La Duchère – Boulogne (2-0) : à l’heure, la Duchère monte dans le bon wagon

Duchère

NATIONAL. Avant d’entrer en lice en Coupe de France le week-end prochain, la Duchère est revenue à un point de la première place de National grâce à une victoire contre Boulogne (2-0) facilitée notamment par l’ouverture du score rapide de Jonathan Rivas (1-0, 3e).

Lyon Duchère AS : Hautbois – Moizini (cap.), Bayal Sall, Ndiaye, Pierre-Charles – Ezikian, Fadhloun, Gandi (Nkololo, 81e) – Grain (Banor, 79e), Rivas (Bila, 85e), Bouderbal. Entr. : Laurent Roussey.

Un premier but dans les premiers instant qui a forcément facilité les choses pour la Duchère, comme le regrettait l’entraîneur boulonnais Laurent Guyot. « On sait que c’est confortable par rapport à la manière dont joue Lyon de mener au score. C’est le regret, j’aurais évidemment préféré mener au score. Mais après on a eu largement eu la chance de revenir et on ne l’a pas saisie. »

L’USBCO aura en effet notamment poussé Maxime Hautbois à une belle parade (32e, même si le résumé vidéo de la FFF met bizarrement le logo « Mi-temps » juste avant) ou eu une belle occasion d’égaliser sur un face-à-face expédié dans les nuages par Paul Arnold-Garita (60e, bizarrement absent du résumé vidéo de la FFF). Une opposition plus consistante que Le Puy qui a permis à Laurent Roussey de plus profiter de la victoire que la semaine dernière.

« Boulogne est une équipe qui sera là sur la ligne d’arrivée, sur laquelle il faudra compter. Ils nous ressemblent beaucoup. Ils sont bien organisés, bien structurés, ils ont un entraîneur qui a connu le haut niveau, qui sait que les détails sont importants », avouait ainsi le coach de la Duchère après ce choc qui a tourné en faveur de son équipe. « L’issue de la rencontre s’est jouée sur notre premier but, bien amené mais qui nous a permis de laisser passer l’orage par moments, de se recroqueviller et de simplement bien défendre. Ils ont mis de l’intensité, ils ont fait un gros pressing, ce qui fait qu’on a parfois été en délicatesse sur les sorties de balle. J’ai quand même dit à la mi-temps qu’on aurait des possibilités, parce qu’un pressing comme ça, ça ne peut pas se faire pendant 90 minutes. Mais ça a été un match très difficile. »

La Duchère aura finalement fait le break suite à un autre fait de jeu, l’expulsion idiote d’Anthony Scaramozzino coupable d’insultes envers l’arbitre-assistant alors qu’il avait déjà été averti (73e). De quoi ouvrir encore plus d’espaces dans une défense boulonnaise déjà fatiguée (Guyot confiant après le match que son équipe, déjà affaiblie par les blessures et les suspensions, avait dû faire face à une épidémie de gastro une fois arrivée à Lyon) et qui a cédé pour de bon sur une accélération de Rafik Bouderbal (2-0, 80e). « C’était important de se positionner avant cette mini-trêve du championnat », soufflait Roussey qui ira la semaine prochaine en Ardèche pour affronter Rhône Crussol (R3) en Coupe de France. « On est dans le bon wagon après dix matchs. On peut regarder sereinement devant nous. »

D'autant que la journée a été plutôt profitable à la Duchère, qui a vu les clubs de devant faire du surplace. Dunkerque et Avranches ont été accrochés, par respectivement Laval et le Red Star, tandis que Pau et Villefranche se sont neutralisés (1-1). Les deux clubs du Rhône sont donc à égalité, avec celui de Lyon qui bénéficie de sa victoire dans le derby lors de la troisième journée pour être devant à la différence de buts particulière. (le résumé vidéo de Pau-Villefranche est visible ici)

D’autant que la journée a été plutôt profitable à la Duchère, qui a vu les clubs de devant faire du surplace. Dunkerque et Avranches ont été accrochés, par respectivement Laval et le Red Star, tandis que Pau et Villefranche se sont neutralisés (1-1, avec les deux buts dans les dix premières minutes). Les deux clubs du Rhône sont donc à égalité, avec celui de Lyon qui bénéficie de sa victoire dans le derby lors de la troisième journée pour être devant à la différence de buts particulière. (le résumé vidéo de Pau-Villefranche est visible ici)

Hugo Hélin

(Photo Lyon Duchère AS)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>