Caen – OL (3-2) : d’Ornano future

OL

LES NOTES. À Caen, l’OL a affiché le même visage que lors des derniers matchs : trop d’espaces laissés à l’adversaire, des talents offensifs qui permettent de cacher sa misère tactique. Sauf que cette fois, les Lyonnais n’ont pas gagné. Embêtant. Bruno Genesio nous réserve-t-il un nouveau système de jeu la semaine prochaine ?

 

Dimanche 15 janvier 2017, 20e journée de Ligue 1

SM Caen – Olympique Lyonnais 3-2

Buts : Cornet csc (8e) et Santini (28e sp et 61e) pour Caen, Lacazette (35e, 45e) pour l’OL

Avertissements : Guilbert (1e), Santini (41e) et Bazile (84e) pour Caen, Diakhaby (38e), Fekir (48e) et Rybus (86e) pour l’OL

Caen : Vercoutre – Guilbert, Da Silva, Yahia, Adéoti, Bessat – Karamoh (Bazile, 73e), Delaplace, Féret (cap.), Rodelin – Santini. Entr. : Patrice Garande.

OL : Lopes – Rafael, Yanga-Mbiwa, Diakhaby (Tousart, 40e) , Morel (Rybus, 73e) – Gonalons (cap.), Tolisso – Cornet, Fekir, Valbuena (Darder, 73e) – Lacazette. Entr. : Bruno Genesio.

Lopes 4 – Rafael 4, Yanga-Mbiwa 3, Diakhaby 3, Morel 2 – Gonalons 2, Tolisso 3 – Cornet 1, Fekir 4, Valbuena 3 – Lacazette 7 + Tousart 5

 

On commence à bien connaître notre Petit Genesio Illustré. Une contre-performance ? On change le système. Une série de bons résultats ? On garde le système. Depuis la victoire surprise à Monaco, la mode est donc au 4-2-3-1. Une formation qui s’est transformée en 4-2-4 contre Angers et contre Montpellier, avec deux joueurs chargés de boucher tous les trous au milieu de terrain et quatre attaquants qui ont la lourde charge de marquer.

 

Orage against the Maxime

Cela avait suffi contre le SCO et le MHSC, pas contre Caen. La faute notamment aux boulevards laissés par le double pivot Corentin Tolisso, insipide, et Maxime Gonalons. Le capitaine lyonnais, qui était revenu en forme en fin d’année 2016, a livré une première période catastrophique au milieu. Avant que la blessure de Mouctar Diakhaby n’aboutisse à son passage en défense centrale, où il a été moins dangereux pour l’équipe. De mauvais augure quand on connaît le côté cyclique des performances de Captain Max. On va peut-être encore avoir besoin de Lucas Tousart quelque temps…

Lacazette, seul au monde

Si ce système n’avait jusque-là jamais connu la défaite, c’est qu’il met les talents offensifs lyonnais dans les meilleures dispositions. Un déséquilibre jusque là à l’avantage de l’attaque lyonnais. À Caen, les quatre de devant n’ont quasiment jamais été trouvés correctement. Cela n’a pas empêché Alexandre Lacazette de marquer un doublé, et d’orienter à la perfection les quelques actions qu’il a menées. On se répète de semaine en semaine, mais l’avant-centre est injouable à ce niveau.

À ses côtés, Nabil Fekir avait l’air désireux de faire la différence dans un stade qu’il connaît bien mais n’a presque jamais réussi à créer le danger, Mathieu Valbuena a été sans intérêt et Maxwel Cornet a fait du Maxwel Cornet : nul dans le jeu (ce face-à-face raté en voulant centrer en fin de match…), l’ancien Messin a malgré tout une nouvelle fois travaillé ses stats avec un but et une passe décisive. Dommage que le but soit contre son camp.

 

Morel, ceux qui merdent se prendront le Rybus

On a vite compris toutes les limites de Maciej Rybus. Le Polonais, arrivé cet été à l’OL, ne sera sans doute jamais un arrière gauche de haut niveau. Pourtant, on se demande encore pourquoi il ne joue pas plus souvent à la place d’un Jérémy Morel une nouvelle fois catastrophique. Indigent offensivement, hasardeux défensivement, Morel n’a rien apporté pour le 79e match d’affilée (OptaDoigtMouillé). Le changement c’est maintenant ? Et on n’ose même pas évoquer Jordy Gaspar, hein.

Du changement il y en aura peut-être la semaine prochaine contre Marseille (se référer au Petit Genesio Illustré cité plus haut). On a bien du mal à voir quels systèmes n’ont pas encore été testés cette saison, mais on fait confiance à l’entraîneur lyonnais pour en trouver un et tenter de lancer une nouvelle série. L’OL en a bien besoin : il est aujourd’hui à huit points du podium. Inadmissible pour l’un des plus gros budgets du championnat, qui compte déjà 7 défaites en 20 matchs.

