FBBP 01 – SC Lyon (0-1) : première réussie pour Nicolas Le Bellec

Le Bellec

NATIONAL. Pour sa première à la tête du SC Lyon, Nicolas Le Bellec a remporté une victoire importante contre Bourg et Karim Mokeddem, ancien coach de la Duchère (comme on disait à l’époque) que les dirigeants lyonnais ont pensé à rapatrier cet hiver.

SC Lyon : Hautbois – Ngwabije (Pierre-Charles, 89e), M’Dahoma, Seguin, Dekoke – Gbellé, Jacob, Ayari – Tounkara, Rivas, Botella (Nomel, 78e). Entr. : Nicolas Le Bellec.

Sur le papier, la première composition de Le Bellec n’a pas réservé de grande révolution par rapport à celles de Manu Da Costa. Toujours en 4-3-3, l’ex-entraîneur de Cholet a aussi reconduit quelques choix forts de son prédécesseur, avec Brian Ngwabije sur un côté de la défense et Kassim M’Dahoma dans l’axe de celle-ci. On notera toutefois qu’en attaque, Ivan Botella a été placé en faux ailier gauche et a laissé la pointe à un Jonathan Rivas très généreux dans ses courses. Mais on évitera de trop se projeter sur la base de cette compo, puisque Matthieu Ezikian, Mohamed Fadhloun (suspendus) et Alexis Araujo (blessé) étaient absents et seront évidemment des postulants à une place dans le onze.

Sur le terrain, le SC Lyon aura sorti l’un de ses matchs les plus convaincants de la saison. Au moins en première période où, après avoir ouvert le score sur un penalty converti par Botella (0-1, 23e) dans un début de match qui aurait pu tourner dans les deux sens (Maxime Hautbois venait par exemple de remporter un duel important en ayant la main ferme), le SC Lyon se sera procuré un wagon d’occasions face à une défense et un milieu friables : une volée de Garland Gbellé au-dessus après une belle action collective (27e), un petit piqué trop croisé de Botella (29e), une magnifique frappe lointaine de Gbellé sortie de la lucarne par une envolée non moins magnifique de Maxime Cassara (30e) et un nouvel arrêt de l’ancien gardien de la Duchère devant Oumare Tounkara avant qu’un défenseur ne sauve sur la ligne (37e). Si la deuxième période aura été plus difficile, avec un ballon retombé sur le haut de la transversale d’Hautbois sur un corner (61e) ou une frappe de Nathan Tanard juste au-dessus de la barre (82e), le SC Lyon aura malgré tout tenu bon. Et Le Bellec a donc déjà gagné autant de matchs en une rencontre que Da Costa en dix-sept toutes compétitions confondues.

Hugo Hélin

(Photo Loïc Mazalrey via SC Lyon)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>