Les notes d’OL-Lorient (4-1) : contrat à durée déterminée

Aouar

LES NOTES. En attendant le match de Monaco, son principal rival pour la troisième place, l’OL a rempli sa part du contrat en une mi-temps contre Lorient.

Les notes de l’OL : Lopes 5 – Dubois 4, Diomandé 4, De Sciglio 6, Cornet 5 – Paqueta 5, Guimaraes 5, Aouar 6 – Toko Ekambi 3, Kadewere 3, Cherki 7 + Slimani 6

Si vous souhaitez rattraper le match après coup, on vous conseille de gagner 45 minutes et de zapper la première période. A la pause, on s’est en effet retrouvé avec la désagréable sensation d’avoir regardé un match de préparation estivale, l’incapacité récurrente de l’OL à presser et mettre du rythme offrant un match au petit trot. Surtout combiné à une faiblesse technique évidemment illustrée par Karl Toko Ekambi (3), dont on se dit qu’il est obligé d’être rapide pour rattraper le ballon après ses contrôles et ses conduites, ou Tino Kadewere (3), loin du joueur de bons choix qu’il était fin 2020 et auteur d’un improbable double raté en tirant deux fois sur le gardien (39e).

Et puis en haussant un peu la pression et en ayant plus de réussite, l’OL a finalement de nouveau fait la différence en une mi-temps. Le milieu a imprimé sa patte, et ses noms, sur la feuille de match : Houssem Aouar (6) ouvrant le score d’un superbe enchaînement qui valorisera quelques belles intentions et sa relative montée en puissance au cours de son heure de jeu plutôt que de signaler un déchet technique encore un peu trop important, une tête de Lucas Paqueta (5) ayant la bonne idée d’anticiper que Toko Ekambi allait rater une nouvelle occasion pour sauver un match moyen, et Bruno Guimaraes (5) inscrivant un doublé même si on a failli lui enlever un point pour ses courses d’élan.

Le grand bonhomme du match aura pourtant été le plus petit, en âge, du onze et était aligné un cran plus haut. Rayan Cherki (7) a beaucoup tenté, beaucoup réussi pour les standards du match, et notamment offert la passe décisive à Aouar sur l’ouverture du score. De quoi sans doute raviver les regrets de ne l’avoir pas plus vu au cours de la saison, mais aussi de quoi espérer le voir jouer un rôle décisif pour aider l’OL à arracher la troisième place. Il ne reste plus que deux matchs au club lyonnais pour ça. Ou deux mi-temps.

HH

(Photo Damien LG / OL)

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>