Avant Lyon-Monaco : Lucas Paqueta, l’attraction du Parc OL

Paqueta

AVANT-MATCH. L’OL peut profiter de la première semaine européenne de la saison pour remonter au classement de la Ligue 1. Et apprendra à découvrir un peu plus Lucas Paqueta pour les débuts à domicile de son nouveau numéro 12.

> OL-Monaco, ce dimanche à 21h00 (en direct sur Téléfoot)

Enjeu. Certes, moins on est en haut du classement, plus il y a d’équipes devant qui peuvent faire de faux-pas. Mais ce début de week-end a accentué l’idée que l’OL avait de bons coups à faire en cette période de coupes d’Europe. Rennes a été surpris d’entrée par Angers, au moins l’un des deux clubs entre Nice et Lille perdra des points puisqu’ils s’affrontent, l’OM a dû son salut à un « J’AI !… pas » du gardien lorientais, et malgré ses 2 victoires en 7 matchs pour l’instant l’OL a donc la possibilité d’être à portée de tir du podium à l’issue de cette journée. Il faudra pour cela écarter à domicile Monaco, un autre concurrent aux places européennes, et lancer enfin une série. Ce qui manque à une équipe qui n’a pas aligné trois victoires en Ligue 1 sur la même saison depuis les trois derniers matchs de l’ère Bruno Genesio.

Le groupe de l’OL : Lopes, Pollersberck – Dubois, Marcelo, Diomandé, Benlamri, De Sciglio, Bard – Jean Lucas, Aouar, Guimaraes, Paqueta, Mendes, Caqueret – Dembélé, Memphis, Cornet, Toko-Ekambi, Kadewere, Cherki.

Compo. Jason Denayer est absent, et il faudra donc forcément le remplacer par Djamel Benlamri ou Sinaly Diomandé. La forme du moment semble avantager le deuxième.

On a surtout envie de découvrir un peu plus Lucas Paqueta, dont on se demande depuis son arrivée où et comment le faire jouer et dont la première prestation a montré quelques promesses sympathiques. La semaine dernière, l’animation choisie était un 4-3-3 avec le Brésilien et Houssem Aouar en relayeurs derrière un trio très offensif Karl Toko-Ekambi – Memphis Depay – Tino Kadewere, donnant à l’ensemble un air de losange sur le papier si le Néerlandais décroche et que les deux autres repiquent.

Et puisque l’OL a gagné à Strasbourg, on est tentés d’annoncer la même équipe à une ou deux nuances près. Bruno Guimaraes pourrait ainsi retrouver sa place après sa suspension à la Meinau, et l’on peut aussi imaginer Maxwel Cornet être placé en ailier pour travailler un peu plus défensivement face à un adversaire plus coté. Mais c’est peut-être juste parce qu’on n’en peut plus de l’Ivoirien en latéral gauche (pour ne pas dire plus).

La compo probable de l’OL : Lopes – Dubois, Marcelo, Diomandé, De Sciglio – Paqueta, Guimaraes, Aouar – Toko-Ekambi, Memphis, Cornet.


Le prono de la rédac. Le choc est vite éventé, l’OL rattrapant dès les premières occasions la réussite qui l’a parfois fui cette saison. Toko-Ekambi continue de faire fermer des bouches en poussant au fond du but vide un ballon de Memphis qui a tout fait (1-0, 3e) et Paqueta marque son premier but lyonnais d’une frappe flottante à mi-distance (2-0, 8e). La suite est forcément moins passionnante, l’OL gérant plus ou moins tranquillement et Monaco n’ayant pas les certitudes pour faire trembler les locaux. Un but de Wissam Ben Yedder, après un pressing de Kevin Volland qui chipe le ballon à Léo Dubois, laisse planer le spectre d’une fin de match folle (2-1, 77e), mais Rayan Cherki met fin aux espoirs princiers tout de suite après son entrée (3-1, 81e).

On nous dit qu’on est tout le temps méchants avec les coachs de l’OL, mais c’est faux : parfois, on l’est avec celui du SC Lyon.

Publiée par Le Libéro Lyon sur Samedi 24 octobre 2020

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>