Gazélec Ajaccio – La Duchère (1-3) : ça gaze de nouveau

Bayal

NATIONAL. Après une lourde défaite à Cholet en National (0-3) et une élimination par Hauts Lyonnais (leader de National 3) le week-end dernier en Coupe de France (0-0, 5 tab à 4), la Duchère a renoué avec le succès en allant s’imposer sur la pelouse du Gazélec (1-3).

Lyon Duchère AS : Hautbois – Nadifi, Bayal Sall, Ndiaye, Ayari – Fadhloun (Gandi, 81e), Banor – Grain (Nkololo, 89e), Ezikian (cap.), Géran (Bouderbal, 69e) – Rivas. Entr. : Laurent Roussey.

La lecture du classement, avec un Gazélec qui avait perdu 7 fois en 11 matchs avant cette rencontre, incite bien sûr à la prudence. Mais même si l’adversaire était faible, la Duchère a montré l’un de ses visages les plus séduisants de la saison. Notamment grâce à une interprétation moins rigide du système, avec un Mohamed Fadhloun qu’on a par exemple vu déborder, lui le milieu défensif d’1m88.

Et même si le Gazélec n’est pas un cador, il avait tout de même ouvert le score rapidement sur penalty (1-0, 6e), une situation qui suffit souvent à faire la différence dans un championnat aussi homogène que le National. La Duchère est d’ailleurs au courant, puisqu’elle a concédé deux de ses trois défaites de la saison en encaissant à l’extérieur le premier but du match. Cette fois, cela n’a pas été fatal aux Lyonnais.

Grâce notamment à Matthieu Ezikian, capitaine en l’absence sur blessure de Salim Moizini et qui a offert un récital à la mène dans ce qui ressemblait plus à un 4-2-3-1 qu’à l’habituel 4-3-3, avec une exquise louche millimétrée pour l’égalisation de Jonathan Rivas (1-1, 23e). Grâce aussi à des individualités capables, comme depuis le début de saison, d’exploiter les erreurs adverses, comme lorsque Jérémy Grain a surgi pour intercepter un ballon et gagner son duel avec le gardien corse (1-2, 54e), ou de créer le danger au talent, comme lorsque Rivas a obtenu un penalty transformé par Moustapha Bayal Sall (1-3, 61e). De quoi se remettre dans le sens de la marche et recoller au podium.

La Duchère profite pour cela des nuls de Pau (3-3 contre Créteil) et de l'autre club rhodanien Villefranche, tenu en échec par Laval à la maison (1-1).

La Duchère profite pour cela des nuls de Pau (3-3 contre Créteil) et de l’autre club rhodanien Villefranche, tenu en échec par Laval à la maison (1-1) alors que Thomas Robinet avait ouvert le score. (Bourg-Avranches a lieu ce samedi à 18h00)

Hugo Hélin

(Photo GFCA)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>