Les notes d’OL-Reims (1-2) : Toko Ekambi buteur mais symbole négatif

Toko

LES NOTES. On va retenir le positif de cet OL-Reims (1-2) : au moins, aucun supporter ne s’est gelé pour voir ça.

Votez pour le Jurynho
d’OL-Reims (1-2) !

Karl Toko Ekambi, -2

Il est le seul buteur du match pour l’OL, mais avant de surgir pour pousser au fond du but vide un centre de Boateng (meilleur offensif lyonnais de la rencontre alors qu’il est défenseur central ?) Toko Ekambi nous a fait du Poteau Ekambi, du Toto Ekambi ou du Toko et Bambi. Bref, du KTE d’avant sa période où il a su se rendre indispensable au-delà de ses stats.

C’était notamment grâce à ses courses sans ballon, qu’il ne fait plus du tout. KTE le réclame désormais dans les pieds, comme presque tous ses coéquipiers, et semble souvent trop faible techniquement pour faire la différence dans la foulée. Il tente au moins une fois par match la frappe façon but contre les Rangers, mais elle n’est plus jamais dangereuse. Et son pressing, qui n’a jamais été son point fort, est désormais inexistant. Toko Ekambi incarne donc très bien l’OL, dans cette mauvaise période comme dans la meilleure il y a quelques semaines.

Anthony Lopes, -1

Il n’avait rien eu de significatif à faire jusqu’aux arrêts de jeu, ce qui contredit d’ailleurs l’idée d’une défaite méritée de l’OL puisque Reims méritait encore moins de gagner. Mais Lopes a trop souvent sauvé l’OL cette saison pour qu’on passe sous silence sa petite faute de main digne du Lopes de l’an dernier.

Jason Denayer, -1

On ne sait plus trop dater quand est-ce qu’il a pleinement donné satisfaction. On a tous été obligés de s’apercevoir de ses limites après le jour où quelqu’un a fait une compil « Denayer court vers son but au lieu de défendre », mais on continue d’en découvrir de nouvelles depuis. Et de ne plus voir qu’elles.

Houssem Aouar, +1

Ses frappes sont devenues un sujet sensible, et qui se nourrit sans doute lui-même puisqu’on n’est pas sûrs qu’aucune de celles de ce mercredi n’était scandaleuse ni n’aurait choqué si ça avait été quelqu’un d’autre. Mais comme elles lui ont valu beaucoup de notes négatives au Jurynho, on a envie de prendre le contre-pied en notant ses bonnes projections vers l’avant. Pour le coup, ce n’est plus du tout le Aouar de l’an dernier, même si ses frappes ont pu le laisser croire en début de saison.

Malo Gusto, +2

Si Léo Dubois est toujours titulaire à son retour, il faudra plus que des concepts ne parlant pas de foot (expérience, importance dans le vestiaire, régularité…) pour nous convaincre. En attendant, on profite du plaisir de voir enfin un peu de foot dans cette zone.


Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>