Gérald Baticle. Non, on va trop loin dans la vanne, donc on s’arrête là.

Kim Källström est-il 
le Kevin Bacon du football ?

One Comment

  1. Guilhem Perrault

    4 décembre 2020 at 9:43

    Malheureusement, on sait que ce sera Rudi Garcia qui remplacera Rudi Garcia en étant assis juste derrière le banc…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>