Les Gones nés dans les 90’s sont-ils déjà des vieux cons ?

On l’appellera la « génération du 4 mai », celle de ces supporters nés dans la première moitié des années 90 et qui ont commencé leur « carrière » avec des titres à la pelle. Après six ans de quasi-disette, ils sont encore là, mais en sont déjà à se souvenir. 

Oympique Lyonnais

Gerland, le 4 mai 2002, OL-Lens. (Philippe Pérusseau / FEP / Panoramic)

Tu as vu l’OL devenir champion de France en battant Lens. Alors que tu n’avais jamais vu de match de l’OL avant. Tu savais pas ce que ça signifiait, mais t’étais heureux.

Avant de te coucher, tu ne ratais pas un « OL Télé » sur TLM, à 20h45. T’en as même voulu au club d’avoir créé sa chaîne parce que ça signait l’arrêt de mort de ce bulletin d’infos.

Pour toi, gagner le championnat c’était normal. Au début de la saison, tu te demandais quelle tête aurait le T-shirt commémoratif.

La saison 2008-09 et cette troisième place ont été un choc. Tu as alors su que les gars d’en face pouvaient te battre. Tu savais pas.

Tu t’es énervé quand on te parlait de supporters de l’OL comme des footix arrivés en 2002. Parce que t’es arrivé en 2002.

Tu n’as vu que la première mi-temps des matchs de Ligue des champions de l’OL, surtout ceux du mercredi soir. Et encore, si ça n’avait tenu qu’à ta mère, tu n’aurais rien vu.

Tu n’as quasiment fait aucun match de Ligue des champions à Gerland, pour les mêmes raisons.

À son arrivée à Lyon, Elber était pour toi un inconnu. Le Bayern 2001 ? Connais pas.

Tu savais par contre très bien qu’un centre à ras de terre en retrait de Malouda ça faisait but. La « spéciale » que tu l’appelais.

De même, un coup franc sifflé à 20, 30, 40 mètres, c’était but. Même à 65 mètres tu y croyais.

Les rares fois où t’allais à Gerland, tu prenais les places un mois à l’avance, même pour un OL-Troyes. Parce que même là, c’était plein.

Tu as maudit ton pote qui avait le sticker Panini de Sonny Anderson ou de Juninho, alors que toi tu avais Anthony Le Tallec en 47 exemplaires.

Tu as rabaissé à 0 toutes les caractéristiques des joueurs du PSV sur PES 4.

Tu voyais l’OL taper le Real tous les ans mais t’as attendu d’aller en prendre quatre à Bernabeu pour te rendre compte de l’ampleur de l’exploit.

Tu as appris l’existence de l’ASSE en 2004, quand ils sont remontés.

Tu ne savais alors rien du Derby, mais le 2-3 à Geoffroy-Guichard en 2004, t’a mis sacrément en joie. Et Janot t’a marqué à vie.

Bahlouli a été le premier type plus jeune que toi à jouer en pro. T’as pris un sacré coup de vieux. À 19 ans.

Calé dans le virage Nord, tu chantais tout le match. Mais souvent en yaourt.

T’as acheté le single « Qui ne saute pas n’est pas lyonnais ».

Malgré la domination en Ligue 1, t’avais quand même un peu peur de Lille. Des mecs qui jouaient en Décathlon n’avaient forcément plus rien à perdre.

T’as d’ailleurs bien rigolé quand ils ont tapé l’OL 4-0, avec trois lobs sur Vercoutre. Même pour toi c’était trop gros pour pas être une « entente Seydoux ». T’étais gamin, mais pas totalement con non plus.

Tu as forcément fait une erreur de jeunesse en faisant floquer un beau maillot avec un flop. Belhadj, Alou Diarra… ou bien pire, Kader Keita. Rigole pas, t’étais le premier à croire en lui quand il est arrivé !

Tu guettais chaque année si l’OL atteindrait les 5* à FIFA. Et tu rageais chaque année qu’ils n’en aient que 4,5.

