Cholet – La Duchère (3-0) : troisième défaite pour la Duch’, la troisième à l’extérieur

SOCLDAS

NATIONAL. Invaincu mais pas intraitable à domicile (2 victoires et 3 nuls), la Duchère est en mode « Tout ou rien » à l’extérieur (3 victoires, 3 défaites après la large défaite de ce vendredi à Cholet).

Lyon Duchère AS : Hautbois – Moizini (cap.), Bayal Sall, Ndiaye, Pierre-Charles – Gandi (Ayari, 72e), Fadhloun, Ezikian – Grain, Bila (Géran, 60e), Bouderbal (Banor, 85e). Entr. : Laurent Roussey.

Une situation statistique pas forcément logique d’un point de vue tactique : même si elle sait parfois étouffer son adversaire grâce à ses milieux qui peuvent imposer leur pressing, la Duchère de Laurent Roussey est surtout une équipe qu’on qualifiera de plutôt attentiste, capable de créer vite un bloc solide à la perte du ballon et d’exploiter les déséquilibres adverses grâce à son talent offensif. A priori, les difficultés devraient donc plutôt avoir lieu à domicile (même si le différentiel en terme de moyenne de points pris est très faible pour l’instant), où les adversaires se livrent moins.

Une explication réside peut-être dans le scénario d’au moins deux de ces défaites à l’extérieur. Comme à Dunkerque, où elle avait toutefois l’excuse de se chercher encore puisqu’il s’agissait de la première journée, la Duchère a en effet eu de grandes difficultés à mettre en place son jeu offensif, dans la foulée d’ailiers moins inspirés que d’habitude et d’une titularisation forcée à la dernière minute d’Abdul Bila (un attaquant très à l’aise dans la surface, moins en dehors) à la place de Jonathan Rivas (capable de percer la défense ou de faire remonter le bloc lorsqu’il reçoit le ballon loin du but).

Et comme à Dunkerque, le club lyonnais a rapidement été derrière au tableau d’affichage et a ensuite sombré. Cette fois, un centre-tir passé devant le but de Maxime Hautbois (4e) et une frappe de Dabasse à l’entrée de la surface repoussée de façon spectaculaire par le gardien duchérois (5e) ont vite donné le ton d’un match qui s’annonçait bien long. D’autant que les erreurs techniques ont fini par se payer cash, la passe ratée plein axe de Mohamed Fadhloun profitant ainsi à Sekou Keita pour ouvrir le score d’un but magnifique de l’extérieur de la surface (1-0, 10e). Avant que ce même Keita ne double la mise après une longue percée du passeur décisif, jamais attaqué de son propre camp jusqu’à la surface lyonnaise (2-0, 29e).

La Duchère aura même poussé la similitude avec le match à Dunkerque jusqu’au score, en encaissant un troisième but sur un penalty de Kevin Rocheteau après une main à bout portant de Moustapha Bayal Sall (3-0, 56e). Et la réaction d’orgueil dans la dernière demi-heure, avec enfin des occasions lyonnaises suite notamment à l’entrée remuante de Matthieu Géran, qui provoquera notamment un penalty envoyé sur le poteau par Najib Gandi (72e), ne suffira même pas à entretenir l’espoir d’une folle remontada. Quand rien ne va…

Rien ne va. Les autres équipes de tête n'ont pas connu de faux pas : la Duchère est en effet le seul des cinq premiers du National avant cette journée à ne pas avoir gagné. Et voit le podium et… Villefranche s'éloigner à trois points après notamment la victoire 2-0 du FCVB contre le Gazélec (le résumé vidéo est ici).

Rien ne va. La Duchère est ainsi la seule des cinq équipes en tête du National avant cette journée à ne pas avoir gagné. Et voit le podium et… Villefranche s’éloigner à trois points après notamment la victoire 2-0 du FCVB contre le Gazélec (le résumé vidéo est ici).

Hugo Hélin

(Photo SO Cholet)

2 Comments

  1. Lucky

    22 octobre 2019 at 2:03

    Hello.
    C’est « trois victoires, trois défaites » à l’extérieur.

    (bon comme ça on a la preuve qu’il y en a un qui suit…)

    • Hugo Hélin

      23 octobre 2019 at 12:11

      Haha merci beaucoup, les deux corrections sont faites (c’était évidemment un test pour voir qui était attentif).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>