Les notes d’OL-Rangers (1-1) : un remake du Trophée Veolia plutôt qu’un match d’Europa

OL

LES NOTES. Le match était sans enjeu pour les deux équipes (l’OL étant assuré de finir premier du groupe de Ligue Europa, et les Rangers deuxièmes) et a donc souvent ressemblé à une rencontre d’avant-saison, avec un rythme aussi lent que Xherdan Shaqiri et des numéros 52 sur le terrain. Puisqu’il faut bien faire une proposition de Jurynho, on s’est donc contentés de se baser sur vos votes, avec un total neutre (3 positifs à +1, 2 négatifs à -1 et -2).

Votez pour le Jurynho
d’OL-Rangers (1-1) !

Castello Lukeba, +1

Il avait tapé dans l’oeil de Peter Bosz en avant-saison, avant de vite disparaître suite à des premiers matchs officiels plus compliqués. Il va sans doute regagner une place plus conséquente dans la rotation, et pas que par la grâce des blessures de Jason Denayer et Sinaly Diomandé. Agressif dans les duels, audacieux à la relance et même dangereux dans la surface adverse, Lukeba a tout pour plaire, et pas qu’à Bosz. Tant mieux pour lui diront les plus pessimistes sur l’avenir lyonnais du Néerlandais.

OL : l’échec Juninho
plutôt que l’échec de Juninho ?

Rayan Cherki, +1

Il y a toujours du déchet, un truc qu’on risque forcément de plus dire à propos de quelqu’un qui tente que de celui qui se contente de choix neutres. Cherki a au moins le mérite de toujours essayer d’enflammer les matchs, même ceux glaciaux dans un Parc OL vidé par la Fête des Lumières et le manque d’enjeu. On le remercie pour ça, et pour le centre-tir mis au fond par un défenseur des Rangers qui permet à l’OL de finir la phase de poules invaincu et d’égaler ses records européens (16 points, comme en Ligue des Champions 2005/06 et en Ligue Europa 2012/13).

Henrique, +1

On a un peu l’impression d’alterner les rencontres « Finalement il fait le taf pour faire souffler le titulaire dans les petits matchs » et celles « Bon c’est quand même gentiment limite ». Ce jeudi, c’était un jour +1 plutôt que -1 pour ce joueur tranché mais qui ne provoquera jamais de vifs débats.

Moussa Dembélé, -1

Il est en négatif, mais on a presque envie de surtout mettre en avant ses appels en profondeur, qui tranchent forcément avec le jeu plus en remise d’un Lucas Paqueta à ce poste. Dembélé a malheureusement manqué à peu près tout le reste.


Xherdan Shaqiri, -2

A priori le championnat chinois veut calmer le jeu sur les étrangers, et on espère donc que les clubs turcs se portent bien financièrement. Sinon, l’OL va trouver le temps long jusqu’à la fin de son gros contrat en 2024.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>