… mais, contrairement à aujourd’hui, tu les prenais bien plus facilement contre un pote.

C’est maintenant que l’OL est dans le dur que t’as l’âge et les moyens de t’abonner. Bienvenue chez les vieux cons.

Hugo Païen-Bourré

(Article inspiré de la rubrique Tu sais que de sofoot.com)

12 Comments

  1. Printezis

    21 avril 2014 at 4:30

    « Tu as forcément fait une erreur de jeunesse en faisant floquer un beau maillot avec un flop. Belhadj, Alou Diarra… ou bien pire, Kader Keita. Rigole pas, t’étais le premier à croire en lui quand il est arrivé ! »

    Pire, j’ai un maillot floqué Ben Arfa :-(

    • Palette@doudouce

      22 avril 2014 at 12:28

      Pas de honte là dessus. Il avait quand même un p.ut »’ de talent le bougre, on pouvait pas savoir. Et perso en 2007 on le voyait tous comme un cador. Avant qu’il pète définitivement un câble et flingue sa carrière. Gros gros regrets avec ce joueur (je n’ai pas de maillot floqué Ben Arfa hein).

  2. sebtheouf

    21 avril 2014 at 4:49

    Je n’irai pas jusqu’à dire que l’auteur est vieux pour ma part.

  3. Laguille

    21 avril 2014 at 5:23

    Tu connais vraiment quelqu’un qui a acheté un maillot floqué Belhadj hormis un membre de sa famille ? Mais hélas j’ai vu de mes yeux des maillots de Keita…la plus grande escroquerie de l’histoire du club…

    • Hugo Païen-Bourré

      22 avril 2014 at 11:51

      Ça a forcément du arriver pour Belhadj. Mais les coupables doivent actuellement cacher ça au fin fond d’un carton au fond de leur armoire, si ce n’est de leur grenier.

  4. Palette@doudouce

    21 avril 2014 at 5:38

    Oh la vache c’est moi. Mais je prends bien plus de plaisir cette saison que celle du dernier titre par exemple. J’en suis pas encore à l’étape nostalgique. Et j’ai encore l’espoir que ce ne soit jamais le cas.

    • Hugo Païen-Bourré

      22 avril 2014 at 11:53

      C’est plus une remise en ordre de mes souvenirs d’enfance que le début d’une nostalgie stéphanoise. Parce que l’OL 2014, tout imprévisible qu’il est, me rend également très fier. Et me met en confiance pour le Stade Des Lumières.

  5. legrandsammy

    23 avril 2014 at 5:49

    J’ai un maillot doré floqué Bodmer… l’éloge du romantisme je suppose

  6. Patrice Carteron

    16 septembre 2015 at 11:20

    C’est aussi naze que les tu sais que de sofoot.

    • Le Libéro Lyon

      16 septembre 2015 at 11:27

      Merci. Va déverser ta haine de vivre ailleurs s’il te plaît.

  7. Patrice Carteron

    17 septembre 2015 at 11:18

    Ce n’est pas de la haine de vivre, loin s’en faut. C’est une appréciation, négative. Je trouve par ailleurs que vous faites aussi de bonnes choses, parfois même de très bonnes choses, ce pourquoi je visite régulièrement votre site. Mais ce papier là, je l’ai trouvé à la fois sans grand intérêt et pas original. C’est simplement mon avis. Désolé de l’avoir exprimé de façon un peu brute.

    • Hugo Païen-Bourré

      17 septembre 2015 at 2:54

      Le but ici était de transmettre mon vécu à travers ce format « so foot » que j’aime plutôt bien.

      Il s’est avéré que beaucoup de jeunes comme moi se sont reconnus dans ce papier, et c’est le principal.

      Si jamais tu n’es pas de cette génération-là, il est normal que ça ne te parle pas. Parce que ce n’est pas forcément adressé à tout le monde.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>