Maxwel Cornet doit-il être classé comme défenseur ou attaquant dans les groupes de l’OL ?

Cornet

DÉBAT. Dans le groupe communiqué par l’OL pour la réception de Brest ce mercredi, Maxwel Cornet figure comme d’habitude en tant qu’attaquant. Ou plutôt « Forward », comme on dit à Décines.

Une situation qui a de quoi amuser, et provoque d’ailleurs quelques réactions à chaque fois sur les réseaux sociaux. Car tout le monde a bien compris que lorsque Cornet joue avec l’OL (ce qui ne sera peut-être pas le cas ce soir pour le turn-over), c’est désormais au poste de latéral gauche. Autant donc le mettre dans les défenseurs, histoire que le groupe serve à visualiser plus facilement à quoi pourrait ressembler le onze, ce qui reste après tout le but de cette petite répartition qui n’engage en rien l’entraîneur.

>>> Autre question philosophique : et si Cornet était le Francesco Totti de l’OL ?

Une fois le sujet évoqué dans la conversation Messenger qui fait office de rédaction du Libéro Lyon, tout le monde n’est toutefois pas totalement d’accord. Notre partisan de la thèse du Cornet attaquant note que cela reste son vrai poste, et qu’il y a d’ailleurs joué dernièrement bien que plus épisodiquement que latéral. « En plus, il ne sait pas défendre », rajoute-t-il. « Bon, Dubois non plus vous me direz, donc c’est complexe. » Quelqu’un d’autre est encore plus fielleux et voit d’ailleurs dans ce non-replacement une façon pour Rudi Garcia de souligner son coup tactique, façon « Oui, oui vous ne rêvez pas, c’est bien un attaquant que j’ai astucieusement repositionné. »

Une prise de tête sans doute bien trop exagérée par rapport au problème. Car au fond, la place de Cornet dans le groupe ne dérange personne. Le laisser attaquant a même peut-être une utilité dans la gestion du groupe, en montrant au principal intéressé qu’il reste dans l’esprit du coach un joueur offensif, ce qui est peut-être plus valorisant. Dans tous les sens du terme d’ailleurs, puisque ce subterfuge peut aussi être un moyen de rappeler à d’éventuels prétendants que l’Ivoirien peut jouer à des postes plus cotés sur le marché des transferts que latéral gauche. C’est sans doute accorder beaucoup d’importance à ces groupes annoncés par l’OL, même si notre côté fielleux fait son retour pour signaler qu’on a de toute façon bien du mal à imaginer ce que peuvent regarder les cellules de recrutement intéressées par Cornet.

[PODCAST] On revient sur le passage à l’OL de Gérard Houllier, en se demandant notamment s’il est le meilleur entraîneur…

Publiée par Le Libéro Lyon sur Lundi 14 décembre 2020


Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>