Gones away : Benzema, royal dans la tourmente

Benzema

GONES AWAY #4. Retour sur les mois de novembre et décembre de cinq Gones exilés loin de Lyon. S’il a été provisoirement suspendu de toute sélection en équipe de France, Karim Benzema a dans le même temps signé des performances de très haut niveau avec le Real Madrid. Yassine Benzia a lui profité du remplacement d’Hervé Renard par Frédéric Antonetti en novembre pour enfin lancer sa saison. D’autres anciens ont également brillé.

 

* Jérémy Pied (OGC Nice). Plus dans les petits papiers de Claude Puel en juin et pas convié aux stages de préparation de l’OGC Nice, Jérémy Pied était cet été clairement poussé vers la sortie après un prêt d’un an à Guingamp. Une série de blessures dans les rangs des Aiglons lui a finalement offert sa chance en tant qu’arrière droit. Convaincant à ce poste, il fut l’un des grands artisans des succès du Gym face à l’OM au Vélodrome (0-1) et face à l’OL,son club formateur (3-0).

 

** Harry Novillo (Melbourne City FC). Champion de France des réserves par deux fois avec l’OL en 2010 et 2011, Harry Novillo était considéré comme l’un des grands espoirs offensifs de l’OL au même titre qu’Alexandre Lacazette. Attaquant rapide, bon techniquement, doté d’une belle frappe du droit, il fut prêté une première fois au Havre en en 2011/2012. Mais des problèmes de comportement firent de cette expérience un échec. Après un nouveau prêt compliqué au Gazélec Ajaccio en Ligue 2 puis un départ pour le RAEC Mons en Belgique où il ne joua quasiment pas, c’est à Clermont qu’il va se relancer. Titulaire lors de la phase aller de la saison 2014/2015, il marque quatre fois. Mais à la surprise générale, il résilie son contrat d’un commun accord avec le club en janvier. En mars, il s’envole pour l’Australie et le club de Melbourne City. Un choix surprenant sur lequel il était revenu dans une interview pour Outsider Mag :  « J’aime bien découvrir des choses. J’aime bien aller dans des endroits où je ne suis jamais allé. Maintenant, je crois que je suis peut-être au bon endroit. Ici, je souris tout le temps. Dès que je me lève, je souris, je rigole. Cela n’a pas toujours été le cas par le passé. » Désormais bien installé dans sa nouvelle équipe, Novillo enchaîne les matchs… et les buts :  quatre sur les deux derniers mois, dont une belle reprise de volée du droit lors d’une victoire 5-1 face à Perth Glory et un doublé sur le terrain de Central Coast Mariners lors d’un autre large succès 1-5.

*** Yannis Tafer (FC Saint-Gall). Annoncé avec insistance du côté des Young Boys de Berne cet été, Yannis Tafer n’a finalement pas quitté Saint-Gall après une première saison réussie (10 buts en 34 matchs). Muet durant plusieurs matchs en début de saison, le Grenoblois a très bien fini l’année 2015. Il a d’abord inscrit un doublé face au FC Bâle en égalisant à 1-1, avant en deuxième mi-temps de donner la victoire 2-1  à son équipe d’un sublime enchaînement conclu d’une belle frappe enroulée du droit. Tafer a remis le couvert deux semaines plus tard face à Vaduz en permettant à son club d’arracher le nul 2-2 grâce à un nouveau doublé.

**** Yassine Benzia (Lille OSC). Hubert Fournier ne comptant pas sur lui pour cette saison, Yassine Benzia n’avait d’autre choix que l’exil. Convoité par Rennes et Sunderland, Yassine Benzia  s’engage finalement à Lille où Hervé Renard croit énormément en lui. Début novembre, le tableau n’est guère reluisant : Benzia n’a que très peu joué, en partie à cause d’une blessure, et le LOSC est en grande difficulté. Hervé Renard est alors logiquement débarqué. Yassine Benzia va en profiter pour lancer sa saison. Durant l’intérim de Patrick Collot, il marque son premier but en renard à Troyes. À son arrivée, Frédéric Antonetti donne sa pleine confiance à Benzia. Ce dernier le lui rend bien puisque pour le premier match sur le banc de son nouveau coach, il marque le but de la victoire face à l’ASSE d’une terrible reprise de volée du droit. Trois jours plus tard, il inscrit son premier doublé en Ligue 1 à Caen.

 

***** Karim Benzema (Real Madrid). Blessé pendant de longues semaines en octobre et novembre, Benzema a marqué les esprits pour son retour. L’ancien lyonnais a réalisé un mois de décembre de folie en inscrivant pas moins de 8 buts : un doublé contre Getafe, un triplé face à Malmö (qui a fait de lui le troisième meilleur buteur en activité en Ligue des Champions) et un nouveau triplé contre le Rayo Vallecano. Parallèlement à cela, Noël Le Graët a annoncé le 10 décembre sa suspension de l’équipe de France jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui doit faire cauchemarder Didier Deschamps à quelques mois de l’Euro.

Eux aussi se sont illustrés…

… Malgré un nouveau but dans le championnat émirati pour Ishak Belfodil face à Al Ahli, son club de Baniyas a chuté au classement de la 3e à la 7e place.

Pierre Bouby a été prêté par Auxerre à Orléans en National pour les six prochains mois.

… Entré en cours de match à Leicester, Loic Rémy a permis à Chelsea, d’une tête à bout portant, de réduire le score lors de leur défaite 2-1.

… En manque de temps de jeu à Châteauroux, Damien Plessis a signé au Maritimo (première division portugaise).

… Nicolas Belvito a marqué trois fois en décembre avec Colmar (National), grâce notamment à un doublé contre les Herbiers.

… Actuellement au Slavia Sofia (Bulgarie), Jérémy Manzorro serait proche du FC Mordovia (Russie) selon la presse locale.

Mohamed Yattara a été prêté par le Standard de Liège avec option d’achat à Angers, un club dans lequel il avait déjà été prêté par l’OL en 2013/2014. Pour son premier match, Yattara a signé une passe décisive face à Caen (victoire 2-0).

Anthony Martial a été élu Golden Boy 2015, récompense attribué par des journalistes sportifs au meilleur joueur de moins de 21 ans. Martial a de plus marqué deux buts avec Manchester United lors de deux défaites face à Wolsburg en ligue des champions (synonyme d’élimination) et face à Norwich en championnat.

Classement des Gones Away

1. Benzema 13 points

2. Ben Arfa 9

– Martial 9

4. Pléa 5

5. Benzia 4

6. Zeffane 3

– Yattara 3

– Belfodil 3

– Tafer 3

10. Palmieri 2

– Mounier 2

– Novillo 2

13. Manzorro 1

– Pied 1

 

Lucas Chahpazoff

(Photo Real Madrid)

One Comment

  1. Kero74

    22 janvier 2016 at 2:13

    Salut ! Et bravo pour le site et l’article !! Apparament cette rubrique est reservée au joueurs formés a l’OL..ce serait sympa aussi d’en faire une sur les anciens joueurs de l’OL ! Voir ce que sont devenu les Kade Keita, Makoun, marc crosas, fabio santos, sylvain monsoreau et autre johan hartock…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>