Les notes de Rangers-OL (0-2) : l’Olympique Coefficient au rendez-vous

OL

LES NOTES. Plus solide que convaincant, l’OL s’est imposé au métier sur la pelouse de son principal concurrent dans le groupe A de Ligue Europa. L’Institution continue de porter sur ses épaules le coefficient UEFA français, à quelques jours de croiser en championnat ceux qui le plombent.

On ne va pas se mentir, on n’est pas fâchés du nouveau système de notes que l’on a choisi cette année, basé sur le Jurynho. D’abord parce qu’il est moins chronophage que les anciens, et que la rédaction vieillit : passés 23 heures, le style est moins fluide qu’à la belle époque. Ensuite parce qu’il permet, les soirs de prestations collectives décevantes, de ne pas trop en parler, et de se concentrer sur les performances individuelles.

Quelques mots sur le collectif, quand même. On n’a pas vraiment vu de football « offensiv et attraktiv », et pas sûr que les « fanses » gardent un souvenir impérissable de ce match, mais on regarde suffisamment flashresultat.com pour savoir que ce genre de matchs, d’autres équipes tricolores les perdent. Collectivement, donc, on se contentera d’une globale cohérence et de quelques coups d’accélérateurs sans pour autant perdre l’équilibre, en attendant des jours meilleurs. Ce match a surtout été celui de quelques joueurs, et cela tombe bien, car c’est comme cela que l’on vous raconte désormais ce qu’il faut retenir.

 

Bruno Guimaraes, +4

Il est possible que personne ne l’ait prévenu que la deuxième mi-temps d’OL-Strasbourg était terminée, tant son match a été dans sa continuité, c’est-à-dire énorme. Il a donné de l’oxygène à l’OL quand l’équipe prenait le bouillon, a donné le tempo du match quand ses partenaires se sont repris, et s’est même permis d’aller créer des décalages proche de la surface adverse quand l’OL a eu des temps forts. A moins que ce ne soit l’inverse, tant tout ou presque dépendait de lui. Il peut faire toutes les trêves internationales et olympiades qu’il souhaite si c’est pour revenir dans cette forme-là.

Anthony Lopes, + 3

Dans la lignée d’un début de saison très réussi, il a tenu la baraque les rares fois qu’elle a tanguée, en particulier sur une très difficile frappe écossaise à 0-1. Pour le reste, des sorties tranchantes (mais maîtrisées), et des efforts dans le jeu au pied. Avec cet Anthony Lopes là, l’OL peut, contrairement à la saison dernière, gagner ses matchs moyens.

Karl Toko Ekambi, + 2

De son propre aveu, son début de saison n’était pas à la hauteur. Dans ce genre de cas, un joueur a tendance à en faire trop pour se débloquer, sans réussite. C’est ce qu’on a craint juste avant sa magnifique frappe victorieuse, parfaitement enroulée. Avant cela, il avait mis le latéral adverse sous pression en lui faisant concéder un carton jaune orangé sur un joli débordement. Une menace constante en première mi-temps, sans en faire trop. Pas mal, pour un joueur qu’on critique souvent pour son intelligence de jeu.

Jason Denayer, + 1

On a passé notre temps à scruter Jérôme Boateng pour sa première titularisation. Le premier « – » au Jurynho n’était pas loin, mais on attendra qu’il soit au niveau physique avant de le juger comme les autres. En attendant, il a pu profiter, pendant les 60 minutes qu’il a passées sur la pelouse, du bon travail de son camarade belge, une nouvelle fois très rassurant dans toutes ses interventions. Denayer revient très fort, au point qu’on stresse désormais sérieusement qu’il ne prolonge pas. Come on Jason

Maxence Caqueret, – 1

Derrière ces mots que vous lisez, il y a un rédacteur meurtri, qui n’imaginait pas devoir un jour critiquer Maxence. Mais son mauvais début de saison commence à trop s’étirer en longueur pour qu’on ne s’en inquiète pas. Perdu sur le terrain, imprécis techniquement, moins fort au pressing qu’à l’habitude, Caqueret a perdu tout son jeu d’un coup. Un bon pressing sur le premier but, tout de même, pour limiter la casse. Mais ça ne permet pas, non plus, d’éviter la note négative. Et puis, soyons clair, en lui mettant -1 aujourd’hui, on se donne un peu de crédibilité pour le surnoter lors de son prochain bon match.

Votez pour le Jurynho de Rangers-OL (0-2) !

Vincent G.

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>