Hugo Hélin

(Photo Jean-Marc)

9 Comments

  1. Gone

    15 janvier 2017 at 8:32

    Jordi Gaspar? ARG ?
    Vous n’êtes pas assez tombé sur BG pour l’avoir titularisé à Seville ? maintenant vous voulez le mettre ARG, pour une fois encore chier sur BG parce qu’il ne le met pas dans les bonnes conditions ?
    Vous tournez en rond…

    • Hugo Hélin

      15 janvier 2017 at 8:47

      C’est exactement ça, oui. Merci de ce commentaire.

      • Hugo Hélin

        15 janvier 2017 at 8:49

        Par contre j’ai vérifié, je n’ai pas du tout critiqué Genesio pour la titularisation de Gaspar à Séville : « À droite, Jordy Gaspar a fait du Rafael : un peu maladroit défensivement, le latéral a surtout montré ses qualités de contre-attaquant. C’est dommage de ne jamais l’avoir vu jouer avant : le match de ce soir a prouvé qu’il pouvait dépanner et, pourquoi pas, reposer l’un des deux latéraux titulaires de temps en temps. »

        Et oui, je préfererais voir un jeune prometteur plutôt que Morel, même si je comprends que les prestations de l’ancien Marseillais ont pu convaincre.

  2. Jeanroucas

    15 janvier 2017 at 9:30

    Le truc que je comprends toujours pas, c’est pourquoi votre coach s’échine à ne pas mettre Morel dans l’axe. Il n’a jamais vu les matches de Marseille où Bielsa a recentré Morel ?

    • Etienne

      16 janvier 2017 at 4:42

      Surtout à la blessure de Diakhaby, faire redescendre Gonalons dans l’axe alors qu’on prends l’eau sur les accélérations de Karamoh et la puissance de Santini c’était une très mauvaise idée. J’aurais presque préféré repasser au 3-5-2 ! Faut bien que ça serve un jour d’avoir joué dans dix dispositifs tactiques en six mois…

  3. Pier Tyr de Laigle

    16 janvier 2017 at 8:02

    J’étais fou, encore une fois on ne joue pas de la 45eme jusqu’au but de Santini et je me dis, il va les faire ces putains de remplacement. Et biiiien non il attend que Morel se fasse prendre le fion sur son côté pour opérer ces changements. Cet entraineur me désespère. Quand la magie passe devant c’est cool mais quand ça bloque. Putain Cornet… C’est un bon remplaçant mais pas un titulaire…

  4. FORTICHE

    16 janvier 2017 at 9:20

    Quelque soit le système, il faut avant tout que les joueurs aient envie de gagner. Clairement, nos starlettes à 400 K€ mensuels ne sont interessés que par les « grands » matches. Comment gâcher une belle victoire chez le futur champion en un dimanche pluvieux ?

    • kabongo

      16 janvier 2017 at 12:50

      D’ailleurs, afin de protéger le futur, Aulas va garder Ghezal a 300 k€…et cela fera également office de mercato !

      Quant on lit l’interview de Karim Mokeddem, on se dit que c’est un stratège de haut vol par rapport à l’ectoplasme qui fait office d’entraineur a l’OL….

      Mokkedem à l’OL bordel !

      Le haut niveau n’est pas un dû – vendez (cher) ces petits prétentieux.

      Argh…, le jus congénital du stade mickey, de son président endetté et son académie surcotée devient nauséabond.

      D’ailleurs ectoplasme BG va changer de système de jeu…..

  5. Etienne

    16 janvier 2017 at 4:53

    Effectivement c’est encore une défaite à mettre sur le dos de Bruno Génésio. Et pourtant je l’apprécie le bonhomme, il tente des choses offensives, il est sympathique et il a une communication bien plus saine que ce qu’on a pu avoir au club des dernières années ! Mais il n’est clairement pas au niveau qu’on attends d’un coach de l’OL. Ses changements dans ce match alors qu’on court après le score (ce qui déjà révèle d’une mauvaise préparation) sont totalement inappropriés.
    1 – Diakhaby se blesse, il y a Morel qui n’est pas très bien sur l’aile et qui peut le suppléer dans l’axe mais il préfère faire redescendre Gonalons d’un cran. Max a eu de la chance que l’arbitre siffle à chaque fois qu’il se laissait tomber alors qu’il avait perdu un duel sinon on frisait la correctionnelle !
    2 – Le milieu manque de densité et Tolisso est transparent mais il nous sort Valbuena pour faire rentrer un Darder qui perd toujours autant de ballons alors que le bosseur Ferri était tout destiné à la situation et épauler un énorme Tousart.
    3 – Cette sortie de Valbuena est d’autant plus incompréhensible que Cornet fait un match absolument horrible et il fait sortir le seul attaquant qui aidait un peu Lacazette a créer des actions… C’est pas comme si on avait un jeune espoir à 5M€ (LOL) qui cire le banc et aurait peut être pu faire la différence sur coups de pieds arrêtés dans une fin de match éprouvante !
    Bref tout faux et le fossé se creuse à nouveau entre l’OL et le podium. J’ai envie de croire qu’on fera une extraordinaire fin de saison mais il faut que le coaching soit au niveau.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>