Giuly-ment joué pour Chasselay

CFA. Après s’être imposé à l’arraché lors de la dernière journée contre Raon-l’Étape (4-3), l’OL « Pro 2 » s’est incliné 3-1 sur la pelouse du MDA Chasselay à l’occasion du premier derby de la saison. Le bourreau des hommes de Stéphane Roche se nomme Ludovic Giuly, évidemment.

giuly-chasselay-ol

Dans une affiche créée sur mesure pour son retour, Ludovic Giuly a été à la hauteur de l’événement. (Photo Aurélien Carpentier – Le Libéro Lyon)

 

Samedi 24 août 2013, 2e journée de CFA (groupe B)

Chasselay MDA – Olympique Lyonnais (B) : 3-1

Pour Chasselay : K. Bah (27e), L. Giuly (73e et 84e)

Pour Lyon : Z. Labidi (25e)

Chasselay : Jaccard – Bugnet, Ertek, Genet, Soudain – Traoré, Carn (Moukaddam 82e), Simon (Mauvernais 65e), Douzine – Bah, Giuly (c) (Sismsek 89e). Entr. : Stéphane Santini

OL : Defourny – Bloch, Saar (c), N’Gouma,Nganioni (Tsimba 75e) – Koné, Viricel, Tolisso – Njie (Paye 75e),Yattara, Labidi. Entr. : Stéphane Roche et Gilles Rousset

 

Bah-Giuly, duo gagnant

Vedette de la journée, Ludovic Giuly n’a pas déçu les supporters de Chasselay venus en nombre garnir les tribunes d’un stade à son nom. Jacques Santini -qui lui a offert sept sélections en équipe de France mais qui est surtout venu en tant que père du coach- et Jean-Alain Boumsong étaient présents pour observer les premiers pas de l’ancien international français en CFA. Et ils n’ont pas été déçus.

Bien en place, MDA avait décidé d’attendre l’OL, histoire de laisser la formation lyonnaise jouer au ballon pour mieux la contrer. Pari perdu dans un premier temps puisque Labidi ouvrait le score à la 25e minute de jeu. Après avoir dribblé deux défenseurs, l’attaquant de l’OL s’y reprenait à deux fois pour tromper Jaccard d’une frappe du droit sous la barre (1-0, 25e). Mais loin d’être abattus, les Chasselois égalisaient deux minutes plus tard. Sur un coup-franc de Giuly côté droit, Bah s’élevait le plus haut au second poteau pour placer une tête dans la lucarne (1-1, 27e).

En seconde période, les réservistes lyonnais reprenaient leur domination stérile. Trop tendre dans l’entre-jeu, l’OL s’exposait aux contres des Chasselois. Lancé en profondeur, Giuly laissait profitait d’une erreur de Nganioni pour crucifier Defourny (2-1, 73e). Gourmand et en pleine réussite, le duo d’attaquants de Chasselay remettait ça dix minutes plus tard. Sur un nouveau service de Bah en déviation de la tête, Giuly fêtait son doublé d’une jolie volée croisée dans le petit filet de Defourny (3-1, 84e). Sauvé par Gomis contre Raon l’Étape (4-3) lors de la première journée, l’OL a cette fois cédé. De son côté, MDA signe sa première victoire de la saison après sa défaite à Sochaux (2-1).

Côté joueurs, on retiendra les belles performances de Labidi et Viricel à l’OL. Pour Chasselay, si le duo Giuly-Bah a été très en vue, on n’oubliera pas non plus de citer la solidité défensive de Ertek et Soudain qui ont permis à leur gardien de passer une soirée plutôt tranquille.

Le premier but de Giuly

Un but de Giuly pour son premier match avec Chasselay, qui plus est face à l’OL, est déjà un événement en soi. Il aura eu le mérite supplémentaire de placer Chasselay dans les meilleures conditions pour le reste du match. Alors que les Chasselois subissaient la possession de balle de l’OL, Giuly a profité d’un contre à vingt minutes du terme de la partie pour permettre à son équipe de prendre l’avantage. Une réalisation qui a offert à MDA un second souffle en plus d’un regain de confiance comme en témoigne son troisième but.

Le joueur : Ludovic Giuly

Il était déjà la star du match avant la rencontre, il a confirmé son statut sur le terrain. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, Ludovic Giuly a été le bourreau de l’OL en enfilant le costume du traditionnel « joueur qui retrouve son club formateur ». Acclamé lors de sa sortie, qu’il avait lui même demandée (« Coach, sors-moi, j’en peux plus ! »), Giuly ne s’est pas ménagé et a clairement été le joueur le plus en vue et le plus dangereux du match.

La décla : « Bah me rappelle Hoarau »

Interrogé à l’issu du match, Giuly (évidemment) a tenu à montrer qu’il avait encore de beaux restes et en a profité pour encenser son partenaire d’attaque Karim Bah : « Je suis venu pour jouer, j’ai les jambes, j’ai pas perdu mon football comme ça. Quand on se sent bien et qu’il y a l’envie on peut jouer jusqu’à 40 ans si le corps nous dit OK. C’est une question d’état d’esprit. Mon duo avec Bah ? Ça me rappelle mon association avec Hoarau à l’époque à Paris. Il est bon de la tête et j’ai des espaces. C’est un peu le même profil, il nous garde les ballons devant. C’était important ce soir et ce sera important de répéter ça toute la saison. On a besoin de lui. »

Au stade Ludovic-Giuly à Chasselay, Aurélien Carpentier

One Comment

  1. Delio

    26 août 2013 at 9:19

    Allez Ludo, allez Chasselay. Apporte à ton club ce que tu as apporté à Monaco. C’est tout le mal que je souhaite à MDA.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>